lundi 6 mai 2013

Norvège : les français, enrichis de toute cette diversité de l'ex empire colonial maçonnique, désormais perçus au même niveau que les bulgares et les roms

Fermer la Norvège aux Roms, aux Bulgares... et aux Français ?
metro france, 03/05/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Alors que le débat sur la mendicité et la criminalité fait rage en Norvège, le numéro deux du parti de l'opposition appelle à fermer les frontières du pays aux Français. Ils feraient en effet partie, selon lui, avec les Roms et les Bulgares, des criminels notoires qui sévissent dans le pays.

Un député de la droite populiste norvégienne a ainsi appelé à fermer les frontières du royaume aux groupes organisés de Roms, de Bulgares et de Français, qu'il juge notoirement criminels. Cet homme n'est pas n'importe qui. Il s'agit de Per Sandberg, le numéro deux du parti du Progrès (FrP), la première force d'opposition au Parlement. Un poids lourd de la classe politique norvégienne donc, connu pour ses positions anti-immigration. Quasi-leader aussi d'un parti que l'on dit en bonne place pour les prochaines législatives en septembre, et qui pourrait ainsi accéder au pouvoir.

29 commentaires:

  1. français ou français-chance ?
    vu les taux de criminalité respectif, la question se pose.
    mais bon, a la rigueur peu importe ... l'immigration fonctionne pas quand il y a de trop grandes différences culturelles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y avait des nazis norvégiens en un temps non encore révolu, visiblement. Les français acceptables pour ces descendants de vikings, sont ceux qui :
      -- sont médecins ou chercheurs
      -- sont friqués et près à investir chez eux;
      On nous l'a toujours dit, "Le fric n'a pas d'odeur"..."ni de couleur" devrais-je rajouter.
      Le côté "brunzzato" de certaines de nos équipes sportives relève de cette même logique : Celle du RACKET social !!
      Alors pour vos histoires de racismes, remettez les pendules à l'heure, les uns comme les autres, c'est le fric vite fait sur le dos de collectivités dites de départ que beaucoup s'évertuent de bien siphonner consciencieusement à peu de frais. Quand la manne du pétrole va venir à y diminuer, en Norvège, nous verrons de quoi il en retournera de leur petite arrogance de nouveaux riches !

      Supprimer
    2. Je suis vraiment déçu par ce site. Je pensais qu'il serait possible d'échanger franchement, de défendre ses opinions, d'argumenter.
      Au final il n'y a ici que les petits frustrés quasi-illettrés incapables d'élaborer un raisonnement.
      Je vais donc arrêter d'intervenir ici.
      Merci pour tout Tonio, même si au lieu de construire tu préfères haïr et critiquer au lieu de proposer et construire.

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  3. Fais gaffe quand même aux commentaires racistes que tu laisses traîner sur ton blog, Tonio, tu vas avoir des emmerdes. On a compris l'idée, pas la peine de donner des prénoms à consonance raciale.

    Là où c'est drôle, c'est qu'avec le droit de vote ouvert aux étrangers (qui est dans les cartons) on va en arriver à laisser des mecs qui ne veulent pas nous laisser entrer dans leur pays voter dans le nôtre (il ne dois pas y avoir beaucoup d'immigrés norvégiens en France, mais ça te donne une idée de l'aberration).

    RépondreSupprimer
  4. Je confirme.
    Je suis allé en Norvège pas mal de fois. Des mendiants, des roms, il y en a partout et cela s' est accéléré ces dernières années. Il est de notoriété qu' autour de la gare d' Oslo, vaut mieux pas traîner le soir.
    J' ai discuté avec quelques français qui travaillaient là-bas comme simples vendeurs dans des boutiques. Ils sont traités comme des "sous-hommes" par les Norvégiens. Les clients leur demandent de rentrer chez eux.

    RépondreSupprimer
  5. Ce que je redoutais arrive...

