vendredi 17 mai 2013

Nombre d'adhérents à l'UPR d'Asselineau



D'après Asselineau, à la fin de la vidéo postée hier, l'UPR a désormais plus d'adhérents que Dupont Aignan ou encore le NPA de Besancenot.

Hors il n'est jamais invité nulle part (à part une fois aux experts et à ce soir ou jamais).

On comprend donc bien qui dérange le système babélien...

Pour moi, le projet politique primordial, c'est de détruire Babel.

Et en conséquence, je vais sérieusement réfléchir à adhérer... Ne serait-ce que pour le soutenir dans son combat... Et surtout parce qu'il est foncièrement honnête et que contrairement aux autres, il parle à notre intelligence...

Mais surtout, sa démarche est extrêmement maligne. En se concentrant sur un seul point, la sortie de l'Europe, en évitant de se disperser, le discours et la ligne sont simples (sans être simplistes). On tranche le nœud gordien de l'Europe, qui est le point qui sous-tend tout le projet impérial babelien.

Une fois ce nœud tranché, et la souveraineté retrouvée, là, on pourra refaire de la politique... Et au vu des différents sondages parus récemment, si l'€URSS tombe, tout le reste suivra...

Sans trancher ce nœud, tous les promesses des autres partis ne sont que de vaines rodomontades. Il faut être conséquent.

Sur les chiffres, cf le codicile de sa dernière conférence, à partir de 46mn18 :

74 commentaires:

  1. Ne sois pas naïf, Asselineau n'a que des internautes curieux comme militants, pas de vrais actifs.
    Et puis avec sa manière ultra juridique de parler, il ne va pas emporter l'adhésion des foules!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ced le nain connu17 mai 2013 à 17:18

      N'importe quoi.

      Ca me saoule tous ces gens qui parlent sans savoir.

      Je connais des adhérents de l'UPR. Ils se bougent le cul, se rassemblent, s'organisent. Le niveau général intellectuel est même assez bon.

      L'internaute curieux lui, ne prend pas le temps d'envoyer une demande d'adhésion (payante je crois par ailleurs).

      Supprimer
    2. C'est clair qu'ils se bougent... Pendant les élections présidentielles les trolls de l'UPR devenaient vraiment pénibles. Tout ce que je retiens d'Asselineau, qui fait de très intéressantes conférences au demeurant, est qu'il crache à la tronche des le Pen.

      C'est un ancien de chez Pasqua. Il fait partie de ces gens qui nous la mettent profond et comme dupont-gnangnan cherchent à détourner les électeurs du FN. Leurs idées sont celles du FN avec à chaque fois un petit quelque chose en moins. Il te faudra encore combien d'années avant de le comprendre Tonio ?

      Vaut-il mieux une femme qui en a ou un gros puceau de soixante ans pour remettre d'aplomb notre pays ?

      Supprimer
    3. une femme qui en a?je crois que tu surestimes bien trop nadine morano.elle est trop limitée intellectuellement

      Supprimer
    4. Le FN ne propose pas ce que propose l'UPR, c'est un mensonge très bien démontré ici : http://www.youtube.com/watch?v=bm-G1po-Fnw&list=PLKVgrNogVYWLSUBQowv7I1jJB2Kl2EYC3

      Supprimer
  2. J'étais exactement dans la même disposition d'esprit après avoir visionné cette conférence, je voulais adhérer.

    Et puis je me suis d'abord baladé sur le site de son parti, (déjà mauvais effet le nom ressemble furieusement à UMP, RPR, UDF, etc, etc) et là je découvre qu'il est énarque.

    Refroidi net.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ced le nain connu17 mai 2013 à 17:20

      Donc pour toi pour être crédible faut être ni énarque, ni polytechnicien, ni sciences po, ni universitaire... même pas avoir le bac ? Tu ne crois qu'en des gens qui sont illettrés ? Pauvre toi !

      Non mais on lit de ces trucs !

      Supprimer
    2. Qu'est-ce qui t'arrive, Ced ? Quoi "donc" il faut pas être universitaire ??
      Je ne parle que de l'ENA, point. L'école qui fut créée spécialement pour former nos politiciens. Celle où tout ceux qui veulent faire une carrière politicienne bien juteuse essayent de rentrer.
      Tu connais pas l'ENA ?

      Supprimer
    3. @Yrreiht

      tu vois quand même qu'Asselineau, énarque ou pas est un gars sincère et engagé, rassures moi ?
      t'as remarqué qu'il luttait pour éveiller les gens et pas les enfumer. Non ?

      Supprimer
    4. Il faut reconnaitre que jusqu'à présent les énarques n'ont montré que du mépris pour la populace....Ce sont tous les mêmes ! Les bons samaritains en politique, je n'y crois pas.

      Supprimer
  3. Dans les question-réponses, il est interrogé par un bobo gaucho immigrationniste repentant dans toute sa splendeur, et je regrette vivement qu'Asselineau ne lui soit pas rentré dedans, au contraire c'était oui d'accord, aidons les pauv'immigrés bien gentils qui ont rebâti la France...

