vendredi 10 mai 2013

Prendre de la hauteur

Le dernier entretien mensuel (désormais bimensuel) de Soral, dont la première vidéo est déjà à plus de 100 000 vues :
Alain Soral : entretien de mars & avril 2013
Egalité & réconciliation, 06/05/2013 (en Français texte en français )
→ lien

Toujours intéressant à écouter, en gardant bien en tête qu'il se revendique du national socialisme, mais un peu de virilité dans le propos ainsi que la dénonciation de tout le mensonge républicain masquant l'élite communautaire et la dictature maçonnique au pouvoir, ça fait pas de mal... Les citations de Crémieux dans la dernière vidéo valent leur pesant d'or également...

Aux USA, c'en est devenu une caricature, comme on l'a vu avec Chuck Hagel. Ou il y n'a même juste qu'à regarder les noms... Entre Ben Shalom Bernanke à la tête de la FED, Jacob "Jack" Lew au Trésor et Lloyd Blankfein chez Goldman Sachs, ça en devient risible.

Ou encore chez nous où 4 des 6 grands ministères sont aux mains de sionistes de combat assumés (éducation, finances, intérieur, affaires étrangères)...

La liste de Cohen toussa toussa...

L'hystérisation victimaire de ces derniers temps cache à mon avis une réelle trouille de décadence de nos maîtres... L'omniprésence étant désormais proportionnelle à la médiocrité...

Mais j'ai envie de dire qu'il faut prendre de la hauteur. On ne peut pas arriver à comprendre le monde et comment ça s'articule en restant uniquement focalisé sur cet aspects qui quand on prend de la hauteur, sont en réalité une tempête dans un verre d'eau.

Parce que dans nos délires ethnocentrés, on en vient à oublier de regarder le reste du monde.

Comme si le monde se résumait aux 800 millions d'européens de l'ouest et d'américains, et que toute la géopolitique se résumait à la méditerranée...

Et la réalité du monde aujourd'hui, c'est que les asiatiques sont plus de 4 milliards quand l'occident représente 1 milliard, et qu'en terme de part dans le PIB mondial des grandes civilisations, ça donne ça :


Et la roue tourne. Massivement !

Nos élites sont paniquées.

Et elles le sont d'autant plus qu'elles sont devenues rentières, héréditaires, et n'ont plus la légitimité de l'excellence pour justifier leur prédominance.

Prenez ces quelques extraits d'articles américains, sur l'immigration asiatique, devenue la première immigration, et sa réussite à l'école...


On a tendance à oublier qu'il y a une histoire d'excellence et de mérite à l'origine de l'ascension des juifs en occident, et que les élites whasp ont même créé des quotas dans les années 20 aux USA, afin que les gamins de la ploutocratie whasp d'alors continuent d'accéder aux universités prestigieuses quand les enfants juifs de l'immigration pauvre ashkénaze d'Europe de l'est méritaient leur place à force de travail :
Asians : Too Smart for Their Own Good ?
New York Times, Carolyn Chen, 19/12/2012 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
In the 1920s, as high-achieving Jews began to compete with WASP prep schoolers, Ivy League schools started asking about family background and sought vague qualities like “character,” “vigor,” “manliness” and “leadership” to cap Jewish enrollment. These unofficial Jewish quotas weren’t lifted until the early 1960s, as the sociologist Jerome Karabel found in his 2005 history of admissions practices at Harvard, Yale and Princeton.

L'article explique ensuite que ces quotas sont désormais appliqués aux jeunes asiatiques, trop performants, en raisonnant juste méritocratiquement, pour laisser de la place désormais aux gamins décadents et médiocres de l'élite whasp ... et juive devenue installée et décadente à son tour...


Cette décadence se voit bien dans cet article qui pointe très bien l'effondrement vertigineux de l'excellence de la communauté juive :
The 2012 Sidney Awards I
New York Times, David Brooks, 24/12/2012 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
Unz’s other big point is that Jews are vastly overrepresented at elite universities and that Jewish achievement has collapsed. In the 1970s, for example, 40 percent of top scorers in the Math Olympiad had Jewish names. Now 2.5 percent do. The fanatical generations of immigrant strivers have been replaced by a more comfortable generation of preprofessionals, he implies.

