mercredi 1 mai 2013

Ca sent la fin pour Cohn Bendit

Cohn-Bendit planqué dans son hôtel, dénoncé en public
La voix de la Russie, Olivier Renault, 01/05/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Cohn-Bendit, le Vert ou der Grüne selon la nationalité qu'on lui donne, a navigué durant plus de trente ans entre la France et l'Allemagne surfant sur la vague rebelle de l'homme libre à tous les niveaux et attaquant à souhait des personnalités. Cette fois, l'homme n'a plus la même aura auprès des masses. Ce qui reste du pourfendeur de l'ordre public est l'image d'un homme politique qui inspire le dégoût auprès des gens et des jeunes générations

Aujourd'hui Daniel Cohn-Bendit ne peut plus sortir ni à Berlin, ni en Pologne sans être rappelé à son passé avec son livre le Grand Bazar. Le célèbre réalisateur polonais, Grzegors Braun, ayant tout récemment appris les dires et les allusions sexuelles de Daniel Cohn-Bendit envers les enfants a porté une plainte en Pologne pour pédophilie contre l'eurodéputé franco-allemand. A Berlin dans deux conférences, où Daniel Cohn-Bendit participait, un homme a interrompu le bon déroulement de ces dernières et montré du doigt Daniel Cohn-Bendit avant de dire « cet homme est un pédophile » avant de lire le passage incriminé du Grand Bazarou d'interpeller l'assemblée sur le passé de l'eurodéputé.

Prix Theodor Heuss.Tout commence avec la remise du prix Theodor-Heuss à Daniel Cohn Bendit qui a bien eu lieu ce 20 avril. Ce prix, qui récompense une personnalité politique, est donné à des personnalités qui ont œuvré pour la société et la politique. Le président de la Cour constitutionnelle fédérale allemande, Andreas Voßkuhle,avait refusé de participer à la cérémonie et de remettre le prix à Daniel Cohn-Bendit car « Le Président ne pouvait pas associer la Cour avec des écrits parlant de la sexualité entre les adultes et les enfants », avait, alors au mois de mars, expliqué son service de presse. De nombreuses personnalités politiques d'outre-Rhin trouvent des excuses pour cet homme politique issu de la génération des années 68 où « il faut comprendre que cette génération a un certain passé. »Mais le jour de la remise du prix à Daniel Cohn-Bendit, ce-dernier a été accueilli par une foule en colère.

Dénoncé en public. Juste avant de partir en déplacement en Pologne, Daniel Cohn-Bendit était l'invité de Médecins sans Frontièresle 25 avril à Berlin à la Mairie Rouge qui se trouve juste à côté de la gare Alexanderplatz et de la tour de télévision avec sa grosse boule genre discothèque. Dans le public réuni dans une salle de la mairie de Berlin, un homme a pris la parole après avoir été autorisé à pouvoir poser des questions et à s'exprimer. Seulement, l'homme a calmement demandé à l'organisateur de Médecins sans Frontières qui se trouvait sur l'estrade à côté de Cohn-Bendit : « Comment est-ce possible que Médecins sans frontières invite un homme qui se décrit lui-même comme étant un violeur d'enfants et comment peut-on imaginer que Médecins sans Frontières soutienne la pédocriminalité humanitaire ?» L'organisateur micro en mains, visiblement agacé, a riposté en disant qu'il connaissait parfaitement le passage du livre et que cette intervention était hors sujet et que« Cohn-Bendit est là car il défend une position des Verts et qu'il est député au Parlement européen.»Le 28 avril Daniel Cohn-Bendit était cette fois au Berliner Ensemble, dans le célèbre théâtre tenu par Bertold Brecht et Heiner Müller sous le régime de la RDA. Daniel Cohn-Bendit est sur une estrade avec des représentants du magazine Cicero. Cicero, qui présente des photos et des dessins toujours recherchés et colorés, est un magazine réputé pour son sérieux et son intellectualisme. Un homme sort du public et monte sur l'estrade pour montrer du doigt l'écologiste et lire à haute voix le passage incriminé de son livre le Grand Bazar.

