dimanche 5 mai 2013

Quand nos élites qui nous cultivent ne savent plus comment faire pour garder la face

Voila quelques morceaux de brochure d'un constructeur de béton plastique qu'un lecteur m'a poussées par mail...





Malgré le décorum potagesque, notez comme le logement est finalement toujours le même... Toujours le même cube en béton plastique. Y a que le décor qui change sur la plaquette... Là où justement la présentation laisserait largement la place de loger le même nombre de gens, mais dans des maisons individuelles...

La collectivisation du logement !

Les élites maçonniques au pouvoir veulent absolument vous entasser et vous mélanger. Ça vaut pour tout le monde ! (Sauf pour elles mêmes, cela va sans dire...)

On voit aussi comment l'argument du durable est récupéré... On construit les mêmes trucs en béton plastique, mais on met des carrés de potager sur les toits, pour vous faire croire que c'est vous qui cultivez, et non l'inverse. Et puis, si demain, les gens veulent du karting, on mettra des circuits de karting sur les toits...   

A noter, que dans ce monde où nos "élites" gèrent la population qu'elle fabriquent au forceps à grands coups d'immigration dont personne ne veut et d'allocs bien dirigées, voici ce qu'on obtient :
8% des Belges font des enfants pour les allocations
7 sur 7.be, Céline Bayet, 03/05/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Pourquoi faire des enfants?
Si la majorité des personnes sondées (73%) disent avoir fait des enfants parce qu'ils les aiment tout simplement et 61% affirment qu'il s'agissait de quelque chose de "naturel", 8% des Belges avouent avoir été motivés par l'octroi d'allocations familiales tandis que 6% ont fait cela pour sauver leur couple. 55% des citoyens évoquent leur épanouissement personnel, 31% leur horloge biologique et le souci de créer une descendance.

L'accident (17%), la pression familiale (10%), l'envie de quitter ses parents (8%) sont également des raisons évoquées.

Quiconque n'est pas capable de faire le lien entre la brochure citée en premier lieu et l'article cité en second lieu, veut absolument garder les yeux grand fermés...

Pour ma part, je reviens de vancances en Dordogne... Région magnifique, aux logements individuels splendides.





Et où la population n'a visiblement pas encore subi la chance de l'enrichissement par la diversité (nul doute que nos franc-maçons au pouvoir vont rapidement s'atteler à la tâche devant une telle persistance nazie).

Alors qu'au temps de l'Internet, il y'aurait largement de quoi décentraliser la France et surtout désurbaniser sa population...

Et surtout, horreur absolue, on commence en Dordogne, à voir des entreprises de BTP proposer de fabriquer des maisons neuves, mais avec des murs en pierre de la région !



On comprend pour l'oligarchie qu'il soit plus que temps d’accélérer l'agenda ! L'humanité 2.0, en HLM 2.0 ! Et vite !

12 commentaires:

  1. 100% d'accord avec toi Tonio. Mais pour transformer nos méga banlieues-bidonvilles en City 2000 "meilleurs des mondes" 2.0 Premium, il faudra beaucoup de poignon et même le PIB du Quatar ne suffira pas. Et vive les petits villages français en Dordogne, en Alsace, en Bretagne et ailleurs et les traditions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vive les petits villages français en Dordogne tous pourris, pour les touristes en manque d'histoire des seigneurs du Moyen-Age...

      Avec les belles carrières qui détruisent les forêts...

      Vive la Dordogne où les promoteurs immobiliers achètent des terres agricoles et/ou forestières sur la base de 2000 euros l'hectare et vendent sur la base de 180000 euros l'hectare...

      Vive le Périgord, et notamment Périgueux, ville décadente par la corruption des municipalités et de la mafia étatique proliférant avec la politique du B.B.D. : Béton - Bitume - Déchets...

      Supprimer
  2. je veux pas foutre le bordel mais en général les locataires d'HLM possède deux maisons. Une collective dans une barre d'immeuble et une individuelle au pays mais comme les enfants vivent en France, ils n'y vont que 2-3 mois.

    RépondreSupprimer
  3. "Les élites maçonniques au pouvoir veulent absolument vous entasser et vous mélanger. Ça vaut pour tout le monde ! (Sauf pour elles mêmes, cela va sans dire...)"

    Si cela est vrai, la question est pourquoi donc ?