Bref, il n'y a pas de complot mondial. Juste l'histoire séculaire de l'ascension par le mérite d'une communauté, puis sa déchéance, sa transformation en communauté rentière, et in fine, le retour au réel...


Et désormais aux USA, l'immigration asiatique est devenue la première immigration :
Fueled by immigration, Asians are fastest-growing U.S. group
Los Angeles Times, 18/06/2012 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
Asian Americans are now the nation’s fastest-growing racial group, overtaking Latinos in recent years as the largest stream of new immigrants arriving annually in the United States.



Et de toutes les communautés, elle est celle qui a le niveau de vie le plus élevé, bien au dessus des blancs eux mêmes :
The Rise of Asian Americans
Pew Research Social Trends, 19/06/2012 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien




La roue tourne... Et l’hystérisation actuelle fait plus penser à une panique de nos maîtres kleptos devant leur déclin.

On dirait que la logique des droits de l'homme pervertie et transformée en morale à deux vitesses, de compétition victimaire, de tiers payant généralisé et de destruction de toute valeur enracinée, se retourne contre eux. Ils se sont auto intoxiqués...

Je vous renvoie à ce que Marc Faber explique sur l'ascension et le déclin des civilisations.

Go east young man...


Et grosso modo, plus les chinois travaillent et capitalisent, plus l'occident s'hystérise, devient aggressif, brasse de l'air et de la fausse monnaie pour essayer de justifier qu'il continue à péter plus haut que son cul...

Et ça se voit de plus en plus. L'illégitimité en interne de nos propres élites, est la même en remontant d'un niveau, que celle de l'occident dans son entièreté, vis a vis du reste du monde... C'est fractalien...

Aujourd'hui, la fuite dans la planche à billets des élites qui refusent d'admettre l'aspect fictif de leur capital et de les rayer d'un trait de plume, est une des premières scènes du dernier acte. Mais se contenter de dire ça, c'est oublier que cette planche à billets sert aussi à continuer de payer toutes les petites rentes promises partout, à tout le monde.

Et si la civilisation occidentale dans son ensemble est en déclin, son élite n'échappe pas au mouvement général... Mais la focalisation sur cette élite masque notre propre déclin à tous, généralisé, intoxiqués qu'on a été par cette doctrine, imposée par nos maîtres, du tiers payant généralisé, du moindre effort, de la haine de soi associée aux compets de victimisation, du multi culturalisme et de la décivilisation...

Donc ok pour contester, ok pour un retour à la dignité, ok pour refuser l'instauration de la plèbe impériale sous tittytainment, mais il faut être cohérent. Et assumer toute la réalité du monde. Et ne pas juste faire comme ces grecs qui, comme l'expliquait Drac, manifestaient contre l'austérité, mais ne voulaient pas sortir de l'euro, parce que tout ce qu'ils voulaient en fait, c'était pouvoir continuer de consommer gratos...

Les temps vont devenir difficiles. L'illusion keynésienne agonise. Et l'avenir appartiendra à ceux qui éteindront la télé, qui feront pousser leur potager, qui sauront retrouver leur dignité, qui sauront épargner (réellement, pas en dette publique) pour investir, travailler dur, se serrer la ceinture pour des jours meilleurs demain, qui se donneront du mal, qui sauront éduquer leurs enfants...

Bref, le retour du réel. Pour tous.

17 commentaires:

  1. Haaaaaa !!!!
    Alors la BRAVO !
    sincèrement, ça fait plaisir a lire cette prise de recul, c'est tellement rare.

    Prendre du recul géographique, historique, ou même conceptuel permet de mieux comprendre et de dé-diaboliser. Ce que ne semble pas pouvoir faire Soral avec son idéologie monomanïaque.

    Il y a d'autres moyens de voir notre décadence : la fin du pétrole et l'absence d'alternative. Fin qui profite a l'Asie chez qui le pétrole permet encore de démultiplier sa productivité (par rapport au muscle brut) et donc, cela explique AUSSI pourquoi nous on décline et eux s'élèvent.

