mardi 25 juin 2013

Le succès de Soral ou l'inquiétante réussite du tournant national socialiste du FN

Car c'est bien à Soral que le FN doit ce changement de doctrine...

Sauf que voila... Contairement à toute la bien pensance qui nous matraque à longueur de journée de sa moraline, moi ce qui me dérange, c'est pas le mot national. C'est le mot socialisme...

Et si le socialisme libertaire, financier, clientéliste et kleptocratique dans lequel on vit est une saloperie, la fusion du socialisme et de l'extrême droite, ça fait franchement froid dans le dos en terme de possibilités liberticides et totalitaires...

Villeneuve-sur-Lot : le succès du discours "national-socialiste" du FN
Contrepoints, Pierre Chappaz, 25/06/2013 (en Français texte en français )
→ lien
En offrant un programme authentiquement socialiste, tout en étant protectionniste et anti-immigration, le FN attire de plus en plus d'électeurs de Hollande.

Le Front National n'a pas gagné le second tour de Villeneuve-sur-Lot, mais presque. La dénonciation par Marine Le Pen de l'UMPS porte de plus en plus, maintenant que Hollande a démontré son incapacité à sortir le pays de la crise.

L'UMPS est une réalité

Tout le monde voit bien que l'UMP et le PS qui alternent au pouvoir mènent des politiques très semblables, qui ne règlent aucun des problèmes. Le PS est un parti de fonctionnaires et notamment de profs, l'UMP est plus proche de la haute fonction publique et des dirigeants des sociétés du CAC40 (souvent les mêmes). Les énarques de l'un et l'autre parti sont bien éloignés des préoccupations des salariés et des petites et moyennes entreprises.

Leur alternance au pouvoir se traduit par des dépenses publiques et une dette sans cesse plus élevées, en même temps qu'un chômage de masse, car au lieu de faire les réformes indispensables pour remettre l'économie sur les rails, ils préfèrent acheter du temps (et acheter les électeurs). C'est ainsi que l’État étouffe l'économie en prélevant cette année 57% de la richesse produite dans le pays.

Beaucoup de Français, dont je fais partie, en ont assez de la domination du PS et de l'UMP sur la vie politique. Mais le drame c'est que le seul parti qui semble s'opposer au système, le FN, est encore plus étatiste que ceux dont il veut prendre la place.

Montée du National-Socialisme

Le FN propose une politique hyper-étatiste qui double les deux partis "de gouvernement" à la fois par leur droite et par leur gauche. Sous l'impulsion de Marine Le Pen, le FN, qui était déjà plus crédible que l'UMP sur la lutte contre l'immigration, est devenu plus convaincant que le PS sur le protectionnisme et la démagogie "sociale".

Il n'a pas été bien difficile à Marine Le Pen de démontrer l'inaction de Sarkozy concernant l'immigration. Et aujourd'hui, qui est le plus crédible pour promouvoir le protectionnisme, elle ou Montebourg qui participe à un gouvernement majoritairement pro-européen ? C'est Le Pen qui parvient le mieux à préempter ce thème, grâce à la présence à ses côtés de gens comme l'ex-Chevènementiste Florian Philippot. Au fait, si vous l'ignorez, ce monsieur est encore un énarque. Et puis, le FN dispose d'un vrai boulevard en se positionnant à la gauche du PS sur le social, le SMIC, les retraites... C'est ainsi que le Front National est opposé à toute réforme des retraites : il veut le retour à la retraite à 60 ans pour tous, le déficit se règlera tout seul par "l'emploi et la natalité" dixit Marion Le Pen dans le JDD ce week-end. Le parti socialiste ne peut pas battre le FN sur ce terrain de la démagogie, maintenant qu'il gouverne, il ne peut plus dire n'importe quoi.

La stratégie du FN, clairement inspirée de celle des partis fascistes des années trente, est littéralement national-socialiste : elle surfe sur des thèmes de gauche, et en même temps sur des thèmes nationalistes. Notons aussi que comme ses prédécesseurs d'avant-guerre, Marine le Pen est la plus virulente pour pourfendre le libéralisme, qui n'est plus qualifié comme alors de "juif" et "apatride", mais d'"ultra" et "mondialiste". Sur ce sujet, elle fait figure de porte-drapeau de toute la classe politique française, qui est aussi unie dans son rejet des idées libérales qu'elle l'est dans son culte de l’État.

