mardi 4 juin 2013

Emeutes en Suède : "79 % des dépenses de protection sociale de l’Etat suédois sont attribuées aux 15 % de résidents suédois nés à l'étranger"

Et avec 80% de l'aide sociale concentrée sur 15% d'immigrés, ça ne suffit pas...

Si avec ça, ça suffit pas pour annoncer l'échec total et absolu du multicultralisme, de l'enrichissement pas la diversité et de l'immigrationnisme, je sais pas ce qu'il faut de plus...

La Suède à l’épreuve du multiculturalisme ?
La voix de la Russie, 30/05/2013 (en Français texte en français )
→ lien
La petite ville de Husby, dans la banlieue de Stockholm, est un exemple parfait de ces ghettos européens qui se sont multipliés ces dernières années au cœur de l’Europe: 85 % de ces 12.000 habitants y sont d’origine étrangère. La ville comprend 110 nationalités différentes et le taux de chômage de la ville atteint 16 % (30 % pour les jeunes) contre 6 % au niveau national.

Le problème est d’autant plus grave que selon les statistiques officielles 79 % des dépenses de protection sociale de l’Etat suédois sont attribuées aux 15 % de résidents suédois nés à l'étranger.



4 'Incendiary' Charts For Trouble In Socialist Paradise
ZeroHedge, 30/05/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
Evolution du coefficient de Gini :


Immigration :


Chômage des étrangers rapportés au chômages des natifs :


Redistribution :



Et à noter également, que la bulle de crédit et immobilière suédoise commence à toussoter :
Sweden Housing Crash Coming Up; Average Swede to Repay Mortgage in 140 Years; Swedish Central Bank Ponders New Rules
Mish's Global Economic Trend Analysis, Mike Shedlock, 02/06/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
The International Monetary Fund lamented Friday that Swedish households pay their mortgages so slowly that they are planning to do an average of 140 years.

Why bother paying anything at all? Yet think of the consequences of underwater mortgages on the banking system when an estate does not have enough money to repay loans. A housing bust will have enormous consequences in such a setup.

Swedish Central Bank Ponders New Rules

Sweden is in the midst of a property bubble and a debt bubble, so much so that the risk mentioned above was noticed by the Swedish central bank.

Sweden Housing Crash Coming Up

By the time central banks notice bubbles and begin to discuss ways to alleviate them, it is far, far too late to do anything about them. A housing crash with huge consequences is 100% certain.

The longer it takes before the crash begins, the worse the crash.

2 commentaires:

  1. Le lien entre le multiculturalisme et l'économie est plus que discutable. Un biais d'analyse qui relève plus du sophisme que de la démonstration formelle.

    L'immigration en zone occidentale est une importation d'esclaves à bas coût. Les pays occidentaux et les monarchies du golfe ont fait le choix d'importer leurs esclaves plutôt que de les créer au sein de leur population comme en Chine.

    Les chinois ont le même genre de problèmes de gestion d'émeutes à mesure que leur taux de chômage augmente. C'est vérifiable à travers son histoire passée et récente. Le choix du communisme au XXè siècle a permis de garantir un fonctionnement autarcique. Le choix du libéralisme au XXIè est lié aux exportations.

    Les monarchies du Golfe ont un modèle d'immigration parfait au strict sens économique. Pour le sens moral, on repassera. Pas de regroupement familial, identification et confiscation du passeport à l'entrée. De l'esclave corvéable et jetable à merci.

    En Occident, le regroupement familial et la régularisation ont été choisi pour diverses raisons (affaiblissement de zones géographiques riches en MP, acculturation de la population locale etc...). Si les primos immigrants ne posent aucun souci à leur arrivée (pourtant les plus différents culturellement...), les problèmes se posent avec leurs enfants et ce quel que soit le régime politique ou social. Des enfants d'esclaves éduqués comme des hommes libres ont une propension à la révolte nettement plus élevée.


    Il n' y a hélas pas de système parfait car le capitalisme est lui même imparfait et générateur de classes.

    RépondreSupprimer
  2. "79 % des dépenses de protection sociale de l’Etat suédois sont attribuées aux 15 % de résidents suédois nés à l'étranger"

    Personne pour faire le lien ?
    Les dépenses de protection sociale sont pour la plus grande partie attribuées selon des critères de revenus et de fortune.
    Si 79% des dépenses sont affectées à un groupe qui représente 15% de la population, cela veut bien dire que ce groupe vit dans une plus grande misère économique que le reste de la population.
    Et n'en déplaise à beaucoup de gens, la misère fait le lit de la criminalité. Que ce soit par désespoir, par révolte ou ras-le-bol, par dégout ou par la faim tout simplement, des gens qui vivent dans des conditions misérables ne peuvent pas avoir les mêmes considérations morales ou éthiques (sans parler de la culture et de l'éducation reçues) que des nantis.

    Je me demande quel est le taux de non-caucasiens dans les prisons suédoises.....

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.