    Là aussi, refroidi tout à coup...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce contexte, il ne pouvait pas se le permettre.

      On ne fait pas de politique sans faire en apparence, quelques concessions. Il faut savoir aussi avaler son chapeau quand l'objectif est de gagner.

      Quant au fait qu'il soit énarque, je dirai qu'il n'y a que les idiots qui sont incapables de changer d'idée.

      Supprimer
    2. Et comment fait le trie de ce qui est "en apparence, quelques concessions" du vrai ?

      Vous devez etre jeune, parce que cet argument du "oui mais il peut pas le dire" je l'ai entendu pour tous les cadors de la droite de ces 30 dernières années.

      Continuez a vous leurrez avec ce bonhomme qui ne répondra en rien aux problème numéro un, la fin de notre identité et de notre civilisation. Nous sommes entrain de crever et au lieu de préconiser un remède de cheval vous voulez une sucrette !
      Pauvre peuple...

      Supprimer
  4. Même avis que Tonio. Et le fait qu'il soit énarque, sa façon de parler ou le nom du parti sont des arguments assez faibles pour moi.
    Quoiqu'il en soit oui son parti est tout petit et il semble difficile de croire que la courbe exponentielle de ses adhérents puisse continuer à ce rythme, qui sais ?. En tout cas il est méritant. Il a un niveau de connaissance très impressionnant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ho ho, sachons ce que c'est que l'ENA, qui l'a créée (un communiste), à quoi ça forme, etc.
      C'est pas pour rien que presque tous nos politiciens babelliens de haut niveau en sont sortis. ça ne sent pas bon.

      Supprimer
    2. A ce compte là, c'est valable pour nous tous l'école en général forme au projet babélien. Quand j'ai passé mes examens, je me souviens des thèmes abordés, le fédéralisme, l'euro notre monnaie, la globalisation. Bon, et bien je m'en suis sorti :)
      Pour complèter sur le rythme des adhérents, après une petite balade sur le site de l'UPR, on trouve le chiffre de 2883 adhérents au 14 mai, donc pas d'affaiblissement, c'est remarquable. Plus de 700 adhérents depuis le début d'année, c'est assez incroyable.

      Supprimer
    3. "Plus de 700 adhérents depuis le début d'année, c'est assez incroyable."

      Combien pour le FN pendant ce temps ? Parce que c'est bien de voter pour des groupuscules mais ce n'est pas ça qui amène le changement au pouvoir.

      On en rediscutera déjà quand Asselineau pourra se présenter quelque part aux élections. Qu'il continue de faire ce qu'il sait faire : des conférences.

      Supprimer
    4. Que le FN aie 10 fois la puissance de feu de l'UPR et de DLR, personne ne le conteste. Pour autant le FN peut-il arriver ou pouvoir (sans même se demander si c'est souhaitable) ?
      Le jour ou MLP arrive au second tour, tous les médias se tourneront contre-elle.
      En une semaine, tous les médias diffusent une photo ou elle pose entre deux jeunes garçons habillés en noir et peu chevelus, -10% d'intention de vote, et c'est fini pour elle.

      Supprimer
    5. Certes, mais le FN est le seul parti non-UMPS et anti-babélien qui PEUT arriver au pouvoir de par ses résultats électoraux. Par définition, si MLP était élue cela voudrait dire que plus de 50% des électeurs auraient voté pour elle. Donc que les journaleux de Canal + ou autres merdias cherchent à lui faire des misères ne contrebalancera pas le nombre de gens qui la soutiennent. Les français ne sont pas à ce point manipulables.

      En plus, on me susurre à l'oreillette qu'il pourrait y avoir un petit coup de balai qui pousserait vers la sortie beaucoup de ces élites qui se croient inamovibles, qui se pensent être devenus une nouvelle aristocratie transmettant ses titres à ses descendants.

      Si le FN arrive au pouvoir, ce sera parce qu'une majorité de français aura décidé que les choses doivent changer EFFECTIVEMENT. Et si les français un jour se décident pour un vrai changement, les habituelles manip' d'entre-deux tours ne fonctionneront plus.

      Pour revenir à Asselineau, je ne souhaite pas le critiquer pas plus que Dupont-Aignan. Mais il faut bien comprendre que disperser les votes patriotes est contreproductif. De fait, le FN de MLP devient de plus en plus fort et VEUT arriver au pouvoir. Alors à un moment donné, dans le secret de l'isoloir, il faut choisir : est-ce qu'on veut que les choses changent en votant pour un parti qui peut gagner ou est-ce qu'on veut continuer comme depuis pompidou à aller dans le mur en klaxonnant en votant pour NDA ou éventuellement pour Asselineau avec un beau 1% à la clé qui manquera au FN ? Aux dernières élections, tous les natios étaient derrière MLP alors qu'il est bien connu qu'en dehors des élections, ils passent leur temps à se battre entre eux.