Dans un contexte d'aggravation de la crise, d'incapacité des partis traditionnels à réformer le pays, et de corruption de ces mêmes partis, la stratégie du FN fonctionne et va continuer de fonctionner.

Vers un remake "hard" du 21 avril 2002

Ayant transformé le Front National en parti Socialiste-National, Marine Le Pen attire de plus en plus d'électeurs de Hollande, au premier comme au second tour, on l'a vu à Villeneuve-sur-Lot mais aussi lors de la législative partielle dans l'Oise en Mars. Elle leur offre un programme authentiquement socialiste, et en même temps protectionniste et anti-immigration. Le cocktail est détonant, il n'y a aucun doute pour moi, le FN va siphonner le PS. La norme lors des futures élections sera l'élimination du candidat PS au premier tour.

Quid de l'UMP ? Essentiellement conservateur, divisé, sans programme convaincant, elle est tiraillée entre les partisans d'une alliance avec le FN et ceux qui lui sont opposés. Le risque est grand qu'une partie de ses troupes fassent défection si le FN continue de progresser. Le seul qui puisse s'opposer à la déroute de l'UMP c'est bien sûr Sarkozy, un chef de clan prêt à tous les assemblages idéologiques pour gagner.

C'est déjà prévisible : la prochaine présidentielle opposera Sarkozy et Le Pen. Un grand concours de nationalisme et d'étatisme exacerbés s'annonce. Le résultat sera sans doute un nouveau renforcement de l’État, un pas de plus vers une société totalitaire, sans que cela règle aucun des problèmes du pays.

Sur Sarkozy, je n'y crois pas. On l'a vu au Bilderberg. L'oligarchie a déjà choisi son poulain avec la présence de Fillon et Pécresse, sans aucun membre du PS, ni aucun sarkozyste...

Sur le reste, ce que Chappaz explique est très pertinent.

Maintenant, je trouve qu'au FN, tout ceci est extrêmement confus et démagogique...

Et typiquement, l'inspirateur de tout ceci, Soral, dans ses conférences, est capable de faire l'éloge du petit entrepreunariat (dont il fait partie), de bien faire la distrinction entre classe moyenne et couche moyenne, de prôner l'étalon or et de citer en permanence le livre de Fekete édité par Jovanovic, de pondre des articles faisant bien la distinction entre le "libéralisme" de l'école de Chicago (qui n'est rien d'autre qu'un communisme privatisé au profit de la kleptocratie, avec comme principal outil de contrôle et de garantie de faux profits, la subversion de la monnaie), et celui des autrichiens... Et dans le même temps de se revendiquer de Chavez, et de prôner le national socialisme (même si je reconnais que l'étape Chavez était surement une étape essentielle pour que l'Amérique du Sud retrouve son indépendance, sa dignité et sa fierté, et se débarasse enfin de la mafia kleptocratique précédente)...

Ou encore comme cette vidéo poussée hier, très intéressante, faite par la mouvance Michel Drac/Méridien Zéro, dénonçant le salariat comme la forme aboutie de nouveau servage des forces productives au profit de l'alliance objective de la kleptocratie financière et bureaucratique (ou quand le rentier syndicaliste fait mine de s'opposer au financier, alors qu'ils se nourrissent mutuellement, l'un consommant le pouvoir d'achat fictif issu de la dette que fournit le second, en prenant sa comm). Mais dans ses explications, Francis Cousin, finit par prôner l'abolition de la monnaie et des prix...   



Bref... Tout ceci est extrêmement confus...

Pour l'instant, une solution évidente et limpide ressort de tout ce dilemne de servage par le salariat, c'est de travailler au maximum pour soi même, hors du système marchand. Histoire d'affamer le système sans s'affamer soi même... On ne nuit à personne, et on se fait du bien à l'âme et au corps. C'est un début. Concret, pratique. Et immédiatement visible. Une action autonome, qui ne demande pas de changer son voisin, de faire de la politique. Juste d'éteindre sa télé et de se sortir les doigts...

Tous à vos potagers !

20 commentaires:

  1. Sur Fekete : https://yoananda.wordpress.com/2012/01/23/revue-retour-au-standard-or-dantal-fekete/
    ce livre est nul de mon point de vue, et pas du tout une référence économique, de même que Jovanovich qui n'y comprends rien a l'économie (même s'il fait illusion).

