lundi 24 juin 2013

Election de Villeneuve sur Lot, le front républicain ne fonctionne plus

Quelques enseignements tout de même de cette législative partielle...

Le front des traitres républicain ne marche plus.

Et visiblement, une grande part de l'électorat de gauche du premier tour s'est reporté sur le vote FN...

Entre les traitres babeliens (de l'extrême gauche à l'UMP), qui ont décidé de vendre la France à l'agenda mondialiste, et les national socialistes du FN, franchement, je continue de voter blanc...

La constante évidente dans tout ça, c'est le socialisme...

Sur ce, Hollande dit dans une phrase lacunaire qu'ils doivent tirer toutes les leçons de ce scrutin... La leçon est pourtant simple : tout le délire terra novesque de construction de majorité en multipliant les minorités, tout en abandonnant les ouvriers et le social, est un four absolu... Personne ne veut de leur Homme Nouveau aculturé, endoctrinné, et de tout leur projet babelien... La dictature orwelienne Goldman Sachs compatible de ce genre de frères la truelle qui rasent des églises et nous expliquent par exemple qu' "On ne pourra jamais construire un pays de liberté avec la religion catholique"... Moi c'est marrant, ils ont beau tout faire pour empêcher qu'on voie l'évidence, de ce que j'en vois objectivement, pratiquement, par un décompte statistique froid de l'origine de nos élites babeliennes, j'ai plutôt l'impression que c'est la main mise des co-religionnaires de Peillon sur tous les pouvoirs qui participe de notre asservissement...

Allez comprendre...

En même temps, c'est étrange. Parce que les français, à les écouter, ils ne font plus du tout confiance à la gôche, et son communisme à peine voilé, mais encore moins à l'UMP, avec son communisme privatisé aux mains de la corporatocratie... Avec comme constantes, "quand même !", immigrationnisme, impérialisme et mauvais commerce (histoire de donner des écrans plats aux miséreux du tiers monde qu'on importe de leurs pays qu'on renvoie à l'âge de pierre... allez comprendre la logique de tout ça...)...

Visiblement, les français, ce qu'ils veulent, c'est un petit capitalisme familial, entrepreneurial, enraciné, de la méritocratie, et moins d'assistanat.

Et quand on couple ça aux résultats du sondage du Cevipof qui avait fait tant de bruit à sa sortie, on comprend qu'ils veulent ça en interne, dans le cadre de la Nation, enracinée, cohérente, et quitte à se protéger aux frontières...

Visiblement les français commencent à comprendre... Qu'est-ce qu'on s'en branle d'avoir des iPads si dans le même temps tout ce qui fait le cadre de vie de ce pays bimillénaire s'effondre et est systématiquement démoli...

Avenir: les Français font confiance aux chefs d'entreprise
BFM TV, 24/06/2013 (en Français texte en français )
→ lien
c’est vers les petites entreprises que les Français se tournent pour nous sortir de la crise : 81% des Français plébiscitent les petits patrons, quand 10% seulement font confiance aux politiques.

A noter aussi, le cortège des gentils nantifa (les garde chiourme de Goldman Sachs et du mondialisme) qui a fini en eau de boudin... Côté manif pour tous, en revanche, pas de violences à déplorer...

21 commentaires:

  1. Le front "républicain" a vécu ? Ah bon ? La pourriture UMP a tout de même été élue pour remplacer une pourriture PS. Les gens en ont déjà marre des magouilles de la fausse gauche qu'ils veulent remettre au pouvoir la fausse droite type "un marigot pourri". C'est à désespérer. C'est à se demander quand est-ce que les gens vont sortir de leur confortable torpeur pour se mettre en colère.

    La France et l'UE ne sont pas et n'ont jamais été socialistes. Le socialisme, le vrai, c'est la propriété collective des moyens de production, certainement pas le contrôle étatique (ou plutôt super-étatique avec l'UE) à tout va, ou encore l'hyper concentration des moyens de productions entre une poignée de mains (publiques ou privées peu importe). Et ça, c'est compatible avec une forme de libéralisme pour les petits, basé sur des structures horizontales résilientes (principe de subsidiarité, tout ça). Par contre ça nécessite un peuple enraciné conscient de son histoire, sorti de la culture du narcissisme et du consumérisme.

    RépondreSupprimer
  2. Impressionner des résultats du fn, vu que c'était un mec de "droite" en face je m'attendais un truc du genre 70/30. EN l'occurrence à 46/54, ca commence sérieusement à sentir le roussis. Le vrai test pour le fn c'est face à un mec de "droite", avoir atteint un tel score montre qu'une part importante des français en ont vraiment marre et ça (commence?) à se ressentir dans le bulletin.

    RépondreSupprimer
  3. Des raisons ?
    http://www.atlantico.fr/decryptage/blancs-et-pauvres-etudes-qui-montrent-comment-cette-categorie-sociale-est-devenue-plus-defavorisees-et-moins-aidees-en-france-gu-766436.html

    RépondreSupprimer
  4. ToNio regarde du côté des taux...

    http://fr.investing.com/rates-bonds/world-government-bonds

    Y'a la cabane qui est en train de tomber sur ce clébard de Hollande...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout comme le taux US10Y, étrangement lié au nôtre.
      -------
      "On ne pourra jamais construire un pays de liberté avec la religion catholique"
      Et comment, on en veut pas de votre "liberté" orwellienne, "prismatique", libre-échangiste sans limite, destructrice de l'environnement.