      C'est aussi ça que je disais plus haut à Tonio. Ca ne sert à rien de se contorsionner pendant des années. A un moment donné quand on suit la même évolution que la sienne, on en vient obligatoirement à voter FN. Jamais je ne dirais que le FN est parfait, loin s'en faut, on pourrait en discuter des heures ; mais le FN reste le seul vote utile. Considérez aussi que si le FN est élu cela ouvrira certainement la porte à quelque chose de plus radical à sa droite. C'est de la que viendra le salut et je comprends que beaucoup aient peur. Et ils ont raison d'avoir peur après tout le mal qu'ils ont fait à notre pays...

      Le seul vrai problème est que le vote allogène sera si important en 2017 et surtout à partir de 2022 que l'arrivée au pouvoir du FN sera mathématiquement impossible... On n'a plus le temps de tergiverser. 2017 est notre dernière chance si tant est que ce soit encore possible. D'ici là, nous aurons un million supplémentaire d'immigrés gentils et beaux qui sont une chance. Oui, oui, un million...

      Supprimer
    6. le fn anti babelien? pro sioniste et accueille les francs maçons tou favorable à un gouvernement mondial!!inconscient avec ton fn qui sans le fachisme comne l'UMPS

      Supprimer
  5. bof je le trouve très "moi je suis le seul capable"

    RépondreSupprimer
  6. et bien moi, en tant que mouton je vais adhèrer,... je suis mon guide.
    Et, qu'Asselineau soit énarque je m'en fout!... Je suis bien Français moi!


    ...Les binaires ont encore de beaux jours devant eux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu es bien Français commence déjà par apprendre à bien l'écrire...

      Supprimer
    2. LiliTh, la prétentieuse un peu beaucoup pédante.

      Ma très chère, l'insignifiance ne se soigne pas en rabaissant autrui!


      Signé: Le malécrivant.

      Supprimer
  7. Si l'objectif c'est d'attaquer l'Europe ... pourquoi pas le FN dans ce cas ?
    (je précise je ne suis pas un rabatteur, ni au FN, c'est juste pour comprendre)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Car le FN c'est le mal!
      UPR, DLR même combat, pique niquer sur les terres des anti-babel (Définition Tonio que moi j'appel les patriotes anti-mondialiste).
      Perso je vote utile sur ce thème la. Le FN a été diabolisé alors qu'il n'y a pas plus de salauds qu'ailleurs selon mon avis. Le parti n'est pas suffisamment fort pour gouverner mais une Marine avec le plus de voie possible peut passer le seuil du 2ème tour et provoquer une refondation du paysage politique français. C'a me suffit.

      Supprimer
    2. ... parce que le FN ne combat pas l'U.E., tout simplement.

      Supprimer
    3. Le FN est nationaliste, c'est pareil (que combattre l'UE).
      De toute manière l'enjeu, c'est l'Euroland. L'UE est déjà morte.

      Supprimer
  8. Ced le nain connu17 mai 2013 à 17:23

    Je connais des adhérents de l'UPR et j'ai déjà rencontré Asselineau.

    Si vous cherchez un homme intelligent et intègre, c'est lui qu'il vos faut.

    Par contre attention, il a parfois du mal à cacher son esprit de revanchard. En effet, il a mal digéré d'être mis dans un placard à Bercy. J'espère que ça lui passera.

    RépondreSupprimer
  9. Personne n'est parfait en ce bas monde, aujourd'hui c'est le seul qui a un discours cohérent et de vérité, a lire les précédents commentaires, vous allez voter pour qui?, on refait un tour de manège?
    Il est temps de prendre ses responsabilités, il n'est pas parfait et vous, êtes vous parfait?

    RépondreSupprimer
  10. C'est d'ailleurs l'un des rare partis politique ou les modérateurs de wikipedia on estimer que la page upr n'avait pas lieu d'être et l'ont purement supprimer, quand on sait toutes les pages inutile qu'on laisse ...Bien que les critiques précédente ne sont pas dénué d'intérêt, ce petit détail devrait vous réveiller.

    RépondreSupprimer
  11. Donc vous croyez que pour lutter contre le système il faut adhérer à un parti politique? Le gag, tout ca pour retomber dans la même chose.
    Si le type est intéressant achetons ses bouquins s'ils peuvent alimenter une réflexion qui mènera à une action, mais les colleurs d'affiche, les techniques de financement, le vote pseudo-démocratique, c'est le système même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est peut-être pas LA solution, mais en attendant, c'est ce qui pourrait être le plus utile !
      Car, s'il rassemble bientôt un nombre significatif d'adhérents, ce parti ne pourra plus être ignoré des médias et le courant d'idées qu'il soutient gagnera en audience et en énergie.

      Par contre, à la vitesse où vont les choses (demain un gouvernement d'union nationale, après-demain un grand marché transatlantique...), on ne peut se payer le luxe d'attendre encore et encore... Car constituer une force politique (ou citoyenne) - appelez-la comme vous voudrez - capable de freiner puis d'inverser la tendance actuelle ne se fait pas en quelques mois, et chaque jour compte.

      On peut rendre cet hommage à Asselineau d'avoir relevé le défit - seul contre tous au début - dans la haute administration française, de la reconquête de la souveraineté nationale.
      Au moins pour cela, chapeau !