    Il y a encore d'autres facteurs a l'oeuvre pour sortir de cette dichotomie des "méchants juifs" qui serait censé expliquer tous les malheurs du monde, a défaut de ceux de Soral !

    Donc encore bravo parce que c'est si facile de rester dans le piège des idées faciles et faussement universelles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi, je dis que Soral à raison et toi tord!
      Tu vois mes propos sans argumentation sont comme les tiens, totalement stériles.

      Supprimer
    2. J'ai argumenté, relis, et j'ai développé en détail sur mon blog.

      Supprimer
  2. Entièrement d'accord.

    En asie, le kWh d'origine humaine doit être encore dans le même de grandeur que le kWh d'origine pétrole. Ils ont donc une marche de manœuvre énorme par rapport à nous !

    Personne ne se rends compte qu'il va falloir prendre sur soi et fertiliser la terre avec notre sueur plutôt qu'avec du pétrole ou des euros. Cependant, il faut voir ce déclin de la "civilisation pétrole" comme une chance. Nos anciennes civilisations européennes étaient complément adapté à un monde pauvre en énergie et en argent. Faut pas s'enterrer trop tôt ! Nous avons des cartes a jouer, mais pour cela il faudra changer d'élites.

    RépondreSupprimer
  3. notre décadence vient d'un simple constat:mépris de l'effort et du travail concret,de l'honneteté,fin de la méritocratie ,rentes favorisées.toutes autres allusions aux juifs notamment ne sont que des détournements instrumentalisés de la pensée

    RépondreSupprimer
  4. Je trouve ce genre de posts comiques de la part de gens :

    - faisait partie d'une part de la société vraiment pas à plaindre
    - ayant eu tout ce qu'ils voulaient : bonne thune, bon job, femmes, enfants. Je sais ce que vous allez dire : vous avez travailler pour. Mais bien d'autres ont travailler tout autant et ont échoué...
    - faire l'éloge des producteurs, alors que historiquement ils se font toujours tondre.

    Le problème de l'occident, c'est avant tout son élite et ses délires. La base reste encore relativement saine.

    Peste et coryza

    RépondreSupprimer
  5. Le progrès ne vaut que s'il est partagé par tous.
    La productivité aurait du permettre à chacun d'augmenter ses "esclaves kW/h équivalents pétrole" comme le dirait Jancovici. Ca été le cas en occident jusqu'à ce qu'on mondialise l'économie avec des pays ou ce n'est pas le cas et ou la productivité ne sert finalement qu'à mettre en concurence des pauvres avec des les occidentaux qui s'appauvrissent au profit d'une classe ultra riche mondialisée qui capte les bénéfices et les intérêts de la dette.
    Il faudrait que notre classe moyenne se réapproprie son outil de production, sa monnaie et son savoir-faire et accepte de jouer l'économie locale, plus efficiente à long terme et moins énergivore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans pétrole on ira pas bien loin avec notre technostructure actuelle.

      Première priorité : virer les politiques et leurs cousins banquiers du pouvoir.
      Deuxième : les remplacer par des ingénieurs dont la tâche serra de decarbonner notre economie.
      Ce serra dur et il faudra sacrifier du confort. Mais une fois la transition bien avancée, le pays dépendra moins de ses fournisseurs d'hydrocarbures et regagnera sa liberté de manoeuvre et de pensée. Le reste de l'Europe devra faire de même.

      Supprimer
  6. cela fonctionne si on a des valeurs morale , mais excusé la morale juive ou chinoise dans le commerce!!! donc on ne peux pas ce battre surtout qu'ils ont acheté nos politicar.

