jeudi 20 juin 2013

Blagounette

  

yoananda : OAT FR Today : +7.44%

Vous connaissez l'histoire de paf le Hollande ?
c'est l'histoire d'un Hollande qui traverse la rue, et y a les taux qui montent ... et paf le Hollande

17 commentaires:

  1. Relax les gars.

    Deux choses fondamentales :

    1- timeline : regardez le graphe sur 5 ans... Le malheureux 2.27 % d'aujourd'hui fait triste figure... On était à quasi 5 %... en septembre 2009...
    Le jour où on dépassera les 5 % là on pourra commencer à allumer les loupiottes rouges.

    2- taille et enjeu : la France est too big to fail. Regardez le niveau de crapulerie, de mensonges, de coups fourrés déployé par la BCE et Bruxelles pour sauver... la Grèce et Chypre, et avant l'Espagne et l'Italie, les banques....

    Si la France saute, tout le système saute. L'Euro, l'UE, les banques... TOUT.

    Donc... ils feront tout pour contrôler les taux français. CQFD.

    Je vous rappelle l'hystérie quand les taux espagnols et italiens ont explosé... La crapule Draghi a pris les choses en main...

    Bref... Oui le Système finira par sauter.. Mais quand les crapules l'auront décidé, et au moment où ça les arrangera.

    On est encore loin de ce moment.

    Nous voulons voir Neuneu s'écraser la gueule contre le mur de la réalité et être renvoyé à ses chères études... Mais il faudra faire preuve de patience.

    Les crapules font survivre le système depuis 2008... Ca fait déjà 5 ans...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est exact. Mais la banque centrale Allemande est déjà en procès avec la BCE.
      Si les taux montent encore, je doute qu'ils acceptent de payer pour nos politiques de subvention des cancre et d'assistanat.
      Je ne connais pas l'Allemagne, mais je doute fort qu'ils voient l'économie comme ici ou un fonctionnaire considère ses privilèges comme la 11ème inscription sur les tables de la loi.
      De plus en plus de politiques considèrent que l'Euro est un échec.
      Mais c'est vrai que les USA ne vont pas laisser tomber leur joujou non plus.

      Pour l'instant je pense que tout est possible. Honnêtement, sur le moyen terme (10 ans), je ne vois pas comment l'Euro peut survivre. A moins qu'ils ne le fassent perdurer a coté d'un retour des monnaies nationales.

      On verra bien. Mais pour l'instant, les taux continuer de monter à priori (puisque c'est une contagion US).

      Supprimer
    2. http://videos.senat.fr/video/videos/2013/video18551.html

      Le monsieur explique entre autres choses très intéressantes, que les résidents FR qui peuvent se payer des conseillers fiscaux et utilisent des véhicules étrangers (assurance vie au luxembourg) sont considérés comme étant des détenteurs de dette non résidents.

      Il explique aussi que l'état français brasse du vent concernant la fraude fiscale et que seuls ceux qui n'ont pas les moyens de faire des montages vont se faire traire. Mais ce pays ne changera pas de stratégie, on est trop intelligent, nous...

      Supprimer
  2. ?

    Rien compris à la blague.
    Si je suis bête ayez pitié et expliquez-moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si vous n'aimez pas l'histoire originale de paf le chien il y a peu de chance que vous appréciez celle-ci :)

      Supprimer
  3. Non plus rien compris. Ou c'est nul ou je suis nul.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment très nul.

      l'explication ici :
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Paf_le_chien

      bof...

      Supprimer
  4. OAT = dettes émises par l'état français.

    Le taux d'intérêt sur la dette 10 ans (marché secondaire) a pris un coup de chaud aujourd'hui (+7 % = violent mouvement pour ce type de marché).

    Vous comprenez bien que plus les taux d'intérêt augmentent plus Neuneu aura du mal à continuer sa non politique de fausse austérité et vraies dettes, avec son sourire niais d'énarque content de lui.

    Avec des taux au plancher, historiquement bas, le service de la dette atteint DEJA 47 milliards d'euros... sur une seule année.

    "la charge de la dette est même le premier poste du budget de l'Etat, devant l'éducation nationale. En 2013, la France devrait débourser 46,9 milliards d'euros pour le paiement des intérêts de sa dette. Soit quatre fois et demi le budget annuel alloué au travail et à l'emploi"

    Vous imaginez si les taux d'intérêt doublaient ? Le service de la dette exploserait, obligeant le pays à s'endetter encore plus, à couper dans les dépenses etc.

    C'est le scénario de cauchemar. Le scénario de chaos.

    Mais... mais il faut relativiser selon les 2 points exposés plus haut.