      Supprimer
  12. "Mais surtout, sa démarche est extrêmement maligne. En se concentrant sur un seul point, la sortie de l'Europe, en évitant de se disperser, le discours et la ligne sont simples (sans être simplistes). On tranche le nœud gordien de l'Europe, qui est le point qui sous-tend tout le projet impérial babelien."

    C'est exactement ce que je me suis dit. Il n'y a qu'en se rassemblant qu'on peut tenter quelque chose sinon, ce n'est même pas la peine d'essayer.

    RépondreSupprimer
  13. Babel toute ...

    Comme les Français sont heureux et n’ont à faire face à aucune difficulté, le gouvernement Ayrault préfère s’attaquer aux problèmes administratifs des immigrés. Ainsi, Matthias Fekl, député PS, a rendu un rapport à ce sujet, mardi 14 mai au Premier ministre et au ministre de l’Intérieur Manuel Valls.

    Le député Fekl, poursuivant le délire immigrationniste de son parti, a rédigé plusieurs propositions afin d’améliorer la qualité de l’accueil des étrangers en France.

    S’inquiétant de voir les files d’attentes interminables devant les préfectures, sans aucun lien bien sûr avec une quelconque invasion migratoire, ce bon Fekl propose la création d’un titre de séjour intermédiaire de 3 ou 4 ans accessible dès la première demande de renouvellement, une « étape » entre l’autorisation au séjour d’un an et la carte de résident de dix ans.

    Selon Fekl, la mise en place de ces nouvelles autorisations au séjour aura pour effet de réduire le nombre des passages en préfecture des étrangers, et par conséquent de raccourcir les files d’attente...

    RépondreSupprimer
  14. au vue de son parcourt et de ses mentors()teurs et depuis que j'ai vue son système de rateaux ou il est en plein dedans voir meme exceptionnelles bien placé, son publique est celui des jeunes conspirationnistes et vieux faux gaullistes rentiers.

    Bravo pour l'etude de marché, surement fait dans son placard doré.

    RépondreSupprimer
  15. Son manque de charisme est LE problème; les électeurs sont malheureusement en majorité des gens qui votent avec leur coeur à défaut de réfléchir et d'être dans une logique à froid

    Le seul "non mainstream" qui peut gagner en europe est Nigel Farage, car contrairement au FN, il n'a pas cherché à obtenir le vote de la VRAIE extrême droite, en se focalisant bêtement sur les babouches

    Perso, je crois que le FN n'a jamais voulu du pouvoir, Jean-marie savait pertinemment que dire face caméra "oui, je m'estime raciste" ou autres trucs sur les juifs LE CONDAMNERAI à rester dans l'opposition

    À la dernière élection, marine, qui pourtant parlait avec pertinence des vrais sujets d'importance est retombée dans les histoires de babouches/burka JUSTE AVANT le scrutin, c'est totalement stupide

    Si ils veulent démocratiquement changer les choses; les membres du fn devraient ne faire qu'un avec nda et asselineau

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils sont les bienvenus au FN. ;)

      Supprimer
    2. Tout à fait d'accord Ba Dem, aux dernières élections, MLP avait un BOULEVARD devant elle. Qu'en a-t-elle fait ? Moi qui ai toujours voté à gauche, j'aurais voté des deux mains pour elle si je la soupçonnais un tant soit peu d'être sincère et de vouloir être élue, mais il n'en fut rien. En effet, à quelques semaines du scrutin, burka-mon-cul, prière dans la rue de mes fesses, plus un mot sur l'Europe, la dette, la mondialisation et le tour est joué. Le tour de passe passe est si bien rodé qu'ils l'ont copié pour ratisser les râleurs du coté gauche avec le camarade Mélenchon (son collègue au parlement européen. Au fait, connaissez-vous le montant des émoluments dont bénéficient nos (très) chers parlementaires ?)

      Supprimer
    3. Même si à posteriori elle a eu tort stratégiquement de le faire, MLP a rebondi sur l'affaire Merah. Elle l'a fait suite à une baisse de ses sondages. A ce moment, il était déjà acté qu'elle ne serait pas au second tour. Il faut replacer les choses dans leur contexte.

      D'un autre côté, il faut être un peu fou pour s'offusquer qu'une nationaliste française critique l'islamisation de la France. Connaissez-vous l'histoire des barbaresques et de l'esclavage blanc, des razzias, etc ?

      Cela peut paraitre insupportable à certains (et même à certains convertis d'extrême-droite, hein ;) ) mais on est en démocratie et on a encore le droit de choisir notre avenir. Soral et sa réconciliation reste heureusement ultra-minoritaire. Les musulmans sont des électeurs PS, pas des électeurs FN.

      Il faut bien comprendre qu'ils préfèrent pour la majorité d'entre-eux (padamalgam') le mariage gay + les alloc' plutôt que l'intégrité et l'assimilation.

      Les attaques contre MLP sont parfois si incroyables que je me sens le devoir de la défendre pourtant je ne suis pas un de ses fan-boys du fait de sa gauchisation...

