mercredi 26 juin 2013

Bruno Bertez : La crise, c’est la guerre !

La crise, c’est la guerre!
Le blog à Lupus, 26/06/2013 (en Français texte en français )
→ lien


La première victime en cas de guerre c’est la Vérité dit-on. La crise est exactement l’équivalent d’une guerre.

Le pire c’est que dans cette guerre déclarée par les élites klepto, leurs gouvernements à la botte et leurs alliés, l’ennemi, c’est vous.

C’est à vous qu’il faut mentir, c’est vous et vos enfants qu’il faut dépouiller pour maintenir le (des)ordre social qui a conduit à cette crise. C’est vous qu’il faut surprendre, prendre sans cesse à contrepied pour pouvoir vous extorquer plus.

La notion d’engrenage est au cœur de la crise depuis 2008: Nous avons expliqué que dans la voie choisie , il n’ avait pas de retour en arrière, ce que nous avons formulé par: Ils ont brulé leurs vaisseaux!

Sur la voie de kick the can, de la fuite en avant dans le "plus de dettes" et ensuite dans l’austérité pour sauver les banques , il n’ y a pas de marche arrière ou de demi-tour possibles : Il faut aller jusqu’au bout de la répression financière, répression du peuple, contrôle et finalement destruction de la monnaie et in fine chaos social…..

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.