Pologne. Le 26 avril Daniel Cohn-Bendit devait participer à un colloque à l'université de Wroclaw. Cette fois le député franco-allemand doit s’esquiver et déclare qu'étant malade, il ne pouvait plus participer à la conférence. Ce dernier restera planqué dans son hôtel toute la journée. En Pologne, pays catholique supportant mal « les idées » venues de cette Union européenne qui s’attaque à la famille, l'enfant est sacré. Les manifestants polonais étaient venus pour casser du verre ce jour-là. Le réalisateur polonais, Grzegors Braun, connu pour avoir réalisé un film sur Lech Wałęsa montrant son implication avec la Stasi, a appris tout récemment que Daniel Cohn-Bendit avait évoqué son passé érotique et sexuel avec des enfants dans une émission télévisée. Grzegors Braun a sur le champ porté une plainte au pénal contre Daniel Cohn-Bendit pour pédophilie.

Parti des Verts allemands. La fondation Heinrich Böll, « mémoire des Verts » possède les archives sur le dossier du Grand Bazar écrit par Daniel Cohn-Bendit. Bien que l'eurodéputé s'efforce d'expliquer qu'il n'a pas donné des ordres pour interdire des chercheurs ou des journalistes pour faire des recherches sur son livre, la fondation du parti des Verts, basé dans le centre de la capitale allemande explique qu'une demande expresse est arrivée aux archives en provenance du bureau de l'eurodéputé pour ne pas dévoiler le contenu des cartons. On apprend dans cet article de la presse allemande que ces archives sont interdites au public, aux chercheurs et journalistes pour une durée de soixante ans jusqu'en 2031. Daniel Cohn-Bendit aurait-il d’autres choses plus terribles à se reprocher ? En tout cas il ne tient pas à faire la lumière sur son passé ! L'auteur de l'article explique que Daniel Cohn-Bendit aurait fait beaucoup plus de déclarations à caractère pédophile et que le livre ne serait pas le seul élément explosif. Dans la gazette intitulée Pflasterstrand des Linke de Francfort-sur-le-Main qui a existé de 1977 à 1990, on y trouve des textes explicites : « L'année dernière une fille de six ans a fleurté avec moi. C'était un moment des plus émouvants et des plus jolis que j'aie pu avoir... et ce n'est pas important d'écrire pour ou contre la pédérastie », peut-on lire dans une édition de 1978 dans Les mémoires d'un dinosaure. Rappelons que Cohn-Bendit était le responsable juridique du Plasterstrand.


On dirait que le babelien libertaire n'a plus le vent en poupe, et qu'il est de nouveau possible d'interdire...

12 commentaires:

  1. ça sent le brule pour Cahuzac
    Cahuzac et le labo Innothera : un contrat coûteux pour la Sécu
    Par Mathilde Mathieu et Michaël Hajdenberg
    © Reuters

    Jérôme Cahuzac n'a toujours pas dévoilé l'identité des entreprises pharmaceutiques pour lesquelles il a travaillé. Encore moins les médicaments qu'il s’est chargé de promouvoir. Mediapart a toutefois retrouvé la trace d’un premier contrat, signé par le socialiste avec le laboratoire Innothera dès septembre 1991, à peine quatre mois après avoir quitté le ministère. Rémunération prévue : 300 000 francs (45 800 euros). Objectif : éviter un déremboursement.
    En fait comme prévu ,c'est le contribuable le grand perdant de toutes ces magouilles

    RépondreSupprimer
  2. Les policiers de la division nationale des investigations financières et fiscales (DNIF) ne sont pas repartis les mains vides après les perquisitions menées le 27 février au domicile de l'ancien secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant. Celles-ci, conduites dans le cadre de l'enquête préliminaire ouverte en janvier sur un éventuel financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, ont notamment permis de mettre au jour, grâce à la saisie de relevés de compte bancaire, la trace d'un virement de 500 000 euros depuis un compte à l'étranger.

