mercredi 15 mai 2013

Le véritable enjeu derrière les schistes US

Certes, les schistes ont un impact environnemental dégueulasse. Certes l'EREOI est mauvais (mais il reste supérieur à 1). Certes tout ça est très largement subventionné (mais ça, c'est une affaire interne aux USA). Certes, ça ne suffira pas à compenser l'épuisement du pétrole conventionnel, et encore moins le passage de 1 milliard de consommateurs à 4 milliards.

Le véritable enjeu, il est là :
Trade Deficit declined in March to $38.8 Billion
Calculated Risk, 02/05/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien




Couplé à la baisse du nombre de kilomètres parcourus aux USA, le déficit commercial US va diminuer.

Je vous renvoie à cet excellent article de Charles Gave où il explique ça très bien. L'approvisionnement du commerce mondial en dollars va s'effondrer... Avec tout ce que ça implique...

4 commentaires:

  1. Attention Tonio a pas faire de contre sens avec l'EROEI.

    Un EROEI > 1 c'est bon peut-être pour un singe.
    Si dépensant 1 tu récoltes 2, avec ta peau de bête, ça va peut-être. A supposer que ca suffise pour rester envie assez longtemps pour tes "dépenses contraintes".

    Mais si tu as un capital important, il faut un bien meilleur rendement.

    On estime que plus une société est complexe, plus il faut un EROEI important, car, disons, l'EROEI brut "a la pompe" ne prends pas en compte tout ce qu'il a derrière comme déperditions avant le service final utile.
    (genre, les transports, la création de capital, etc...)

    Bref, les estimations donnent un EROEI entre 10 et 20 pour notre société. Et, de mémoire, c'était 5 à 7 pour le moyen age.

    Hors les gaz de schiste sont probablement en dessous de 10. C'est donc loin d'être suffisant.

    Tiens d'ailleurs un moyen sympa de le visualiser, c'est notre respiration. On est bien d'accord que l'EROEI de notre respiration doit être bien plus que 1 pour alimenter tout le corps qu'il a derrière. Si c'était "pour elle même" (les poumons) alors un truc entre 1 et 2 suffirait. Mais faut alimenter tout le merdier derrière.
    Respire avec une paille, et tu vas vite comprendre qu'il faut aussi pouvoir moduler ton apport, sinon tu ne peux pas faire grand chose.

    Y a des bons posts sur TOD la dessus.

    RépondreSupprimer
  2. Attention tout de même, l'article de Gaves ne tient QUE si le prix de l'énergie baisse, sous le coup de pshittt du pétrole non conventionnel US.

    Compte tenu des tendances lourdes, ça peut marcher quelques mois, jusqu'en 2017 peut-être, mais au-delà c'est de la fiction pure.

    Tu me diras, ça plus le discours de Bernanke, ça achète de la tranquillité à Obama jusqu'en 2017. Comme par hasard...

    Ca garantit surtout l'or jusqu'en 2017. Car manifestement les USA ont encore les moyens d'empêcher la planète d'adopter une monnaie transnationale (ce qui a coûté sa place à DSK). Après...

    RépondreSupprimer
  3. Une autre explication est avancée pour la baisse des km parcourus, les nouvelles technos de l'information: http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/05/14/grace-a-internet-les-jeunes-americains-conduisent-moins_3202017_3244.html
    Et vive le télétravail!

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.