      Supprimer
    4. Pour le montant, je ne me rappelle plus, mais sa tourne vers 5-10 keuros, sans compter d'autres trucs

      J'imagine qu'ils cumulent aussi les postes; je vais d'ailleurs adhérer à une association de contribuables; très pertinent et efficace pour créer des groupes de pression de manière LOCALE, à taille humaine


      Pour revenir à Marine, regardez ses dernières interviews, elle est EXTREMEMENT pertinente, si jamais elle repasse en mode babouche/hallal en 2017; alors là c'est qu'il y a vraiment une couille

      Elle devait uniquement accuser sarko de grande gueule quand il essayait de siphoner les voies des babouchophobes, genre (police pour les PV mais rien contre les cambrioleurs) ou "il est où ton karsher maintenant?"

      Comme pour les journaleux ; sont-ils juste stupides où vicieux

      Supprimer
  16. Je soupçonne Très cher nain d'écrire lui même des commentaires anonymes débiles en guise de provocation...

    RépondreSupprimer
  17. Ca fait un bon moment que j'observe les tribulations d'Asselineau.
    Le fait que les médias le boycottent à 98% ne garantit pas pour autant qu'il ne puisse pas représenter pour le système une fonction. Laquelle ?
    Il me rappelle un peu par sa physiognomonie un certain Eugène Deloncle. Celui-ci avait été manipulé par le second bureau de l'époque (1936-37) afin d'organiser la Cagoule et surtout le financement de ses opérations terroristes camouflées (jamais revendiquées mais d'après la nature de la cible et avec la complicité de certains médias attribuées ou mises sur le compte d'arnacho-communistes dissidents). Parmi les sociétés ayant été mises à contribution et répertoriées en tant que telles lors des deux procès de la cagoule de 1938 et de 1948, il y eut--entre autres-- L'Oréal et les Plâtres Lafarges. L'Oréal nous a accouché de Mitterand,cousu-main, quant à l'autre société.....un certain homme politique issu des rangs du cidunati en fut un des heureux et surprenant héritier. Cela lui a assuré une logistique confortable pour se permettre un nouveau genre de réclame personnelle. Il semblerait que l'idée même de contester peu ou prou le cheminement de l'Europe ait nécessité des épouvantails afin que la mayonnaise d'une véritable contestation ne puisse jamais prendre. Cet Asselineau-là serait-t'il un suppléant pour cette fonction, en sus de DPA ??

    A Machiavel, Machiavel trois-quart, pourrions-nous résumer ce ballet de marionnettes !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ... simplement ridicule...

      Supprimer
    2. Ridicule, si tu veux, mais démontre-moi le contraire !

      Supprimer
    3. Très intéressant ton post Eric. Stp qui est ce politicien soutenu par Lafarge?

      Supprimer
    4. Au royaume des aveugles les borgnes ne sont-ils pas rois ?
      C'est plus subtil que "soutenu"....
      Il y a des sociétés ou entreprises qui sont utilisées comme interfaces pour des actions en secondes ou troisièmes mains. Généralement elles comptabilisent quelques antécédents malheureux qui les obligent à être très "collaboratrices". Un exemple, vers le début des années 70 la société L'Oréal eut à subir une sorte de petite inquisition sur un certain passé, Vichyste dirions-nous, émanant des services israéliens.... Un des directeurs de cette digne société, un certain Gérard Fi....--ex activiste cagoulard-- étant aux commandes de son réseau Espagne-sud Méditerranée en fut le prétexte. Immédiatement, son conseil d'administration s'enrichit des compétences de deux nouveaux administrateurs de confession juive. Et il n'y eut aucune suite à cette affaire.
      Dans le financement de certaines opérations "revendiquées" par la CNT entre 1949 et 1962, notamment la dernière en date (1962) de nature aéroportée, l'origine des fonds étaient attribuée à un industriel d'origine française installé en Argentine. Quant à d'autres exemples relevant de ces mêmes méthodes et presque des mêmes origines géographiques dans l'art du camouflage, vous aurez remarqué que j'écris à visage découvert et qu'ayant 4 enfants dont trois encore à charge, je préfère ménager un certain lectorat.

      Supprimer
    5. Oui, c'est franchement ridicule pour deux raisons simples : l'UPR est le seul parti qui appelle à sortir de l'UE, c'est le point central de sa charte fondatrice et ensuite, lorsqu'on veut faire un épouvantail comme vous dites, on l'expose bien à la vue de tout le monde, ce qui n'est justement pas le cas d'Asselineau contrairement à Mélenchon, Le Pen ou encore Dupont-Aignan qui apparaissent dans les grands médias régulièrement.

      Supprimer
    6. On ne parle pas de mon beau-frère à la télé et je peux vous dire qu'il n'est pas pour autant présidentiable.

      Pourtant, il ne dit pas que des conneries...

      Supprimer
    7. A la différence que votre beau-frère n'a pas fondé de parti politique et qu'il ne s'est pas présenté officiellement aux dernières élections présidentielles.

      Supprimer
    8. Etchamandy eric,
      Ne confondriez-vous point la Sté Lafarge avec la Sté Lambert !