    Pour ma part, si cela est vrai, je pense que cela est pour la Croissance.
    Faire des enfants, importer de la population "force" la Croissance, comme on force des tomates et des fraises sous les serres d'Andalousie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. dans leur tetes l'immigration c'est la croissance automatique(consommation ,logement)mais aussi une pression des emplois du privé vers le bas donc une lutte contre l'inflation.C'est bon pour les statistiques a court terme.a long terme c'est le contraire...le brassage de populations est bénéfique,mais pas tel qu'il est pratiqué en europe.nous allons avoir un gros problème avec l'islam,je dis cela et pourtant je suis très anti FN

      Supprimer
  4. "on commence en Dordogne, à voir des entreprises de BTP proposer de fabriquer des maisons neuves, mais avec des murs en pierre de la région"

    C'est toujours moins pire que des maisons neuves sans murs en pierre de la région, non ?
    Parce que si tu cherches un peu, tu verras que 99% des constructions actuelles en Dordogne le sont avec les "techniques traditionnelles" (béton à la va-vite, plastique, merdique). Bon courage pour trouver des maisons neuves dans l'esprit des traditions ancestrales...

    RépondreSupprimer
  5. Très bon article.
    Toutefois vous avez le mot franc maçon à chaque ligne. Je pense que vous confondez plusieurs choses, mais le débat n'est pas celui ci. Contrairement aux idées reçus je ne pense pas que les franc maçons affairistes élitistes représentent la majorité de ce groupement. L'amalgame n'est jamais une bonne chose.
    En tout cas vous auriez pu mettre en 3 ème article le nombre de test à la drépanocytose en ile de france, ca aurait bouclé la boucle !!.

    RépondreSupprimer
  6. Une vidéo à découvrir, la conférence de l'architecte David Orbach sur l'architecture contemporaine (en trois volets)
    http://www.youtube.com/watch?v=rNozfdE8jCM

    RépondreSupprimer
  7. pour alimenter ta réflexion sur l'habitat écologique :
    Une petite maison individuelle (120 m²): construction 120 000 € (j'ai pas trouvé moins cher), cout énergétique entre 500 000 et 1 000 000 kwh (soit une centaine d'année de la consommation annuelle d'une habitation répondant à la dernière norme en vigueur (RT 2012) d'une surface d'environ 120 m²)
    Une Yourte (pas vraiment le genre de construction que nos autorités veulent voir) : construction 67 000 € (c'est la plus chère que j'ai trouvée, 130 m²avec une mezzanine), cout énergétique environ 15 000 kwh (soit 3 ans de consommation énergétique annuelle)
    source : http://yourtes.net/index.html

    JP

    RépondreSupprimer
  8. Le Périgord de mes ancêtres côté maternel.....certaines contrées y sont aux mains des british qui importent leur bouffe d'UK, bravo la volonté d'intégration au pays du foie gras, de la truffe et de bien d'autres bonnes choses dont les cèpes, les noix, les vins etc...!!
    Vous dites "Décentralisons"....et qu'est-ce que nous nous battons pour cela en Béarn, Bigorre et Pays Basque !!
    Nos élus, dont une bonne partie logent (!) là où il convient de loger pour y cultiver une parcelle d'impunité doublée d'accès privilégiés aux informations validées et d'ordre stratégique, commencent à y revenir...;avec plus de 40 ans de retard, M'enfin !

    RépondreSupprimer
  9. combien de logements vides en france?beaucoup!la politique tend délibérément a construire toujours plus de neuf pour soutenir l'activité,mais le parc ancien est déja suffisant,suffirait de l'adapter.regardez l'absurdité de l'espagne:les gens sont foutus a la porte(crédits non honorés)et pourtant plein d'appartements sont vides,la france a une forte tendance a continuer sur la pente espagnole

    RépondreSupprimer
  10. Ton annonce est à grenoble, ville que je connais bien.

    Cette ville se caractérise par :
    1 : un enclavement entre trois montagnes
    2 : une pop cadre riche au milieu de hordes de weshs
    3 : un "climat" marseillais
    4 : une ville avec un gros quartier scientifique
    5 : un immobilier parmi les plus chers de france.

    Il y a déjà des immeubles avec panneaux solaires et tout le toutim.
    Le but est d'attirer les locataires et accédants solvables (cadres et scientifiques) qui comme par hasard ont fuit Grenoble (ils habitent souvent Voreppe ou Meylan).
    Mais ils ne se laisseront pas prendre par ce genre d'attrape nigaud.

    Peste et coryza

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.