      Supprimer
  5. Non Tonio... Dans notre système, si tu es en dessous de 50%... tu n'es rien.

    Beppe Grillo en Italie en fait l'amère expérience.

    Bien sûr que le FN "progresse"... mais ça demeure modeste, et surtout ça demeure totalement inefficace (Marine Lepen 20 % à une présidentielle = 2 députés).

    Bref. On n'en sort pas.

    Et tu verras en 2017... Si Neuneu parvient à mettre sur le banc de touche Sarko... il sera REELU. Face à Lepen au second tour. Eh oui... Comme Chirac en 2002.

    Il y a un risque réel que vous en repreniez pour 5 ans de "hollandisme révolutionnaire".

    Tout le délire autour de Tapie répond à cet objectif : Neuneu doit absolument éliminer Sarko. On peut penser qu'il y parviendra.

    Bref, loin d'une lecture positive... les événements au contraire en France illustrent une dégradation. Et le FN n'y changera rien.

    Il y aura toujours une majorité de débiles mentaux montés sur des ressorts pour dire "le fascisme ne passera pas".

    Ca marche depuis 30 ans... et ça marchera encore.

    J'ajoute : les nouveaux votes que le FN récupère seront (largement) contrebalancés par les nouveaux votes "communautaires" (rappelons que Hollande a été élu grâce aux voix des musulmans).

    Bref... Aucun espoir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. une élection présidentielle se gagne avec moins de 30 % des voix au premier tour, donc pour moi tout devient possible, surtout quant on regarde la dynamique du fn entre le 1er et 2ieme tour. En un an, la mentalité de la population s'est complètement transformée, il y a une accélération des choses.

      Yann

      Supprimer
    2. uaip!wauquiez va tout exploser en 2017

      Supprimer
  6. Côté Mélanchon, "digne" représentant du Front de Gauche : "Moi, je voyage en classe affaire. J'ai passé l'âge d'aller me briser le dos en classe économique" http://shrd.by/P0fj2C

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens, il me rappelle Lénine qui a toujours vécu dans la soie entre Zurich, Paris puis Londres entre son épouse Russe et sa Maîtresse Française qui l'a suivi jusqu'à Moscou....
      Un bon leader communiste se doit de vivre dans le luxe !
      Rien de nouveau.
      Mélanchon est dans la même veine.

      Supprimer
  7. Vous aurez beau retourner le problème dans tous les sens, le temps joue contre nous et les mathématiques électorales font le reste, la France est foutue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. faut pas oublier l'effondrement économique!de plus en plus d'insiders sont éjectés du système et ils commencent a causer,a porter plainte etc.un système clientéliste a besoin du pognon des autres pour se maintenir,mais voila,y'a plus assez de pognon des autres et un gros paquet de dettes.et si la chine explose ,ça risque de changer beaucoup de choses en europe.les jeux sont ouverts comme jamais!

      Supprimer
  8. 100 % d'accord avec Roger, enfin quelqu'un de rationnel (même si cela nous fait mal de voir la réalité en face) !

    Je vais détailler le process dont tu parles, process qui s'appuie sur la démographie, or rappelons qu'on ne triche pas avec la démographie, on ne biaise pas avec la démographie.

    -1 les vieux. Les vieux sont "conservateurs". C'est à dire qu'ils votent... UMP et PS. Les français (de souche) vieillissent. Très vite.

    -2 les nouveaux "français". Il est stupéfiant de voir que personne ne se soucie de cette question, alors que les dernières présidentielles, ont démontré l'existence d'un vote communautaire.
    Chaque année, leur nombre augmente... Alimenté en outre par une immigration continuelle, qui fournira un peu plus tard des bataillons de nouveaux électeurs.

    Bref, il suffit de mixer 1 et 2 pour comprendre que :
    -la droite, au sens traditionnel c'est à dire nationale/gaulliste/bonapartiste, ne sera plus JAMAIS au pouvoir
    En tout cas via des scrutins nationaux, aux présidentielles et aux législatives.

    -elle sera en outre continuellement divisé par un FN relativement fort, (mais qui ne parviendra JAMAIS à remporter une élection nationale à part quelques députés ici ou là).

    -et divisée par elle-même si j'ose dire, puisqu'il s'agira d'une "nouvelle" droite, c'est à dire profondément socialiste et communautaire (l'UMP d'aujourd'hui). Borloo, Bayrou, NKM, Copé etc.

    -le bloc gauche tiendra le pouvoir, en jouant sur ses différentes composantes : PS, écolos-bobos, et la branche rouge (PCF etc.).
    Mais surtout, il sera porté par le vote communautaire, puisque le bloc gauche est et restera pro immigration, pro communautaire.

    Voilà.