    Quand a cette vidéo de "l'être et l'avoir" ... sur la dénonciation que la gauche est le labo de la droite, sur l'esclavagisme déguisé du salariat (dans les grosses boites), ok pourquoi pas.

    Mais après, la conclusion de retour au néolithique, c'est juste de la branlette intellectuelle de bobo.
    Comme je dis dans les commentaires sur agoravox ou cette vidéo a été poussé, c'est un gugus qui n'a jamais soulevé un parpaing, ni perdu une récolte, ni fait plus qu'une règle de trois, ni du protéger son champ des sangliers !!!

    Bref, il croit que la nature c'est le pays des bisounours.
    Le salariat c'est moins dur que vivre par soi même. C'est bien pour ça que tout le monde en veut. C'est bien pour ça que le chinois des campagnes il va quand même se faire mettre en esclavage dans une usine, parce que c'est moins pire que d'aller chercher les cailloux, et l'argile pour faire sa maison soi-même.

    Tout cette réflexion est ridicule et aboutit a des absurdités comme éliminer l'argent.

    Du coup, oui, d'accord avec toi Tonio sur le fait d'affamer la bête. Avec un bémol dont on a déjà discuté, mais que tu as oublié :
    seuls ceux qui dégagent un surplus cognitif peuvent choisir la voie que tu proposes, c'est pour une élite. Donc, ca n'affamera jamais la bête.
    Tu as reconnus toi même que c'était élitiste, mais tu sembles l'avoir oublié.

    RépondreSupprimer
  2. http://www.dailymotion.com/video/x117r6h_clement-meric-ni-oubli-ni-pardon_news#from=embediframe

    le clip de France2 pour soutenir Meric !!!
    hallucinant.
    tout est inversé.

    RépondreSupprimer
  3. "Le FN va siphonner le PS. La norme lors des futures élections sera l'élimination du candidat PS au premier tour."

    Là Chappaz délire, à sec, et complètement.

    Bien planqué en Suisse (heureux homme), Chappaz oublie un élément fondamental... loin des yeux loin du coeur.

    La recomposition démographique de la population française, et donc de l'électorat français.

    1-vieillissement. Les vieux sont ontologiquement UMPS. Ils ne voteront pas FN ni front de gauche.

    2-les français musulmans, et plus largement issus de l'immigration, votent MASSIVEMENT pour le PS, et la gauche.

    Donc : oui le FN pique quelques voix au PS... mais largement compensées par l'apport de voix des nouveaux français...

    Ca bien sûr, vu de Suisse, on a du mal à le comprendre, parce qu'on ne le voit pas.

    Chappaz devrait venir faire un séjour de "mise à niveau", à Gare du Nord, et ensuite croiser les résultats des présidentielles 2012 avec la carte des banlieues parisiennes par exemple...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "2-les français musulmans, et plus largement issus de l'immigration, votent MASSIVEMENT pour le PS, et la gauche."faut que tu sortes de ton délire sur les immigrés:y'en a de toutes sortes.il y en a meme des qui créent des entreprises et qui sont libéraux.faut sortir du cliché ou ils sont tous casseurs des cités et racailles,c'est juste une partie.le fn est juste un parti de protestation .quant aux élections,faut tous vous mettre dans la tete que les urnes sont bourrées depuis des années.c'est celui qui bourre le plus qui gagne!(souvenez vous du recomptage de la deuxième présidentielle bush dans la plus grande démocratie du monde)

      Supprimer
    2. @Anonyme, c'est a toi d'arrêter ton délire.

      Les musulmans ont voté a 98% pour Hollande. Et c'était pas pour le mariage gay qu'ils l'ont fait.
      ils peuplent a 70% les prisons françaises et ça monte a 90% dans d'autres pays.
      statistiquement, ils sont 12.5X plus criminels que les gaulois.

      quand aux immigrés libéraux, il y a des poissons volants, mais c'est pas la majorité !

      Supprimer
    3. Mouais ... Il y la louche,6 million de musulmans en France, et environ 120 000 places de prison... Tu fais le rapport ça doit même pas dépasser les 2%.... Donc les considérer tous comme de potentiel criminel... C'est un peu trop!

      Supprimer
    4. Quand je pense que dans les années 80 a peu près tout le monde avait compris qu'un noir, ben, c'est juste un gars qui a la peau noir et il n'a à peu près rien à voir avec son voisin qui a aussi la peau noir.