    Le Canard enchaîné, qui révèle l'information, ajoute que les policiers "ont également trouvé trace de nombreux et conséquents paiements de factures en liquide". Claude Guéant, interrogé par Le Monde, a confirmé l'existence de ce virement, à partir d'un compte ouvert en Malaisie "par un confrère avocat". Il affirme n'avoir pas encore été convoqué par le juge mais s'attend à l'être prochainement. Le parquet de Paris n'a pas souhaité faire de commentaires.
    Après le compte en SUISSE, le compte à SINGAPOUR,
    le compte en MALAISIE...
    La corruption mondialisée ...
    Ah ça ira, ça ira ...A quand la Lanterne ?

    RépondreSupprimer
  3. Il y a présomption d'innocence tant que personne ne porte plainte contre lui mais ses propos sont scandaleux et encore davantage sa vidéo chez Pivot. On voit toute la folie de l'idéologie de 68.

    RépondreSupprimer
  4. C'est pas en France que ce serait arrivé.
    Dommage que Jack Lang ne soit pas allemand.

    RépondreSupprimer
  5. Grace a l'affaire POLANSKY, on peut voir ses soutiens s'epoumoner pour sa défense. Hors, qui le soutenait?
    Frederic MITTERAND homo-pedo notoire qui affectionne les voyages dans les pays pauvres ou la bonne chaire ne se sert pas uniquement dans les restaurants.
    Bernard KOUCHNER... aurait il des affinités autre que religieuse avec le pédolansky?
    Jack LANG, si fervent defenseur du PEDOLANSKY et accusé dans une sombre affaire de pédophilie...Il confiait au journal GAY PIED " la sexualité puerile est encore un territoire interdit,aux decouvreurs du XXIeme siecle d'en aborder les rivages"
    Bref pour ceux que le sujet rebute par son horreur, ce que je comprends parfaitement, mais que la curiosité taraude légitimement, aller sur le site " pedopolis.com" et sur d'autres... le "mariage pour TOUS"? une étape necessaire sur le chemin de la légalité et l'egalité pour tous devant la sexualité, c'est sur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous des membres du "peuple élu" si vous remarquez.

      Supprimer
  6. Moi ce qui m"amuse, si on peut dire, c'est que ca fait des années que l'on sait ce que l'on sait sur DCB et que personne ne bronche. Et la pourquoi en 2013 tout s'emballe ? Est-ce que en Allemagne et en Pologne la pensée unique est moins propagée ? Personne ne sait comment ca va se terminer mais c'est étonnant pourquoi des phénomènes s'emballent et d'autres s'étouffent. Il y a l'affaire Ferry. Il y a aussi le président Rajoy en Espagne même si ca n'a rien à voir et tellement d'autres. Suprenant ces phénomènes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une excellente question, on voit qu'il y a effectivement des analyses à faire !

      Supprimer
  7. comme dirait le professeur choron, qu'il crève.

    RépondreSupprimer
  8. On voit bien ta jouissance à voir/lire sa déchéance mais tu ne nous dis pas ce que tu penses de ces écrits.
    Un peu comme si finalement pour toi peu importe ce qu'on lui reproche et la véracité des faits du moment qu'il soit jeté comme une merde sur la place publique.

    Réfléchis par toi même, arrête tes copiés/collés de blog écrits par d'autres, arrête de compter sur les autres pour réfléchir.
    Quand je vois le temps que tu passes pour faire juste du copier/coller, ça me fait un peu de peine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Es-tu un euro-troll ?

      ********************************************
      L'UE : une armée de trolls pour contrer les euroseptiques ! video :
      http://www.youtube.com/watch?v=z12Y5bPsZfI
      ********************************************

      Le style est toujours le même. Un bon gros écolo-pastèque aurait conclu par un "Gros con !" pour défendre son Dany, mais pas toi. Non, toi c'est "ça me fait un peu de peine..."

      Vous travaillez sur un plateau et les post peuvent être controlés par la brigade des bisous ou quoi ?

      Défend plutôt l'euro. Il est cuit aussi, mais tiendra plus longtemps que Dany.
      En même temps, on vous donne peut-être un planning pour la journée ?

      Dex.

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.