vendredi 14 juin 2013

Du côté du futur front

Bon ben c'est parti... Ils ont fabriqué leur false flag... L'Empire va pouvoir ramener au tribalisme et à l'anarchie un État souverain au nom du doigt de l'homme...

It's On: US "Finds" Chemical Weapon Use Against Syrian Rebels; Military Proposes Arming Rebels, No-Fly Zone
ZeroHedge, 13/06/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
The "red-line" has been crossed. The New York Times is reporting that:
  • U.S. CONCLUDES SYRIA USED CHEMICAL WEAPONS AGAINST REBELS: NYT, and
  • NYT SAYS EUROPEAN OFFICIALS REACH SAME CONCLUSION ON SYRIA
  • MCCAIN SAYS U.S. TO PROVIDE WEAPONS TO SYRIAN REBELS



L'Amérique se prépare à armer les rebelles syriens
Le Figaro, 13/06/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Inquiet des revers subis par les adversaires de Bachar el-Assad, Barack Obama serait sur le point de sauter le pas et de lever l'embargo sur les armes pour aider les rebelles syriens.



L’émir de Qatar contraint par Washington de céder son trône
Voltairenet, 13/06/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Selon le quotidien libanais As-Safir, l’annonce par l’émir de Qatar de la transmission de sa charge à son fils Tamim ne serait pas dû à la maladie du prince, mais à une intervention US.

Les États-Unis auraient « découverts » les agissements occultes de la micro-monarchie auprès des jihadistes en Syrie, ainsi que des transactions financières illégales. Ils auraient contraint le monarque à la démission, ainsi que son Premier ministre, et auraient eux-mêmes imposé le choix de son fils Tamim pour lui succéder.

La succession aura lieu début août et modifiera profondément la donne régionale : le Qatar était le financier des Frères musulmans et de la guerre contre la Syrie.

5 commentaires:

  1. Merci Mr le Nain pour ces trouvailles.

    Votre pioche doit être bien usée à force de nous dégoter ces moustiques coincés dans l'ambre.

    Bon courage!

    RépondreSupprimer
  2. Attention hein à la contre propagande, qui est aussi venimeuse que la propagande.

    Meyssan est obsédé par la Syrie et est persuadé que les US sont en train de perdre.

    Ce que la news sur la "red line" vient contredire.

    Il est donc absurde de dire que les USA ont forcé l'émir à démissionner car ils auraient "découvert" des financements pour les dijhadistes en Syrie... alors que c'est précisément le rôle du Qatar !

    Ca n'a donc aucun sens.

    Une autre lecture est possible : papa se faisait vieux, c'est à dire conservateur, mou du genou, lent, et les USA s'impatientent et réclament davantage d'actions et de moyens du Qatar en Syrie justement, pour finir El Assad !

    Donc ils préfèrent que le fils prenne la relève. Pour y aller plus fort, et plus vite, sachant que l'offensive contre l'Iran se rapproche à grands pas...

    RépondreSupprimer
  3. Le fils est inexpérimenté, il arrive à peine à gérer le PSG. Alors un Etat aussi puissant et influent. Suffit de voir le CV du père pour constater que c'est loin d'être un "mou du genou" et qu'il fait partie intégrante du plan global depuis sa prise de forçe du trône en 1995 : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hamad_ben_Khalifa_Al_Thani

    Qu'il cède le trône pour des raisons de santé, oui, que ce soit les Etats Unis qui l'y conduisent, je suis beaucoup plus sceptique.

    Pour la fourniture d'armes, je suis tout aussi sceptique. Après la branlée manifeste prise à Al Qusseir et en ce moment à Alep, j'aimerais bien savoir concrètement combien de combattants valides et suffisamment motivés restent ils sur le terrain côté rebelle?

    Ca m'a tout l'air d'être de l'esbrouffe pour montrer ces muscles. Ou alors la préparation pour un passage dans une phase Despair, avec carpet bombing et escalade du conflit à une autre échelle.

    RépondreSupprimer
  4. Voici un desaveu de Madame Del Ponté. Bien sur elle hurle pas avec les loups, ça plait pas.

    http://www.lemonde.fr/international/article/2013/05/07/carla-del-ponte-desavouee-pour-ses-accusations-contre-les-rebelles-syriens_3172226_3210.html

    Signé, l'anonyme du premier commentaire.

    RépondreSupprimer
  5. Il y a un théorème qui se vérifie TOUJOURS dans ce pays depuis la fin de l'ère Chirac : qui cite Meyssan s'expose à de graves emmerdes.
    Théorie du complot nanani...
    Il dirait que le feu ça brûle, il y aurait une levée de boucliers.
    Ca se vérifie sur les forums, mais également sur ce blog.

    Il n'y a pas de fumée sans feu : s'il déchaîne tant de passions, c'est qu'il tape dans le mille (ah putain, je vais avoir des emmerdes... bah, la CIA me connait bien).

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.