    RépondreSupprimer
  7. and on dit que SORAL est un national socialiste, inévitablement cela renvoie a la vision et a la politique hitlerienne!
    Voici une définition trouvée dans un "ILLUSTRATION" de 1941 ou il est question de la necessaire construction "d'une UNION EUROPEENNE NATIONALE SOCIALISTE" :
    -" l'organisation de l'europe d'aujourd'hui comporte L'ADHESION VOLONTAIRE DE TOUS LES PEUPLES CONTINENTAUX, depuis le Portugal jusqu'aux Balkans, depuis l'Italie jusqu'a la Norvege. Cette adhesion volontaire leur permettra de profiter de la mise en pratique de la THEORIE DES ESPACES VITAUX (...) ".
    RMQ: Il s'agissait de réunifier economiquement et politiquement 20 pays culturellement identique en rationnalisant les specificités de chaque pays en tant qu'organes différenciés et rassemblés en un super organisme: "le reich confederé" ( H.Rauschning)... mais il y a un bemol de taille, ce que ne mentionne d'ailleurs pas l'auteur mais que rapporte HERMANN RAUSCHNING dans "HITLER M'A DIT": " les curés devront creuser leur propre tombe. Ils nous vendront d'eux meme leur bon dieu pour conserver leur fonction et leur miserable traitement, ils consentiront a tout." L'auteur nous explique la "spiritualité" toute nihiliste d'Hitler qui: "voulait substituer le christianisme chez les allemands (d'abord?) par un eveil des traditions anciennes payennes qui étaient bien vivantes chez les paysans".(...) "Méthodiquement, scientifiquement, avec une logique inflexible, on a entrepris la lutte d'extermination de tout ce qui était chrétien en Allemagne".
    La notion d' "ESPACES VITAUX" se comprend donc comme un grand reich pan-europeen sous domination allemande...un peu comme aujourd'hui, sans le racialisme, mais en conformité avec un esprit de "COLLABORATION" active des pays afferants, leguant leur souverainete aux oubliettes de l'Histoire!. L'auteur de l'article, J.DE LESDAIN, ne mentionne nullement la création d'une monnaie unique mais H.RAUSCHNING nous éclaire sur cette pensée commune: " Tout cela est cimenté par une ARMEE COMMUNE, par une ECONOMIE et un SYSTEME MONETAIRE COMMUN, par une POLITIQUE ETRANGERE COMMUNE". Le reve europeen qui a été aussi le cauchemard de nos aieux est entrain de devenir, a nouveau, notre cauchemard!(partie 1) MASTER T

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un marxiste. D'ou tu sors que c'est un national socialiste ?

      Supprimer
    2. Je n'ai jamais dit de SORAL que c'etait un national socialiste mais je n'ai fait que reprendre l'introduction de disco tonio ci dessus!
      Sinon yoananda j'aurais aimé connaitre ton avis sur l'ensemble de mon commentaire.(master t)

      Supprimer
    3. Kif kif :

      "Le marxisme, c'est le nazisme avec le mensonge en plus" (Jean-François Revel)