      Supprimer
    9. C'est vrai, mais mon beauf est sympa. :o)

      Ceci-dit, je n'ai pas eu l'occasion de voir un bulletin Asselineau aux élection de 2012, en revanche il y en avait pour le FN. Ca m'a d'ailleurs rappelé les heures les plus sombres des ennemis de notre pays. ;-)

      Supprimer
    10. Les communistes ???

      Supprimer
  18. Vendredi 17 mai 2013 :

    Karachi : le juge détient la preuve d'un financement occulte de la campagne de Balladur.

    EXCLUSIVITÉ FRANCE INFO | C'est un nouveau rebondissement dans l'affaire Karachi, et peut-être l'une des clés de l'affaire : cette semaine, le juge Van Ruymbeke, chargé d'instruire le volet financier du dossier, s'est procuré les preuves que les commissions versées à des intermédiaires étrangers, en marge de contrats d'armement, ont servi au financement de la campagne d'Edouard Balladur pour l'élection présidentielle de 1995.

    Après deux ans et demi d'investigations tous azimuts, l'enquête du juge Renaud Van Ruymbeke a fait un pas de géant cette semaine. Le magistrat qui instruit le volet financier de l'affaire Karachi a très certainement trouvé la pièce du puzzle qui lui manquait : le lien entre les commissions versées à des intermédiaires étrangers en marge de contrats d'armement conclus par la France en 1994 et 1995, et le financement présumé occulte de la campagne présidentielle d'Edouard Balladur.

    Sur son bureau, le juge détient désormais la preuve que l'intermédiaire Abdul Rahman El Assir a utilisé une partie des commissions qu'il a perçues pour acheter des sondages d'opinion lors de la campagne présidentielle de 1995. Le sulfureux intermédiaire - qui était à l'époque l'associé de Ziad Takieddine - a fait appel à un spin doctor américain très réputé, Paul Manafort, pour réaliser des études sur les chances de réussite d'Edouard Balladur à l'élection. Des enquêtes menées auprès de 800 électeurs français en octobre 1994 puis en janvier 1995. Renaud Van Ruymbeke a mis la main sur le contrat de 52 mille dollars pour ces deux études.

    Le compte suisse d'El Assir, à la BCP de Genève, a été débité de cette somme le 22 mai 1995. Il correspond à un chèque à l'ordre de Tarrance Group, l'une des anciennes sociétés de Paul Manafort. Pour l'anecdote, ces études d'opinion pronostiquaient Edouard Balladur largement vainqueur face à son rival de droite Jacques Chirac...

    Le juge Van Ruymbeke avait lancé en octobre dernier une commission rogatoire internationale avec les Etats-Unis afin d'enquêter sur les sociétés et l'entourage de Manafort. Le magistrat venait de découvrir que ce politologue (qui a notamment travaillé auprès de Georges Bush père, de Bill Clinton et de Ronald Reagan) avait reçu près de 250 mille dollars de la part d'Abdul Rahman El Assir en l'espace de quelques mois.

    De son côté Nicola Johnson, l'ex épouse de Ziad Takieddine, avait affirmé aux policiers de la Division nationale des investigations financières et fiscales qu'elle se souvenait que son époux recevait régulièrement des faxs de Paul Manafort, qu'il s'agissait de "conseils, en anglais, pour la campagne de M. Balladur". Elle disait aussi avoir la conviction que ces "conseils" étaient rémunérés par Ziad Takieddine ou par son associé Abdul Rahman El Assir.

    RépondreSupprimer
  19. En octobre dernier, Renaud Van Ruymbeke était allé à Genève interroger Abdul Rahman El Assir sur ce point (l'homme d'affaire libano-espagnol est mis en examen depuis le 30 mai 2012 dans ce volet de l'affaire). L'intermédiaire avait reconnu être lié et avoir travaillé avec Paul Manafort. Mais il précisait : "J'insiste sur le fait que mes divers paiements à Paul Manafort n'ont absolument rien à voir avec la campagne d'Edouard Balladur". La justice française a désormais la preuve du contraire.

    Le juge Van Ruymbeke tente de prouver que des contrats d'armement avec le Pakistan et l'Arabie Saoudite par le gouvernement Balladur ont donné lieu à des rétrocommissions, c'est-à-dire des pots-de-vin. Et qu'une partie de cet argent a permis de financer illégalement la vie politique française.

    Dans ce volet du dossier ont été mis en examen l'ancien ministre Renaud Donnedieu de Vabres (entre 1993 et 1995, il était le conseiller spécial du ministre de la Défense François Léotard), l'ancien directeur de campagne d'Edouard Balladur Nicolas Bazire et l'ami de Nicolas Sarkozy Thierry Gaubert. Ni l'ancien Premier ministre ni François Léotard n'ont encore été entendus par Renaud Van Ruymbeke.

    EXCLUSIF | La réaction de Gilles Sanson, l'un des rescapés de l'attentat de Karachi : "On est proche du but"

    http://www.franceinfo.fr/justice/karachi-le-juge-detient-la-preuve-d-un-financement-occulte-de-la-campagne-de-991641-2013-05-17

    RépondreSupprimer
  20. Et pourquoi pas tout simplement adhérer au FN? Et d'ailleurs, Asselineau devrait rejoindre le rassemblent Bleu Marine. Pourquoi ne le fait-il pas? Nan mais Allo quoi? Allo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ced le nain connu18 mai 2013 à 10:45

      Peut-être parce que les programmes et les ambitions n'ont aucun rapport ?

