samedi 22 juin 2013

Cette hausse des taux US qui fait paniquer tout le monde

Le 5 ans US :


Le 10 ans US :


Cliquez sur les images pour accéder aux graphiques de plus long terme...

Et ça commence à se sentir dans les portefeuilles :
In One Chart, Here's How Assets That People Thought Were 'Safe' Got Buried
Business Insider, Joe Weisenthal, 22/06/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien

4 commentaires:

  1. Les américains nous tiennent pas les c*******. Souvenez-vous, "le dollar est notre monnaie et votre problème". Tant qu'on ne construit pas d'autre alternative au dollar, ils font ce qu'ils veulent. Ils peuvent imprimer, rafler tous les bonds du trésor, s'arrêter, les taux commencer à se retendre... et alors ? Les marchés s'assécheront, pleureront qu'ils n'ont plus leur dose quotidienne, s'effondreront et les bonds américains redeviendront par miracle valeur refuge.
    Faudrait savoir, le dollar vous le voulez ou vous le voulez pas ?

    RépondreSupprimer
  2. ...Les américains ont intérêt au chaos. Plus ce sera le chaos autour d'eux, plus ils apparaîtront comme le refuge.

    Alors, vous préférez arbitrer entre quoi... Des bons du trésor ou de l'or ?

    RépondreSupprimer
  3. Je suis dubitatif.

    1-cette subite crise de "panique" me paraît suspecte... J'ai l'impression qu'elle est orchestrée par la FED. Et tout ce qui vient de la FED est ontologiquement mauvais, sali par le mensonge permanent.

    2-si on regarde les graphes historiques... les niveaux actuels sont à mourir de rire... Il y a à peine 3 ans, on était à presque 4 % sur le 10 ans US !
    Donc, attention aux effets de base grossissants.

    Enfin, il y a une raison "paradoxale" (qui faisait beaucoup rire notre ami BA à l'époque et qui s'est pourtant révélée pertinente).

    Si les taux montent, alors le système implose, donc les banques centrales feront baisser les taux.

    CQFD

    Oui, oui, je sais, ça fait rire. Reste que :
    -c'est factuel (regardez les actions de toutes les BC dans le monde)
    -et ça illustre bien le fait qu'il n'y a plus de "marché". Le marché (offre et demande) est un mythe depuis plusieurs années. Les crapules les manipulent massivement.

    Donc voilà. Un collégien pourrait comprendre que si les taux doublent par exemple (en gros) alors c'est la fin des haricots. Bernanke, Draghi ne sont pas des collégiens... donc ils agissent en conséquence.

    Et surtout : continueront à agir en conséquence.

    Même si subitement les tocards voulaient se débarrasser fissa de leurs bons, provoquant un effondrement du prix et une explosion des taux... les banques centrales RACHETERAIENT le papier.

    Car il n'y a pas d'alternative.

    Dans tout cette affaire, je crois, c'est le Suisse épique qui vit en Thaïlande qui a raison : Marc Faber.

    Pour lui "croire" ce que raconte Bernanke c'est comme croire au père noël. Et pour lui BIEN ENTENDU il y aura un QE 98, suivi d'un QE 99 etc.

    Ce délire autour de l'exit strategy, le fameux "tapering"... c'est de la merde dans un bas de soie, car ça vient précisément de Bernanke !

    Je vous rappelle en outre qu'on nous bourre le mou avec l'"exit strategy".. depuis 2009 ! Mais oui !
    Comme avec les fameux "green shoots" (vous vous souvenez ?) printemps 2009.

    Mais les gens ont la mémoire courte, c'est stupéfiant.

    RépondreSupprimer
  4. Bravo les veaux ! Après avoir voté "PS" à Villeneuve sur Lot, ils viennent d'élire... "UMP".

    Bravo les veaux.

    Jusqu'à la lie.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.