    Nous avons la chance d'être pour le moment très bien perçu dans les autres pays. Outre le symbole que représente la France et ses valeurs, nous jouissons d'un romantisme qu'apprécient beaucoup d'étrangères et nul doute que j'en profite lors de mes escapades ;)

    En revanche, quand j'ai vu des français foutre la merde dans un pays étranger... et des anecdotes j'en ai à la pelle...

    La dernière en date, alors que j'étais tranquillement en terrasse de café sur Rio et que des français non souchiens se faisaient remarquer à aguicher les brésiliennes comme des putes, criaient, gueulaient, rotaient, vociféraient,... j'ai du expliquer 50 000 fois que ces personnes la n'étaient pas française à mes amies, et je peux vous dire que la honte m'envahissait...

    Julien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Idem en Thaïlande... A vomir... Des bataillons de racailles.

      Mais là aussi... aussi "français" que vous et moi. En tout cas côté passeport.

      Supprimer
    2. j'aime bien rappeler une boite de pandore qui nous pend au nez, en faite qui vient d'exploser le touriste voisin va en Espagne ou reste chez lui et le touriste nouveau qui vient plus.

      http://www.atlantico.fr/decryptage/faut-inquieter-perte-attractivite-tourisme-francais-jean-michel-hoerner-675601.html

      vous avez déjà fait un marathon des différents point d'arrivage en région parisienne, la vitrine du tourisme ?

      Supprimer
    3. En même temps, ils sont aussi francais que vous et moi et ils sont bien représentatifs de ce qu'est devenu la France...

      Supprimer
  6. Il y a 25 ans, alors que j'étais en Allemagne pour un voyage d'une semaine avec mon collège (ZEP) nous avons failli tous nous faire reconduire à la frontière par la polizei parce que les jeunes pré-ados de notre groupe volaient dans les boutiques de Freibourg...

    Evidemment, c'étaient des jeunes issues de l’immigration d’Afrique non intégrés (le viet du groupe était hyper poli, comme c'est généralement le cas).

    J'ai eu honte pour la première fois d'être autan français qu'eux et cette honte ne fait que grandir depuis à travers ce que je vie et vois de mes propres yeux au quotidien.

    A l'époque, on me prenait pour un xénophobe car les gens à qui je racontais ces histoires ne les vivaient pas. Mais le problème s'amplifiant, j'ai remarqué que c'est même personnes, qui étaient à l'époque dans le déni, me disent maintenant : "mais, c'est exactement ce dont tu nous parlais il y a 25 ans qui est en train d'arriver"...

    Je ne suis ni raciste, ni antisémite, ni xénophobe. Je veux juste vivre heureux avec des gens gentils... quitte à utiliser la manière (très) forte pour cela.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arrêt de vouloir te justifier avec tes "je ne suis pas raciste" !!!
      Pas besoin !
      Tu rentres dans le jeu du Système.

      Supprimer
    2. oui, Yrreiht a raison !
      d'ailleurs, on est tous racistes, à degré divers...

      yongtai

      Supprimer
  7. Les français interdit de Norvège, on devrait s'en remettre. Les norvégiens qui ont les moyens, fuient eux même leur pays au moins les mois d'hiver c'est à dire 11 mois par an :-)

    Ceci dit c'est magnifique surtout quand tu sais qu'après15 jours tu rentres en France.

    RépondreSupprimer
  8. Arrêter de chialer les petits blancs, même un con d'étranger est capable de faire la différence entre un français blanc et un français issu des peuples africains.

    Je connais d'ailleurs des arabes parfaitement blanc et qui ont eu la bonne idée d'utiliser un prénom européen... il n'ont aucun soucis. J'ai même un M. Saïm qui se fait appeler M. Saint + prénom européen, tout baigne, très bien intégré.

    RépondreSupprimer
  9. On peut aussi parler des français de souche qui vont pratiquer la pédophilie en Afrique et en Asie du Sud-Est...
    Ah zut! J'avais oublié qu'il faut se focaliser ici sur les francais non de souche.
    Décidément il y a beaucoup de frustrés sur ce site. Vous n'avez pas une vie à vivre au lieu de vomir votre haine?
    Il est vrai que l'anonymat d'Internet permet de faire les durs.