      Tu ne peux pas reprocher à l'un le moindre agissement de l'autre, juste sous prétexte qu'ils ont la même couleur de peau !?!

      Mais des évidences aussi simple ont été oublié et t'as des Yoananda qui nous monte des théories fumeuses sur les musulmans. Il les confond déjà entre eux et il les confond même avec des immigrés ...

      Putain de nature humaine, on n'est pas au bout de nos peines.

      D'ailleurs, j'ai beau être un homme blanc, ni vieux, ni jeune, ni fonctionnaire, ni rentier, nul doute qu'un jour ou l'autre je me retrouverais sur sa liste.

      Supprimer
    5. Malheureusement, vu comme on est parti, il faudra effectivement qu'on choisisse tous notre camp. Ou comment détruire l'unité d'un pays en cinquante ans...

      Pour nos amis muzzs, ils ne sont pas 98% mais 93% a avoir voté PS. Et il y a eu d'après les chiffres que j'avais autant de muzzs qui ont voté FN que FdG.

      Et contrairement à ce que dit l'ano 00:08, tout ceci n'a rien à voir avec du racisme. On peut être contre le phénomène de l'immigration et ses conséquences sans pour autant être raciste, c'est mon cas. L'avenir c'est l'éthno-différencialisme.

      On pourrait aussi s'intéresser à l'évolution du terme "racisme". Maintenant, quand on ne veut pas de la construction d'une mosquée dans sa rue on est taxé de racisme. L'Islam est-il une race ?

      En attendant, on va voir ce que donnera le vivre-ensemble en Afrique du Sud après la mort de Mandela. Si les blancs n'ouvrent pas les yeux à ce moment-là, leur destin sera scellé sur leur propre sol.

      Supprimer
    6. OK, donc la France est la terre de l'homme blanc et l'Afrique du sud aussi.

      C'est pratique !

      Supprimer
    7. "L'islam est-il une race"

      Non, bien sûr. Donc maintenant on a plus le droit de choisir sa religion ?

      Perso, je serais assez pour interdire toutes les religions mais bon autant interdire le racisme, c'est impossible. Donc oui il faut des règles de vivre ensemble : chacun fait ce qu'il veut chez lui et reste neutre en dehors.

      J'ai de l'amitié et de la fraternité pour tous les arabes et noirs français et je suis contre les églises et les mosquées sauf bien entendu s'il s'agit de bâtiments neutres aménagés comme bon leurs semble à l'intérieur.

      Qu'on entretienne les bâtiments existants ne me pose pas de problème.

      Tant qu'on construira des églises, je ne m' opposerai pas aux mosquées.

      PS : Lorsqu'une racaille meure lors d'une confrontation avec la police, je n'ai aucune compation pour la victime. Je suis pour la plus grande fermeté vis à vis de ces jeunes qui n'ont aucune éducation.

      Supprimer
  4. http://www.dailymotion.com/video/x117r6h_clement-meric-ni-oubli-ni-pardon_news#from=embediframe

    Ah ouais quand même ! Je ne soutiens pas l'extrême-droite mais ceci étant dit, cette vidéo est une propagande d'une puissance incroyable. Qui peut avaler ca ? Tout est mélangé, les causes et les conséquences renversées. C'est le sans-frontièrisme qui a conduit à ce capitalisme et cette austérité.

    RépondreSupprimer
  5. Le FN est parcouru par de nombreuses tendances et ne pourra jamais être autre chose qu'un parti de ressentiment. Le boulot de Marine Le Pen est de garder une devanture souriante et une arrière-boutique de

    Si c'est le bordel au sein du FN, c'est le bordel complet dans la tête à Soral ! Le seul truc cohérent qui ressort c'est la faute des juifs. On ne va pas repartir en France sur un nouveau projet en désignant un bouc émissaire, ce avec l'ensemble des Français ou ça ne se fera pas...

    https://www.youtube.com/watch?v=-A8RGnC2fWo

    Pour être tout à fait honnête on est tous dans des réseaux de contradictions, le point commun à une majorité de Français c'est de ne pas savoir où vraiment ça nous mène. Pour moi la démocratie et la nation sont nées ensemble, et si on a décrété la mort de la nation, on a décrété la mort de la démocratie. La nation est un message à porter, mais débarrassé de ses profiteurs qui en nie l'existence mais profitent de ses indulgences, capable d'une stratégie et en premier lieu d'une politique industrielle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est clair que le père Soral a sa judéomanie il saoule un peu.
      comme si éliminer les juifs (ou les talmudistes ou je ne sais qui de la communauté qu'on ne peut pas nommer comme dans Harry Potter) allait éliminer tous les cons de la planète !