    Pour vous donner des sueurs froides :

    http://www.aft.gouv.fr/articles/total-de-la-dette-negociable_144.html

    http://www.aft.gouv.fr/rubriques/qui-detient-la-dette-de-l-etat-_163.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca on le sait (le roll over de la mort on l'a vécu avec la Grèce et autres pays exotiques), ce que l'on ne comprend pas c'est la blague carambar.

      Supprimer
    2. Je viens de regarder sur wiki...
      Bon maintenant je ne suis plus étonné qu'en France il y ait des gens pour voter : Sarko, Hollande, Le Pen et autres... On est vraiment un peuple de dégénérés et de débiles profonds.

      Supprimer
    3. " Je viens de regarder sur wiki...
      Bon maintenant je ne suis plus étonné qu'en France il y ait des gens pour voter : Sarko, Hollande, Le Pen et autres... On est vraiment un peuple de dégénérés et de débiles profonds."

      Un homme équilibré devrait pouvoir lire du Kant, du Hegel voir du BHL pour les meilleurs, tout en sachant apprécier l'humour profond de Y'a t-il un pilote dans l'avion ou les sketches de Benny Hill.

      La société devient dégénérée lorsque elle n'est plus équilibrée.
      Quand aux élections, on vote surtout pour le marketing, le nom, la tendance et non l'offre intellectuelle et les idées politiques. Nabila aurait fait plus de voix qu'Asselineau dans le lot et Garonne. Pourtant c'est pas elle, à priori, qui va nous faire une conférence de 3h sur l'histoire de France ou le merdier euroatlantique dans lequel on s'enfonce.

      Supprimer
    4. " Je ne suis plus étonné qu'en France il y ait des gens pour voter : Sarko, Hollande, Le Pen et autres... On est vraiment un peuple de dégénérés et de débiles profonds."

      Puisqu'on ne peux pas interdire à ceux qui ne vote pas de s'exprimer (pour ne rien dire puisque parmi toutes les idées exprimées par la foule de candidats, pas la moindre ne mérite qu'ils ne se déplacent le jour des élections), on devrait rendre le vote obligatoire !

      Supprimer
  5. Admirez la crapulerie absolue des "socialistes" grecs.

    Ils s'écharpent (faux semblant) sur le cirque audiovisuel, en disant que l'unité du gouvernement de coalition est menacée.
    **********
    Le dirigeant du parti socialiste Evangélos Vénizélos a lui aussi mis en cause la cohésion du gouvernement en estimant que la "question de la stabilité politique" du pays était "ouverte", tout en faisant valoir que les Grecs "ne veulent pas d'élections" et en mettant en valeur "les pas" et les "gestes" de rapprochement faits par le Premier ministre pour corriger son acte unilatéral, sévèrement jugé par ses deux partenaires qui ont menacé de quitter la coalition.
    **********

    Cette engeance ose affirmer que les Grecs "ne veulent pas d'élections" !

    C'est stupéfiant la manière dont ces mafieux contournent la démocratie, la violent sans arrêt.

    Après X élections, autant de coups d'états, durant lesquelles les Grecs ont été violés, mis en esclavage, humiliés, espérons que la prochaine fois ils auront le courage et l'intelligence de virer tous ces mafieux !

    http://tinyurl.com/mjs3wbd

    RépondreSupprimer
  6. Vendredi 21 juin 2013 :

    La zone euro renforce l'architecture de l'union bancaire.

    Sur les 500 milliards d'euros du Mécanisme européen de stabilité (MES), 60 milliards d'euros seront consacrés à la recapitalisation directe des banques. Ce montant pourra être révisé par le conseil des gouverneurs du MES si cela est "jugé nécessaire", a précisé M. Dijsselbloem.

    http://www.romandie.com/news/n/La_zone_euro_renforce_l_architecture_de_l_union_bancaire18210620130156.asp

    En réalité, le MES n'a pas les 500 milliards d'euros dont parle l'article ci-dessus.

    En réalité, ces 500 milliards d'euros n'existent pas.

    En réalité, le MES disposera de près de 80 milliards d'euros de capitaux propres, dont 27,1% sont financés par l'Allemagne et 20,4% par la France. Et ensuite, grâce aux fonds qu'il pourra lever sur les marchés, sa capacité de prêts s'élèvera EN THEORIE à 500 milliards d'euros en 2014.

    Je rappelle les sommes que vont payer les Etats européens surendettés pour doter le MES du capital :
    - Capital du MES : 80 milliards d'euros.
    - Sur ces 80 milliards d'euros, l'Allemagne va devoir payer 21,717 milliards d'euros.
    - La France va devoir payer 16,308 milliards d'euros.
    - L'Italie va devoir payer 14,330 milliards d'euros.
    - L'Espagne va devoir payer 9,522 milliards d'euros.
    - Etc.