      Supprimer
  8. - le "NATIONAL SOCIALISME" est le pendant naturel de la DEMOCRATIE...quand celle-ci est malade de ses propres exces. Un autre auteur, Louis REYNAUD de "l'illustration",encore, écrivait la meme année dans "L EUROPE DE DEMAIN" que: "La democratie avait pour dogme central la liberté, le droit souverain de l'individu. C'est ainsi qu'elle avait pu stimuler tout d'abord les énergies, pour les entrainer ensuite dans la licence et le desordre qui naissent de l'exces de liberté. La NOUVELLE DOCTRINE POLITIQUE, par reaction inévitable contre ces abus, oppose au principe de liberte le principe d'autorité; a l'individualisme sans frein, le SENS DE LA COLLECTIVITE, en s'inspirant sur ce point , ce n'est pas douteux, DU SOCIALISME, mais en donnant au mot "COLLECTIVITE" un SENS NATIONAL qu'il n'avait pas dans ce systeme. Au regne des DROITS elle entend faire succeder celui des DEVOIRS.(...) l'etat represente des biens qui ne sauraient resulter de l'activité confuse et bornée des individus, fatalement livrés pour la plupart a leur mesquin EGOISME". Donc, on peut avancer l'idée que le national socialisme d'hier était anti liberal au sens ou l'etat est par essence autoritariste et dirigiste, bien qu'il laissa subsister un patronat mais élimina de son équation le syndicalisme. A la "main invisible" (A.SMITH) du marché, c'est le gant de fer de l'état "big brother" qu'aurait du endurer les peuples... c'est a dire une situation vers laquelle l'Union Europeenne actuelle tend a nous emmener.
    Autre remarque: L'INTER-NATIONALE SOCIALISME ROUGE aurait tendance a se brunir au contact de l'OLIGARCHIE KLEPTOCRATIQUE BABELIENNE actuelle qui tend a uniformiser la société en eludant chez elle sa "substantifique moelle" pour une "substantifique ecrouelle" dans l'art du penser et de l'agir. Une promotion de l'AVOIR plutot que de l'ETRE...Une digne TRANSVALUATION DES VALEURS toute nietszcheienne que le zélateur Hitler avait instauré et imposé a son peuple sur le mode opératoire de "L IGNORANCE SYSTEMATIQUE" dans le cadre rénové de son "NOUVEL ORDRE HIERARCHIQUE".(H.RAUSCHNING). De nos jours, cette ignorance vaut connaissance et le sophisme celui de dialectique rationnelle. Le monde devient fou, mais la folie c'est la normalité! On a construit une matrice ou la SERVITUDE est VOLONTAIRE, elle est promue comme valeur de reference, de correspondance, sur laquelle on doit mimer son comportement, sa pensée au risque si l'on s'en écarte de passer pour un déviant, un dissident, un original voir un fou...(partie 2)
    (MASTER T)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ainsi donc L'union européenne reprend en intégralité la philosophie du 3ème Reich pour imposer par la dictature technocratique, violant sans vergogne les souverainetés violées des états membres, ses décisions unilatérales qui mènent inévitablement à l’hécatombe économique dans un premier temps,et quelles catastrophes ensuite ?
      C'est ce qu'Alain Soral dénonce, l'UE comme branche européenne du pentacle mondialiste.son alternative est la résistance nationale, la réappropriation de la souveraineté afin de préserver les français, quelles que soient leurs origines, du chaos devant précéder l'ordre que nous promettent ceux qui ont monté, entre autre, l'escroquerie à la dette.
      Remettre en perspective le titanic atlantiste devant l'iceberg asiatique ne remet pas en cause la nécessité de se fédérer, par les urnes et le potager, entre citoyens pour lutter contre la nouvelle bête immonde porteuse de la flamme.
      Soul-M

      Supprimer
  9. La suite est entrain de s'écrire : le traité de Libre échange EU-USA
    Démarrage des discussions officielles : Juin 2013
    Application : fin 2014, début 2015

    D'autres discussions sont également menées avec le Japon et le Canada.

    Clairement une fuite en avant.
    Les implications concrètes seront ÉNORMES et surtout mal évaluées dans leurs conséquences concrètes.

    Ce sujet étant trop complexe pour mon petit cerveau, et n'étant pas un adepte des solutions de facilité qui consistent à toujours dire non à priori et par principe, je ne me positionnerai ni pour ni contre pour le moment....

    Aussi, pour avoir visionné les vidéos de Soral, je pense que lui aussi , oublie complètement les causes techniques profondes et incontournables des événements que nous vivons : Le pic Pétrolier, que l'on y soit maintenant ou très bientôt, que ce pic soit un plateau ou le sommet d'une parabole, peu importe.
    Ce pic interdit toute croissance réelle du PIB Mondial de part la corrélation énergie-production.

    Le reste n'est que changement de répartition des richesses à l'échelle des plaques économiques, des populations et de la création de bulles purement spéculatives dont le but et l'avantage et de donner l'illusion de croissance économique.
    Et c'est ici que la minorité consanguine dont Soral fait état joue son rôle d'accaparement à son seul profit des richesses déjà produites par d'autres et qui étaient plus ou moins déjà réparties au sein de la population générale.

    Le Pétrole est pour moi la vraie cause racine du plantage économique actuel.
    La surpopulation mondiale un facteur aggravant avec toutes les conséquences que nous pouvons imaginer à terme.
    Le Pétrole est également la cause racine des troubles et guerres continus que connaissent les régions productrices comme le Moyen-Orient.

    RépondreSupprimer
  10. Dans le graphique sur le PIB mondial, je me demande à quoi peut bien être du le pic (ricain) aux alentours de 1950.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.