      Supprimer
    2. Peut-être parce que le fn est un panier de crabes avec un niveau intellectuel (très) limité.

      Supprimer
    3. Vous avez sans doute raison pour le panier de crabes mais beaucoup moins pour le niveau intellectuel. Ne demandez pas à un parti populiste d'adopter un langage technocratique pédant.

      Christian Bouchet expliquait très bien dans une de ses vidéos qu'il était impossible d'expliquer à m'mam Michu quels processus l'amenait au chomdu et au fait que ses gamins se faisaient bolosser à l'école par Mouloud et Mamadou...

      Pour arriver au pouvoir, il faut faire de beaux slogans : "bouh, vilains Mouloud et Mamadous, bouh".

      Mais croyez bien que les premiers qui seraient mis hors d'état de nuire ne seraient pas nos braves amis immigrés qui pourraient facilement être recadrés et assimilés ou sinon renvoyés dans leurs pays d'origine, mais ceux qui les utilisent pour s'enrichir tout en les opposant aux FDS, ces derniers devenant des nazis "des heures des bottes sombres les plus noires" s'ils ne sont pas d'accords de se faire remplacer, tondre, j'en passe et des meilleures.

      Arrêtez de prendre le FN et son électorat. N'importe quelle personne qui aura fait l'effort de s'y intéresser objectivement vous rira au nez.

      Supprimer
  21. et un nouveau p'tit blog : rasleblogdelane.blogspot.com

    RépondreSupprimer
  22. @Anonyme 15:24;

    Je vous concède que pris au pied de la lettre, cela peut paraître effectivement ridicule. Je maintiens cependant que la probabilité selon laquelle ce parti puisse être utilisé comme repoussoir n'est pas égal à zéro, because I know my people !
    L'opposition à cette marche forcée vers une entité non choisie et aux contours franchement pas très clairs doit-elle passer par la voie politique d'un parti, voilà en réalité le sens (maladroit, je reconnais) de ma question. Tout est fliqué et dès l'instant où un rassemblement est en train de s'agréger, le flicage y est encore plus aisé. Quelle est donc la meilleure forme de résistance ?
    Pour ma part, je reste un peu sur ma faim avec l'UPR et n'entrevois pas grande autre alternative, hélas !

    RépondreSupprimer
  23. Videos confondante mais le seul programme est la sortie de l'Europe.
    Admettons que nous en sortions cela changerait quoi au niveau de la dynamique qui nous coule ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aie!! Sans vouloir jouer les experts, sais-tu ce qu'est :

      Devaluation compétitive
      Protectionnisme
      Controles aux frontières
      Préférence nationale
      Politique structurelle, conjonturelle

      Arrives-tu à faire le lien entre sortie de l'euro et ces termes evoqués?

      Tu me rapelles un mec en terminale qui pensait pouvoir faire fructifier ses 600euros en achetant des titres du cac ...

      Comme tu n'as aucune culture économique; je vais faire simple; la france dans l'UE c'est comme un boxeur qui s' interdit d'utiliser ses poings

      Supprimer
  24. "Videos confondante mais le seul programme est la sortie de l'Europe.
    Admettons que nous en sortions cela changerait quoi au niveau de la dynamique qui nous coule ?"

    Cela changerait ceci :

    D'abord, cela enverrait aux oubliettes tous les hommes politiques qui ont exercé le pouvoir depuis mai 1974, et qui avaient dit que la construction européenne serait plus de croissance économique, plus d'emplois, plus de progrès social, etc, etc.

    Cela signifierait une expulsion du pouvoir des élites politiques françaises qui ont dirigé la France depuis mai 1974 : rien que ça, ce serait déjà énorme.

    Ensuite, cela signifierait que les électeurs ont enfin compris que la construction européenne était une expérience de tarés.

    Concrètement, cela signifierait que les électeurs français ont enfin voté pour de nouveaux dirigeants politiques : ces nouveaux dirigeants politiques français feraient une politique adaptée à la France (et non plus une politique adaptée à l'Allemagne et à la zone mark).

    La dynamique qui nous coule serait stoppée net : la France ferait enfin une politique adaptée à la France, au lieu de faire une politique adaptée à l'Allemagne et à la zone mark.

    Mais, malheureusement, ce n'est pas demain la veille.

    Le 22 avril 2012, lors du premier tour de l'élection présidentielle, 24 129 801 électeurs ont voté pour les quatre candidats ouistes :
    François Hollande
    Nicolas Sarkozy
    François Bayrou
    Eva Joly.
    En pourcentage :
    les ouistes ont obtenu 67,25 % des suffrages exprimés.

    Et les nonistes ?

    11 753 408 électeurs ont voté pour les nonistes. En pourcentage : 32,75 % des suffrages exprimés.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_fran%C3%A7aise_de_2012#R.C3.A9sultats

    Conclusion :

    Les électeurs français n'ont pas encore compris.

    Un jour, ils comprendront.