    Pour aider les Etats européens surendettés, les neuneus ont créé une coquille vide, le MES. Mais pour doter cette coquille vide de 80 milliards d'euros de capital, ce sont les Etats européens surendettés qui vont devoir se surendetter encore plus !

    Les Etats européens surendettés vont emprunter des milliards d'euros sur les marchés, et avec cet argent ils vont ensuite doter le MES de 80 milliards d'euros de capital !

    Etape suivante : le MES va emprunter sur les marchés des sommes pouvant atteindre EN THEORIE 500 milliards d'euros. Ensuite, le MES pourra prêter ces sommes aux banques en difficulté.

    La phrase qui tue : "Si besoin est, les Etats devront aussi mettre au pot avec une contribution pouvant aller jusqu'à 20% de la somme injectée dans les banques pendant les deux premières années du plan d'aide. Ce ratio sera ensuite ramené à 10%."

    Et enfin, le bouquet final, si les banques aidées ne peuvent pas rembourser les prêts accordés par le MES, la France s'est engagée à garantir 142,701 milliards d'euros !

    La zone euro, c'est un suicide collectif.

    RépondreSupprimer
  7. Filippetti a fait son petit caca du matin.

    Ballon d'essai... se transforme en réalité : nouvelle taxe sur les smartphone fin 2013 !

    http://tinyurl.com/ns2asjz

    Mais attention, hein, comme cette engeance a une formation littéraire, Filippetti fait la leçon aux prolos qu'elle prétend par ailleurs défendre, avec une sacrée précision sémantique.

    Prêt ?

    "C'est une contribution à l'achat, qu'on paye qu'une fois, alors qu'une taxe on la paye chaque année", a-t-elle déclaré.

    http://tinyurl.com/pllhc9n

    Ah bien entendu, ça change tout !

    Tu vois ? Une "contribution à l'achat" ça t'enfile moins. Mais ça fait encore plus de thune pour ses petits amis "cultureux", et c'est bien ce qui compte.

    C'est la crise, les temps sont durs, hein, faut bien vivre...

    RépondreSupprimer
  8. Vendredi 21 juin 2013 :

    Grèce : un petit parti claque la porte de la coalition.

    La Gauche démocratique compte deux ministres et 14 élus.
    La Bourse d'Athènes chute de 4%.
    Pas d'accord sur la réouverture de la TV publique.

    La Gauche démocratique (GD, ou Dimar), plus petit parti de la coalition au pouvoir en Grèce, a confirmé vendredi après-midi son intention de quitter le gouvernement d'union nationale, après l'échec des discussions sur la réouverture de la société d'audiovisuel public ERT.

    Ces dissensions coïncident avec un nouveau hic dans l'application du plan de renflouement international de la Grèce, certaines banques centrales européennes rechignant à reconduire les créances qu'elles détiennent sur la dette grecque.

    Le rendement des obligations à dix ans a atteint de ce fait son plus haut niveau depuis la fin avril, pendant que la Bourse d'Athènes chutait de 4% vendredi.

    "Vu l'évolution de la situation et la politique suivie par le Premier ministre, la Gauche démocratique a décidé de se retirer du gouvernement", a déclaré à Reuters Dimitris Hatzisokratis, membre du comité exécutif de la Gauche démocratique, à l'issue d'une réunion extraordinaire des élus du parti.

    (Dépêche Reuters)

    RépondreSupprimer
  9. Le TEC10 :

    http://www.aft.gouv.fr/rubriques/tec-10_173.html

    Indice Tec 10 au 21 Juin 2013 2.28 %

    Les valeurs du mois
    21 Juin 2013 2.28 %
    20 Juin 2013 2.24 %
    19 Juin 2013 2.13 %
    18 Juin 2013 2.11 %
    17 Juin 2013 2.11 %
    14 Juin 2013 2.10 %
    13 Juin 2013 2.19 %
    12 Juin 2013 2.20 %
    11 Juin 2013 2.22 %
    10 Juin 2013 2.11 %
    07 Juin 2013 2.10 %
    06 Juin 2013 2.06 %
    05 Juin 2013 2.08 %
    04 Juin 2013 2.10 %
    03 Juin 2013 2.09 %

    En effet, il est remonté cette semaine, mais pas encore de quoi sabrer le champagne. Il risque fort de s'écrouler à nouveau comme ça c'est produit plusieurs fois depuis 2009.

    Rappel : il était aux environs de 4.6% en 2008 juste avant la crise.
    Donc il a encore pas mal de marge à la hausse.

    A noter que les taux fixes Immobilier lui sont liés et qu'une forte hausse du TEC10 aura un impact direct sur la capacité d'emprunt des acheteurs, et donc sur les prix d'achat possibles.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.