vendredi 28 juin 2013

[autarcie] la nature est flippante... Le marcottage

Ou comment dupliquer un arbuste sans difficultés. Ça marche notamment très bien avec les noisetiers, qui sont une bonne source de tuteurs pour le potager...



Dans la vidéo là, ils ne retirent pas d'anneau d'écorce entre les deux attaches. De ce que j'ai lu de ci de là, il vaut mieux le faire, et mettre la plante à nul, pour qu'elle crée plus facilement de nouvelles racines...

Et ça marche aussi avec les "petits fruits"... Groseilles, myrtilles, fraises...


Cette technique me fascine un peu, autant qu'elle m'effraie... Y a un côté alien au bousin... Voir GPA... Mais ça marche du feu de dieu visiblement...

Notez bien que vous produisez des individus génétiquement identiques... Des clones. Ce n'est pas de la reproduction sexuée. Si votre individu "père" a des défauts, le suivant sera un clone et aura les mêmes... Mais ça marche aussi pour les qualités. Mais vous rendez votre "cheptel" vulnérable.

Il y a un noisetier dans le jardin des beaux parents. Un jour, faudra que j'essaye pour voir si ça marche...

5 commentaires:

  1. https://fr.wikipedia.org/wiki/Multiplication_végétative

    RépondreSupprimer
  2. "Groseilles, myrtilles, fraises"

    Les fraisiers font ça tout seul, c'est pas le cas des deux autres.

    Du fraisier part 3 styles de tige : feuille, fleur/fruit et stolon qui vont se planter tout seul à une vingtaine de cm et ça repart.

    m'enfin, si tu veux des belles fraises mieux vaut virer les stolons qui fatigue la plante.

    RépondreSupprimer
  3. ah si, les groseilles en tout cas c'est super facile à bouturer, dans un mélange de sable et de compost mûr (ou mieux: sable et brf bien digéré), à l'ombre d'un arbre ou d'une haie, au moins 90% de réussite.
    dans le genre petits fruits à croissance proliférante (par rhizomes) si le terrain leur plaît il y a aussi les framboisiers.
    les fruits rouges en général c'est vraiment intéressant pour débuter un jardin, c'est solide, ça grandit et produit vite et assez abondamment, et nutritionnellement c'est très riche (vitamines, antioxydants) car c'est resté proche des formes sauvages.

    pour ce qui est des stolons des fraisiers, ça dépend des variétés. chez les variétés modernes effectivement ça fatigue la plante et le stolon une fois devenu plant indépendant produit peu. chez les plus anciennes et rustiques en revanche ça renouvelle impeccablement le cheptel.

    RépondreSupprimer
  4. On voit que la biologie végétale n'est pas ton truc...

    Sache pour ta gouverne, que la plupart des plantes ont un génome plus complexe que les animaux.
    Les plantes sont capables de trucs hallucinants pour les animaux.

    Tiens prend un méristème d'une plante, coupe le en deux, met ça sur des milieux de culture, et hop, tu obtiens deux plantes... c'est ainsi que les fournisseurs des fleuristes font.

    Prend le blé : il peut etre diploide, tetraploide voire hexaploide, et possède plus de 100000 gênes, contre 30000 chez l'humain...

    Après, tu peux encore faire mumuse avec Agrobacterium... histoire de modifier ta plante.

    RépondreSupprimer
  5. http://fr.wikipedia.org/wiki/Multiplication_asexu%C3%A9e

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.