    Martin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'un autre coté, comme dit si bien le proverbe : "il y a plus d'un âne qui s'appelle Martin"!

      Supprimer
    2. Wouaou.
      "Il est vrai que l'anonymat d'Internet permet de faire les durs."
      et toi, anonyme, tu réponds...
      J'anticipe ta bêtise...

      Supprimer
    3. Le seul qui joue les gros bras ici, c'est toi!
      Anonymat, tu disais?

      Au fait, tu n'aimes pas les proverbes ancestrales de la France profonde?.

      Supprimer
    4. Proverbe est masculin donc tu devrais écrire: "proverbes ancestraux."
      Tu veux faire respecter la France profonde? Respecte la langue et ses règles, pour commencer.

      Martin
      Ps: j'ai pas remis mon prénom car je pensais qu'il était évident que c'était moi qui répondait. J'ai fait appel à ton intelligence; j'ai eu tort.

      Supprimer
    5. Jt'avais reconnu Martin, t'es impayable toi!

      Certes,
      Je ne suis pas très malin, mais bien assez pour détecter un mec supérieurement supérieur!

      Supprimer
  10. @ Anonyme 21:24
    Evidemment qu'on peut en parler, mais ton amalgame est une escroquerie intellectuelle, car tu assimiles un phénomène marginal à un phénomène de masse.
    Comme beaucoup de gens sur ce blog, moi aussi j'ai eu honte des "chances" à l'étranger. Et pire encore, quand les autres français les appelaient les "parisiens". Pour moi, c'était la double couche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les parisiens n'ont pas besoin des noirs ou des arabes pour avoir mauvaise réputation à l'étranger, mais le bon gros con d'allemand fait tout de même mieux.

      Supprimer
  11. La tu utilisés des grands mots. "Escroquerie intellectuelle."As-tu des chiffres pour appuyer tes affirmations?
    "Phénomène marginal" va à l étranger et tu verras que ce n'est pas marginal.
    Neuneu (comme dirait l'autre)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je sais, c'est comme les chiffres d'Eric Zemmour, il n'y pas de statistiques officielles, donc ca n'existe pas !
      Alors puisque je n'ai pas de chiffres officiels, tu peux peut-être faire un sondage autour de toi pour voir quel phénomène est le plus fréquemment observé. Mais pour cela, il faudrait encore être honnête intellectuellement. Oui, je répète les grands mots et pour info, je suis allé dans une quarantaine de pays, donc je crois qu'on peut dire que je suis allé à l'étranger...
      Enfin bref, les norvégiens ont sûrement un biais anti-français millénaire largement documenté qui explique qu'ils nous traitent différemment des italiens !

      Supprimer
    2. Tu cumules:
      Zemmour est ta référence? Je comprends mieux ta grandiloquence.
      Tu me parles de faire un sondage autour de moi? Un sondage d'opinion est un ensemble de technique donc cela ne se fait pas comme ça. Mais bon vu que tu es un groupie de Zemmour, c'est forcément simple!
      En outre le coup des "nombreux voyages" cela impressionne les idiots mais pas moi: si t as passé une semaine au club med du Sénégal tu connais pas pour autant le pays les gens. Idem quand c'est pour le boulot.
      Ah le type qui est parti à punta cana et qui raconte "je connais bien les Caraïbes, j ai été en république dominicaine!"

      Supprimer
    3. En outre question? Sur ce site on passe son temps à critiquer l'étranger Babel et compagnie.
      Qu'est-ce qu'on en a à faire de l'avis des Norvègiens??
      Ils se demandent ce qu'on pens d'eux en France?

      Supprimer
    4. Bon, c'est pas grave, continue dans ton déni de réalité... Les gens jugeront par eux-mêmes.

      Supprimer
  12. Ah et sinon au fait, si ca peut encore impressionner les idiots, je VIS à l'étranger et ma copine est étrangère (d'encore un autre pays).

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.