samedi 4 mai 2013

Shinzo Abe veut modifier la constitution pour durcir le régime japonais

How Japan’s “Stealth Constitution” Destroys Civil Rights And Sets The Stage For Dictatorship
ZeroHedge, Michael Krieger Of Liberty Blitzkrieg Blog, 02/05/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
Reuters reports that:

The draft deletes a guarantee of basic human rights and prescribes duties, such as submission to an undefined “public interest and public order.” The military would be empowered to maintain that “public order.”

However, sweeping changes proposed by Abe’s Liberal Democratic Party (LDP) in a draft constitution would strike at the heart of the charter with an assault on basic civil rights that could muzzle the media, undermine gender equality and generally open the door to an authoritarian state, activists and scholars say.

Abe’s grandfather Nobusuke Kishi was a pre-World War Two cabinet minister who was arrested but never tried as a war criminal. Kishi served as premier from 1957-60, when he resigned due to a furor over a U.S.-Japan Security Treaty.

“The current constitution … provides protection for a long list of fundamental rights – freedom of expression, freedom of religion,” said Meiji University professor Lawrence Repeta. “It’s clear the leaders of the LDP and certain other politicians in Japan … are passionately against a system that protects individual rights to that degree.”

The draft deletes a guarantee of basic human rights and prescribes duties, such as submission to an undefined “public interest and public order”. The military would be empowered to maintain that “public order.”


On dirait que le Japon, en faillite, se prépare à des temps difficiles... Et que son voisin chinois commence à déteindre sur eux, bien plus que les USA, lointains, et en faillite.

Les festivistes babeliens hurlent, mais, naturellement, avec comme seules inquiétudes, que ça va nuire à l'application de la théorie du genre, ainsi qu'à la propagande babelienne qui ne pourra plus propagander en paix...   

Mais on voit bien qu'on change d'époque... On arrive à la fin du "jouir sans entraves" (à crédit sur le dos de ses enfants si possible), et du "il est interdit d'interdire"...

Dans la faillite, il y aura des sacrifiés. Et les États partout se retrouvent des dents en prévision de ce qu'il vient. Et devant les temps difficiles qui arrivent, seule une plus grande cohésion nationale et résilience de la population permettront de passer au travers, le peuple devant retrouver dans la cohésion sociale, la famille et une certaine tradition, le sens qui remplacera le consumérisme débridé.

Ça implique également que les temps du festivisme de l'enrichissement par la diversité, de l'immigration-la-chance, de la multiplication keynésienne des bouches à consommer et du multi culturalisme sont terminés. Quitte à vivre moins riches, autant vivre soudés...

Mais tout est question de curseur... J'ose espérer que, même si les japonais refusent de se flageller aux orties fraiches, ils ont quand même appris du passé...

9 commentaires:

  1. "J'ose espérer que, même si les japonais refusent de se flageller aux orties fraiches, ils ont quand même appris du passé..."

    C'est malheureusement cette phrase qui fait peur. Les humains apprennent il de l'histoire? Soral suppose qu'il faut une boucherie de 50 million de mort pour que tous le monde redeviennent raisonnable... Ceux qui appellent à voter, à manifester, à faire la "révolution" sont de doux utopistes, le changement ne viendra que par le fer et le sang. Et pour ceux qui me rétorquerons "source?", regardez juste les millier d'années d'histoire derrière nous (à quelques exception près).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélas, oui, vous avez la lecture qui convient à la situation !!

      Supprimer
  2. Non, ils n'ont pas appris.
    Enfin, ceux qui veulent le pouvoir à tout prix.
    Relis ce que tu as toi-même publié :
    Abe est complètement imprégné de la mentalité de son grand-père, qui doit être un bon nostalgique du "c'était mieux avant", quand les femmes étaient au foyer et n'avaient pas la moitié des droits des hommes, quand tout était dirigé par l'empereur et l'armée, en oubliant complaisamment toutes les iniquités de ce système (et les dérives, qui ont fait du Japon le pays le plus haï au monde, la population asiatique étant la plus nombreuse).
    Tous ces gens drogués au pouvoir ne cherchent qu'à mieux asseoir leur domination, convaincu qu'ils sont de bons guides et que le peuple ne peut faire que n'importe quoi, et n'ont généralement qu'une très faible éthique.
    Pour la valeur famille, elle implique systématiquement un rabaissement social de la femme. Je serai curieux d'avoir l'avis de ta compagne (et ta fille) sur ce qu'elles en pensent du "undermine gender equality" et de ce genre de retour aux sources de la famille...
    Ce sont à elles que tu penses quand tu dis qu' "il y aura des sacrifiés" ?

    Lewu

    RépondreSupprimer
  3. Quelles derives ? Pour comprendre le Japon, il convient de pratiquer l'Aikido et le Iaido ; il convient d'oublier son "bagage" occidental et de laisser ses propres couilles repousser....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. +1000000000000000000000000

      Supprimer
  4. Oui, bien sûr, 100% des japonais pratiquent l'Aikido et le Iaido...
    Surtout ses dirigeants !


    Je crois que la région qui a connu le plus de pertes civiles pendant la WWII est l'Asie, et non pas l'Europe. L'occupation japonaise, en particulier en Chine, a été beaucoup plus sanglante encore que celle allemande en Russie.
    De l'Indonésie jusqu'à la Corée, ils se transmettent tous une haine tenace du Japon de génération en génération...vive la tradition familiale ! ;)
    Mais bien sûr, il n'y a eu aucune dérive au nom du nationalisme et du patriotisme. Et les japonais ne sont pas du tout en train de retomber dans le même engrenage.

    RépondreSupprimer
  5. Hum... Mais avant cela... ça va péter de manière certaine dans une autre région du monde : le MO.

    Israël vient de confirmer un nouveau bombardement... en Syrie !

    Ca doit faire de mémoire le 3ème (officiel)...

    A part ça tout va bien, il n'y a pas de guerre, il n'y a pas de risque, l'armée US est épuisée, Israël a renoncé, l'Iran a un boulevard devant lui, et Assad est vainqueur...

    Heureux les simples d'esprit... ;-)

    On attend avec impatience les commentaires -alambiqués- de Defensa.

    RépondreSupprimer
  6. Oué enfin la diversité au Japon ...
    Y a pas d'immigration la bas comparé a nous, ils sont très protecteurs.
    En plus, je pige pas trop, lors de Fukushima, les japonais ont été exemplaires, comparé a Kathrina par exemple.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les japonais ont été exemplaires lors de Fukushima ? O_O
      Tu veux dire que grâce aux Yakusas, la sécurité a été assurée et qu'il n'y a pas eu trop de scènes de violence ou de pillage ?
      Ou tu parles du comportement exemplaire de la gestion de la catastrophe par les autorités et Tepco ?

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.