    Donc vous pouvez manifester comme des demeurés contre le mariage gay, faire des moulinets avec vos bras, prier le nouveau pape, écouter Zemmour, critiquer Hollande, vomir les bobos gauchos, et même honnir (dieu vous garde) les immigrés, les roms... VOUS N'Y CHANGEREZ RIEN.

    Les données démographiques, dont découlent ensuite la sociologie, la culture etc... sont imparables.

    Les gens intelligents ont déjà compris et préfèrent l'exil.

    Il n'y a pas de solution.

    Vous avez accepté par votre lâcheté, et/ou votre stupidité et/ou vos tendances suicidaires une modification historique de la composition de la société française (jamais vue sur un laps de temps si court.... 30 ans à peine), il faut aujourd'hui en accepter les conséquences avec lucidité.

    Et surtout... surtout ne pas venir vous plaindre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les vieux sont conservateurs tant qu'on leur verse leurs retraites, ils vont vers la main qui les nourrit, le jour ou ils connaitrons les mêmes difficultés économiques que les 30/50 ans, ils changerons d'avis.

      Yann

      Supprimer
    2. Il suffit d'ailleurs de regarder ce qui s'est passé aux états unis aux dernières élections, le vote communautaire était archi présent(90% des noirs ont votés Obama) c'est imparable.
      D'ailleurs certains républicains ont compris qu'ils ne reprendront jamais le pouvoir si ils restent sur une même ligne politique qui est de critiquer l'immigration de masse et de son coût, certains sont déjà prêts a changer radicalement de discours pour reprendre le pouvoir.
      En France c'est la même chose, nous allons assister de plus en plus a un vote communautaire.
      Donc nous partons du fait que 90% des musulmans et des personnes issues de l'immigration et 50% de la population dite "Français de souche" vote a gauche, faites vos calculs, les jeux sont fait.
      Pour reprendre le pouvoir la droite va se recentrer sur ces populations et va accélérer le processus de remplacement de la population.
      Il ne va pas falloir très longtemps avant qu'une personne issue de l'immigration(et ça ne sera surement pas un Suédois si vous voyez ce que je veux dire...) se présente et gagne la Présidentielle, ce n'est qu'une question de temps mais c'est inévitable.
      Ils sont déjà très proche du pouvoir, regardez notre gouvernement....
      La France est foutue.

      Supprimer
    3. @Anonyme24 juin 2013 16:04

      En effet, mais avant que tout ceci ne se produise, la France sera en faillite, et pas uniquement économique :

      Sa techno-civilisation pétrolière est vouée à disparaître à terme en raison du pic des hydrocarbures qui aura des conséquences en matière de quantité de pétrole importable par la France en raison de la concurrence exacerbée entre Nations ou "Plaques géographiques".

      Pour faire bref, la France aura bien du mal à nourrir une population frôlant les 70M d'humains : Bouffe = Pétrole + Phosphore, ça tombe bien, le phosphore va vers son pic également.

      Les conséquences sur notre population sont à débattre, et je vous laisse les deviner...
      Mais une chose est certaine, cet événement ne se passera pas dans la joie et la bonne humeur et je suis certain que la politique telle que nous la connaissons actuellement n'aura plus lieu.
      Tout serra très différent et fort probablement peu "démocratique".
      Il y aura un monde "d'avant" et un monde "d'après".
      Nous entrons dans la phase de transition qui serra tumultueuse et surtout non-linaire, ni homogène au sein de la population (riches, pauvres, utiles, inutiles, citadins, campagnards...).

      Supprimer
    4. Hélas, je crains qu'il n'y ait une solution... Et c'est bien contre cette solution que les gens lucides ont voté depuis 30 ans sans succès...
      L'histoire est un éternel recommencement.

      Supprimer
    5. c'est qu'elle devient énervée la madame soleil!au fait ,est ce qu'on va tous mourir?

      Supprimer
  9. Je cite deux de tes phrases :
    "
    La constante évidente dans tout ça, c'est le socialisme"

    "Parce que les français, à les écouter, ils ne font plus du tout confiance à la gôche, et son communisme à peine voilé"

    Où vois tu du socialisme et du communisme dans le gouvernement actuel ??
    Ils font une politique totalement libérale, rien, mais alors vraiment rien de gauche. Du clientélisme, oui, mais communiste ou socialiste, vraiment je ne vois pas....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Libérale, c'est sur, la part de l'Etat dans le pib a chuté, les impôts ont diminué, Maman-Etat a arrêté de faire de la sociologie pour se concentrer sur ses missions régaliennes, c'est clair, soit tu es un âne, soit tu est redescendu d'Amsterdam avec le coffre plein mais il est clair que l'on ne vit pas dans le même monde.

      Supprimer
  10. "je continue de voter blanc" (D.T.)

    Mauvais choix.

    La phrase suivante s'applique aussi bien aux votes blancs qu'aux abstentions :

    « Ce serait une erreur de croire que les abstentionnistes ne votent pas : ils font simplement baisser le niveau de la majorité, donc ils favorisent le plus fort et votent tout de même à leur façon. »
    Les Pensées - 1994 - André Frossard

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.