mercredi 12 juin 2013

Du côté du futur front

   Liban: raid aérien syrien sur un village pro-rebelles (médias)... Aïe... Ça c'est franchement moche...
   Fabius : "Il faut arrêter la progression vers Alep"

   AlJazira raye de sa carte la Palestine
   Qatar: la chaîne propagandiste Al-Jazeera perd…86% de ses télespectateurs

6 commentaires:

  1. Ils nous refont le coup de... Benghazi !

    Souvenez-vous.... Khadafi était sur le point d'écraser la rebellion avec une colonne de chars fonçant sur la ville rebelle...

    Appels à l'aide...

    Et boum.

    Story telling identique en Syrie... Les rebelles reculent, appellent à l'aide... il reste la ville rebelle d'Alepo...

    La France appuie... Les USA se "laissent convaincre"... et roulez jeunesse... ils vont fournir des armes lourdes.

    Je persiste et signe : ceux qui s'obstinent à voir là dedans une défaite des US... se trompent.

    C'est juste du théâtre. L'empire a besoin d'une bonne couche de moraline pour passer à l'acte.

    Aider des rebelles "victorieux" c'est bof. Mais venir au secours de rebelles qui sont sur le point d'être massacrés par le tyran, c'est beaucoup mieux.

    In fine, les objectifs n'ont pas changé d'un iota.

    El Assad doit tomber, la Syrie doit imploser, pour ensuite se faire l'Iran.

    Enfin, la situation économique (qui se dégrade rapidement, et qui devient trop voyante malgré une propagande inouïe) rend de plus en plus impérieuse la nécessité d'un conflit au MO.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord avec cette argumentation sauf la fin que j'ai du mal à comprendre.

      Que peut apporter une intervention militaire occidentale à l'économie ? Ou alors c'est juste pour faire diversion ?

      Supprimer
    2. Ok pour le Story Telling copié à la Libye. Moins sûr pour la suite. La Syrie est quand même plus coriace et moins isolée que l'Afghanistan, l'Irak ou la Libye.

      Les atlantistes n'ont plus les moyens d'assumer une occupation comme en Irak ou en Afghanistan. Et quand on s'aperçoit qu'Al Jazeera perd 86% de son audience et le peu de soutien militaire donné aux rebelles, il va être difficile de recruter du djihadiste aussi facilement.

      Perso, je pense qu'on se dirige vers un statu quo façon guerre froide.

      Supprimer
  2. @ Anonyme12 juin 2013 16:08

    Mouais... Vous surestimez la puissance de l'empire. Il n'est pas en mesure de s'imposer par la force face à la Russie + Chine + Iran + Syrie + Liban + la majorité de l'opinion mondiale ...

    D'accord pour dire qu'il n'a pas renoncé. Mais l'issue du conflit est incertaine et le peuple Syrien fait bloc.

    Les armes lourdes ne changeront pas grand-chose. La preuve, l'armée Syrienne en a mis, du temps, à prendre le dessus malgré les leurs.

    RépondreSupprimer
  3. Le futur front chez nous... ça se précise :

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/06/12/affrontements-a-argenteuil-apres-le-controle-d-une-femme-en-niqab_3428901_3224.html

    RépondreSupprimer
  4. Ou alors c'est l'inverse qui se produit : panique financière, tout fout le camp... et ils en profitent pour attaquer la Syrie.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.