vendredi 21 juin 2013

[autarcie] rappel (mais pas que) : le BRF

Attention, le BRF, c'est pas tous les ans. Faut laisser au sol le temps de dégrader l'amendement précedent avant de retartiner... Normalement, c'est une couche de 3 à 5 cm en hiver, tous les 3 à 5 ans...

Sinon, à l'été, n'oubliez pas de pailler vos planches avec vos tontes de gazon (ou tout autre apport de déchet vert riche en azote), et à l'automne/hiver, n'oubliez pas de recouvrir vos parcelles avec vos feuilles mortes/branches bien taillées, afin d'apporter du déchet brun (riche en carbone). Et le surplus... au compost !

J'apprends, j'apprends !









Enfin, je ne peux que vous (re)conseiller l'excellent documentaire Une saison de jardinage sur la culture sur couvert végétal. En tous cas pour les grosses plantes, parce que sur les petites graines fragiles (salades, radis, carottes), avec son compost de déchet vert et tout son attirail, c'est pas très convaincant... De ce que j'ai pu pratiquer jusqu'ici, je préfère faire des semis protégés et repiquer (et en plus, ça occupe les soirées).

Quant au BRF, n'ayant pas de broyeur (et ne comptant pas en acheter), je découpe les branches en petits bouts au sécateur. Ça fait du sport. Et quand on ne regarde plus la télé, le temps libre, on en a   

Sinon, les radis dans la jardinière ont déjà germé. Ça pousse du feu de dieu... Je m'organise... Ça prend forme tout ça... Côté météo, la saison est calamiteuse. Mais c'est pas très grave. Je n'attendais pas grand chose de cette année d'apprentissage, et de mes premiers essais sur un sol non préparé, de toutes façons.

10 commentaires:

  1. Oui mais c'est la que tu vois qu'on a pas inventé les silos, et tout le binz du commerce mondial pour rien non plus ...

    L'autarcie c'est bien ,mais si tu te plantes, tu meurs ...

    Bon évidement y a plein de technique de stockage mais ca signifie quand même une certaine précarité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il s'agit pas d'être totalement autarcique. Il s'agit de l'être au maximum de ce qu'on peut faire, sans se mettre en danger... En complément.

      Supprimer
    2. Il n'y a pas que l'autarcie individuelle ou l'agro-industrie, l'autonomie collective est d'après moi une alternative plus prometteuse.

      Supprimer
  2. Si j'obtiens mon congé individuel de formation, je commence une formation en BPREA (Brevet Professionnel de Responsable d'Exploitation Agricole) en septembre prochain..ceci bien sur en vue de reprendre une exploitation agricole et de devenir paysan.
    Je compte essayer des porcs gascons plein air + céréales en semis direct sous couvert (à affiner)..J'ai un DESS en Système d'Information Géographique à la base..mais mes conclusions persos quant à l'économie + mes aspirations profondes m'amènent à ça...je vais en chier mais je vais enfin vivre !
    Je te tiendrai au jus si ça se produit car je serai forcé de vivre un max en autarcie au début...
    En tout cas c'est une très bonne idée d'inciter les gens à faire leur jardin, surtout sans intrant, car non seulement cela leur donne une petite once d'indépendance alimentaire sans la merde des pesticides + autres des industrie agro, mais surtout cela leur donne le gout du "do it your self" !
    Pour les semences, dont il faut également se préoccuper (sinon Monsanto s'en préoccupera) il y a le réseau semences paysannes, kokopelli (un peu perché à mon goût) + les marchés où il y a encore quelques "vieux" qui vendent des plants non hybrides...
    Il faut que les citoyens se réapproprient l'agriculture de subsistance, pour commencer doucement, l'idée de cette asso à l'air de prendre pas mal : http://www.incredible-edible.info/
    A+
    tea

    RépondreSupprimer
  3. "Et quand on ne regarde plus la télé, le temps libre, on en a".excellent!!!!!tu verras,ça fait beaucoup de bien

    RépondreSupprimer
  4. Le BRF on peut en mettre en automne aussi, et on peut en mettre tous les ans si besoin, ça dépend de l'état de fringale du sol, on adapte les apports en fonction de la vitesse de digestion.
    Pour ma part je laisse le BRF quelques mois à l'ombre en couche d'une vongtaine de cm, il est ainsi "prédigéré" par les mycéliums et ne cause pas de faim d'azote dans le sol quand je l'incorpore.
    Pour ce qui est du paillage idem, à utiliser selon la vie biologique du sol. En sol léger et se réchauffant vite il est conseillé, mais en sol lourd à grosse inertie thermique et vie biologique maigre il vaut mieux laisser le soleil réchauffer le sol et laisser le paillage pour la fin d'automne et l'hiver, en protection contre la battance.
    http://senshumus.wordpress.com/2008/11/15/matiere-organique/
    Attention à Jacky Dupéty qui a souvent tendance à extrapoler à tout le monde les conditions édaphiques et climatiques de son Causse de Livernon, et utilise le brf de façon très rigoriste. Si j'appliquais telle quelle sa façon de faire chez moi j'aurais un sol asphyxié et de grosses carences d'azote, donc prudence, observation et adaptation.

    RépondreSupprimer
  5. Calendriers gratos à imprimer

    http://www.fraichattitude.com/fruits-legumes-calendrier-des-fruits-et-legumes-de-saison-a-imprimer.html

    Vs

    RépondreSupprimer
  6. reportage tf1 sur le thème des jardins de particulier qui tournent sur les éternelles papyboomer et bobo.

    http://goo.gl/tor0o

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir
    Je suis Paysan Bio,j utilise le brf ,et je pense que couple a la permaculture
    et a l electroculture c est le top.
    Cependant meme avec la meilleure volonte il faut du SOLEIL,depuis 2008 nous aurions perdu trente pour cent de luminosite.
    Peut etre serait il temps de se rendre compte que le climat est volontairement manipule par des epandages massifs et volntaires,plus communement appeles CHEMTRAILS.
    Voir le film qui a ete presente au parlement Europeen a ce sujet le 8 avril.
    WHY IN THE WORLD ARE THEY SPRAYING.
    Vous pourrez adopter toutes sortes de techniques sans soleil ,c est la mort.
    C est a ce jour le plus haut crime contre l humanite.
    Reveillons nous

    RépondreSupprimer
  8. pour le BRF, deçu par les broyeurs, j'utilise maintenant un rabot electrique, les bas de hgamme sont maintenant a quelques dizaines d'euro, et cela permet quelque travaux de menuiserie en plus.
    attention les doigts en plus.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.