mardi 14 mai 2013

Olivier Delamarche sur BFM Business

Olivier Delamarche sur BFM Business
BFM Business - Intégrale Bourse, Olivier Delamarche, 14/05/2013 (en Français texte en français )

5 commentaires:

  1. Donc pas de complot pour Olivier, juste de l'incompétence. Tous les pays du monde se casse la figure. On a un endettement qui va croissant, lentement puis rapidement, depuis des années mais personnes n'a eu le temps de voir arriver le mur qu'on va se manger . Dans tous les pays du monde, aucun dirigent n'a essayé de faire quelque chose. C'est presque rassurant.

    RépondreSupprimer
  2. Le but recherché avec les QE japonai, américain, suisse... est de faire baisser la valeur de la monaie. Et ce but est atteint. Accessoirement d'éviter un krach oblig, boursier, bancaire... Pour l'instant ça tient. If your not long your are wrong.
    Je ne suis pas d'acc avec OD. sur ce point.
    La BCE qui nie cette guerre des monaies est à coté de la plaque. Et notre Euro perché à 1.30 USD nous plombe
    Jacques Sapir : "Il faudrait une dévaluation de l'euro"
    http://www.youtube.com/watch?v=Vs8f_0fSOIA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OK, mais problème : quand ta monnaie baisse le prix de tes importations monte ce qui est très gênant pour le Japon, et à quoi sert de booster tes exportations dans un contexte de récession mondiale ?
      En fait ce qu'ils veulent tous c'est combattre la dette par l'inflation, mais comme ça tue aussi la croissance, ils sont mal.
      S'ils arrêtent les QE l'économie explose immédiatement, s'ils continuent elle explose aussi mais plus tard, connaissant les politiques tu connais d'avance leur choix par définition...

      Supprimer
  3. Il faudrait une sortie de l'euro. Vite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça se fera lorsque toutes les ressources pour prolonger le ponzi auront été épuisées, par la débâcle et la ruine de tous ceux qui n'auront pas pu sortir leur fric d'Europe, exceptée peut être l'Allemagne.

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.