jeudi 30 mai 2013

L'autre réalité derrière nos chouineries d'occidentaux gâtés

The World Has An Astonishing Chance To Take A Billion People Out Of Extreme Poverty By 2030
Business Insider, The Economist, 30/05/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
In 1990, 43% of the population of developing countries lived in extreme poverty (then defined as subsisting on $1 a day); the absolute number was 1.9 billion people. By 2000 the proportion was down to a third. By 2010 it was 21% (or 1.2 billion; the poverty line was then $1.25, the average of the 15 poorest countries’ own poverty lines in 2005 prices, adjusted for differences in purchasing power). The global poverty rate had been cut in half in 20 years.
A voir tout de même dans quelle proportion l'inflation du $ a été sous estimée...






Si pour la Chine, l'évolution est avérée, pour les autres, les courbes à 2030 restent du wishful thinking... Et c'est intéressant de noter d'ailleurs que le seul pays à avoir réellement décollé est celui qui refuse en bloc la doctrine économique FMIesque...

5 commentaires:

  1. à propos de refus de la doctrine FMIesque http://www.bakchich.info/international/2013/05/29/islande-un-doigt-dhonneur-officiel-a-lunion-europeenne-62469

    RépondreSupprimer
  2. Pauvreté économique n'est pas indigence. Est-il nécessaire de rappeler que l'argent n’était absolument pas nécessaire dans la plupart des sociétés traditionnelles, et particulièrement les primitives et premières ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Normal : le kilo de patates et le nombre de chèvres font office de monnaies.

      Supprimer
  3. Saloperie de libéralismeuh.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vive le libéralisme qui a sauvé la Chine de la pauvreté ...

      Y a vraiment des commentaires qui font mourir de rire.

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.