    RépondreSupprimer
  25. A mon avis pas grand chose.....comment payer notre pétrole par exemple ?
    Aucune solution miracle à espérer.

    Par contre il nous faut une vision et une stratégie technique pour limiter au moins les dégâts de la mutation forcée engagée.

    Les politiques et économistes/banquiers en sont bien sur incapables. Ce ne sont que des ressources d'accompagnement, pas les initiateurs ni les directeurs et acteurs.

    Ceci n'enlève rien à la qualité de la video et de son contenu.

    La seule solution reste de nous affranchir deshydrocabures. On va en chier, mais c'est une condition à la survie de notre pays.

    RépondreSupprimer
  26. Bonjour,
    Je suis allé à sa conférence sur Bruxelles (jeudi 16/05) : très bonne, comme les autres.
    Mise à jour du nombre des militants : quasiment 2900. La courbe exponentielle suit son cours…
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  27. " Cela changerait ceci :

    D'abord, cela enverrait aux oubliettes tous les hommes politiques qui ont exercé le pouvoir depuis mai 1974, et qui avaient dit que la construction européenne serait plus de croissance économique, plus d'emplois, plus de progrès social, etc, etc.

    Cela signifierait une expulsion du pouvoir des élites politiques françaises qui ont dirigé la France depuis mai 1974 : rien que ça, ce serait déjà énorme.

    Ensuite, cela signifierait que les électeurs ont enfin compris que la construction européenne était une expérience de tarés.

    Concrètement, cela signifierait que les électeurs français ont enfin voté pour de nouveaux dirigeants politiques : ces nouveaux dirigeants politiques français feraient une politique adaptée à la France (et non plus une politique adaptée à l'Allemagne et à la zone mark).

    La dynamique qui nous coule serait stoppée net : la France ferait enfin une politique adaptée à la France, au lieu de faire une politique adaptée à l'Allemagne et à la zone mark."

    Bon on vire les politiques. Les Français ont compris que la construction Européenne est une erreur et après on fait une politique adaptée à la France. On rentre au pays des merveilles!
    Ca c'est comme "on fait une autre Europe". Nos problèmes restent entier.
    Ce n'est pas l'Europe qui nous a amené à creuser notre déficit,
    Alors on continue a aller de dévaluation en dévaluation, à faire du déficit , à accroître la fonction publique ...

    Sortir de l'Europe n'est pas un programme de gouvernement. Il faut un leader avec un programme qui suscite l'adhésion des Français.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voyons, la question déjà été abordée plusieurs fois, pas sur les grands médias bien sur : à partir du moment où la banque de France est seule émettrice de monnaie, elle peut avoir le taux d’intérêt qu'elle veut, c'est à dire 0% pour l'état. Cela règle déjà le problème des taux d’intérêt de la dette.
      Ensuite il y a plusieurs manières de résoudre un surendettement : la guerre, l'annulation, l'inflation. Il est souhaitable que nous nous dirigions vers le 3eme cas, de toute façon nous sommes en pleine la déflation qui a le même effet.

      Supprimer
  28. Demain soir sur Europe 1, mardi 21 mai de 19h à 20h, M. Asselineau sera invité de N.Poincarré. C'est un petit évenement car c'est sans doute la 1ere fois qu'il est invité par une très grande radio (sans faire injure aux radio plus modestes mais souvent bien plus indépendantes).
    On va voir quelle étiquette on va essayer de lui coller : groupuscule minus, vieux gaulliste ringard, méchant anti-eureopéiste, extrêmiste. Ou alors une image plus sympatique. Dans tous les cas, ca va être intéressant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère pour lui qu'il ne se fera pas traiter aussi mal que Cheminade chez Aziza. Ce genre de pratique est scandaleux.

      Supprimer
  29. J'ai écouté une conférence que j'ai trouvé pas mal.

    1/ Le fait qu'il soit énarque ne me dérange pas ça lui donne une formation solide. Il aurait pu faire une très belle carrière si il était resté dans le rang. C'est plutot une signe d'intégrité intellectuelle et peut-être d'un sens des valeurs morales.

    2/ Le fait qu'il soit exclu des médias le rend plutot sympathique et renforce son image d'intégrité, genre Obélix contre les Euromains.

    3/ Son idée de sortie de l'Europe et de l'Euro me semble intéressante et les arguments utilisés sont solides.

    4/ Il y a une analyse stratégique long terme de la place de la France dans le monde qui change des mesurettes des programmes poltiques classiques où la gauche et la droite font leur marché parmi un ensemble de propositions.

    5/ Il y a une cohérence entre les mesures adoptées (politique, économie, europe...)qui découle d'un programme politique.

    Je pense qu'il a sa place dans le paysage politique et j'aimerais voir quelques débats entre lui et d'autres hommes politiques droite / gauche histoire de confirmer cette 1ère impression.

    RépondreSupprimer
  30. Quel scandale, cette censure de wikipedia France ...

    RépondreSupprimer
  31. Intéressant ce vieux débat datant de 2 ans et demi... http://www.upr.fr/actualite/10000-adherents-upr-republique-francaise

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.