dimanche 19 mai 2013

En 3 semaines, la popularité du nouveau gouvernement italien UMPS de cohalition est déjà passée de 43% à 34%

Grave erreur de l'oligarchie babelienne en Italie.

En faisant un gouvernement de cohalition nationale, qui va continuer sa politique de spoliation, aux profit des diverses rentes habituelles, le système se grille en cassant l'illusion de la fausse alternance...

Italy's New Government Approval Rating Plummets From 43% To 34% In Three Weeks, Protests Return
ZeroHedge, 18/05/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
As Reuters reports, it took just 20 days for Letta's approval rating to plunge by 25%, dropping from 43% at the start of the month to 34%, according to an SWG institute poll.



Et Grillo a encore monté, il est donné à 30% d'intentions de vote désormais...
Beppe Grillo: «Je suis l’expression d’une colère»
Le blog à Lupus, 18/05/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Nous sommes arrivés à 25% lors des dernières élections sans les télévisions, je dirais même contre les télévisions et les journaux. Nous sommes aujourd’hui à 30% des intentions de vote dans les sondages honnêtes.



A noter également cette étrange page du Telegraph sur un sondage sur l'Europe au Royaume Uni, et qui a disparu entre temps, bien que citée dans un post de Mish (en même temps, 46% + 30%, ça laisserait 24% de sans opinion...   )
Poll Shows 46% in UK Want to Exit EU, 30% Want to Stay In
Mish's Global Economic Trend Analysis, Mike Shedlock, 18/05/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien

5 commentaires:

  1. 46% des Anglais veulent sortir de l'Europe, ce qui serait la logique étant donnée que s'étant mis en marge de l'Eurozone, ils jouent désormais un rôle d'agitateur de plus en plus restreint avec une Livre Sterling en pire état que le Dollar.
    Et il y a un pourcentage égal d'Européens qui verraient très bien l'Angleterre sortir de l'Europe (elle n'est pas dans l'Euro, ça n'a guère de conséquence).

    Heureusement l'Oncle Sam ne l'entend pas de cette oreille. Il ne veut pas perdre son principal informateur et agent d'influence, donc tout ceci restera gentiment en place et on continuera, comme d'habitude, de palabrer dans le vide.

    De toute manière, si l'Occident veut rester too big too fail il doit conserver sa cohérence actuelle. Donc ça bougera pas.

    RépondreSupprimer
  2. C est sur que Letta a tout de suite mis la barre tres haut en nommant une congolaise d origine comme ministre de l integration.

    cette derniere est une immigrationniste forcenee et a immediatement declare que l italie devait "changer", que l italie etait raciste blablabla.

    ce n est pas exactement le meilleur moyen pour etre discret...

    bref, ce gouvernement de crapules est un "text book"... de ce qu il ne faut pas faire.

    mais rappelons que son unique fonction n est pas d etre populaire... ni meme de durer... mais de reformer la loi electorale pour reduire le pouvoir de nuisance/bloquage de Beppe.

    Et la dessus, vous pouvez etre surs qu ils seront tres efficaces.

    RépondreSupprimer
  3. Il y a une citation faite par Asselineau dans sa vidéo que tu as posté ici et qui m'a bien plu :

    « Jamais nous n’avons été aussi libres que sous l’occupation allemande »
    Jean-Paul Sartre, « La République du silence »

    Je la médite depuis.... ;-)
    Encore merci Disco pour ton Blog.

    Sinon j'ai lu une série BD-US qui m'a assez étonné par son thème, son ton et sa signification au 2iem degré (voir 3iem) :
    DMZ chez Vertigo
    Il y est question de l'Empire.
    La fin non encore éditée en France (T12 US qui sera le T13 en FR) est parait-il très décevante de part les renonciations faites par le héro, dixit les lecteurs US.

    A voir, mais le message de l'auteur est probablement "on n'échappe pas à l'Empire". Une "happy-end" est donc exclue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux que te conseiller la lecture de la trilogie de la liberté de Sartre, si tu veux saisir pleinement toute sa réflexion sur la problématique de la liberté.
      Mais il faut être reposé, pour avoir une chance d'en saisir toute la profondeur...

      Supprimer
  4. L'article original du Telegraph est disponible ici (ça devait être une erreur de citation dans le post de Mish') : http://www.telegraph.co.uk/news/politics/10066273/Lets-quit-EU-say-46-per-cent-of-voters-in-poll.html

    Dans tous les cas, avec les accords de libre-échange entre l'UE et les USA, on se dirige vers ce qui pourrait arranger les anglais, au final tout le monde aura un accord de libre-échange avec les USA, les anglais échappant aux règles contraignantes de l'UE sur certains plans et voilà.

    Y a un article assez amusant de Pepe Escobar au sujet de l'accord de libre-échange qui serait le point d'orgue de la carrière de Barrosso : http://fr.sott.net/article/14980-Crepage-de-chignons-US-UE

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.