      Supprimer
  6. Il est completement faux que les "vieux" ne votent pas FN.
    Il y en a de plus en plus dans mon entourage, en tout cas si vieux veut dire + de 60 ans.
    Les gens qui ont de petites retraites, qui sont taxées de plus en plus, quand ils voient le train de vie des racailles et autres assistés, souvent étrangers, ils ont le bulletin FN qui les démange, et c'est tout naturel.
    Le FN est le seul qui met le doigt sur cette situation qui fait mal : des immigrés qui sont mieux traités que des francais !!!!
    Il ne faut pas chercher plus loin son succes, malgré tout ce que les media disent contre lui, je pense que maintenant c'est devenu contre-productif, et qu'au contraire, les gens pensent que, comme le FN est victimisé par les media, il en devient plus sympatique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. +1.et pourtant je suis anti fn

      Supprimer
  7. Mais non les gars. Bon sang, regardez les chiffres, les stats, les études !

    http://discotonio.free.fr/immo/socio2012.png

    C'est comme l'autre plus haut qui nie que les musulmans ont voté massivement pour Hollande au second tour.

    C'est absurde.

    La grande majorité des "vieux" votent UMPS. C'est biologique !

    Quand vous avez 70 balais, à part quelques tattie danièle qui détestent tout le monde, et surtout les immigrés, vous avez le conservatisme chevillé au corps !

    Ne rien faire de trop brusque, sinon il y a le pacemaker qui se fait la malle.

    Regardez (encore une fois) :
    http://discotonio.free.fr/immo/socio2012.png

    Voilà, content ?

    Merde à la fin, y'en a marre des guignols qui sont incapables de faire une requête sur google et de synthétiser 2 ou 3 documents.

    Et on parle de 2012, là, il y a un an ! C'est pas le siècle, dernier. Premier tour de l'élection présidentielle, okay ?

    Allez une troisième fois, pour les veaux :

    http://discotonio.free.fr/immo/socio2012.png

    Voilà, tu dis quoi maintenant, hein ?

    Donc je reprends le fil de mon extrapolation :
    -la population de souche vieillit très vite, donc réserve de voix pour UMPS. Point barre.

    -la population immigrée ou "nouveaux français" augmentent rapidement aussi, donc réserve de voix pour la "gauche" (PS ou autres) ou l'UMP qui sera de plus en plus "communautariste" (par nécessité électorale). Point barre.

    Okay ?

    RépondreSupprimer
  8. Et pour l'autre guignol, au sujet du vote musulman.

    Présidentielles, 2nd tour :

    Stains :
    http://tinyurl.com/obvzzec

    La Courneuve :
    http://tinyurl.com/pdlbwus

    Hollande à 75 %.... C'est pas un peu plus que la moyenne nationale, hein ?

    Et là c'est pas une "opinio", c'est un décompte officiel à une élection.

    Ce phénomène multiplié par X villes , tu ne crois pas que ça fait un très léger avantage en terme de nombre de voix au niveau national, pour le candidat de "gauche", hein ?

    Hollande a été élu -en partie- par les français d'origine immigrée. CQFD. Et les Hollande de demain le seront ENCORE PLUS.

    Voilà, tu es content ?

    Je te laisse vérifier dans d'autres villes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour venir appuyer le point de vue de anonyme 14:12,
      http://www.ifop.fr/media/pressdocument/482-1-document_file.pdf

      Voilà, c'est clair, c'est précis, c'est 86/14 au second tour de la présidentielle de 2012.

      Supprimer
    2. "L’islam constitue aujourd’hui la seconde religion de France et ses fidèles représentent environ 5 % du corps électoral français"

      Clair, précis comme tu dis.

      Mais regarde seulement les chiffres qui t'arrange.

      Supprimer
    3. Fort heureusement, les chiffres qui n'arrangent pas certaines personnes ont judicieusement été interdits. Ceux qui ne veulent pas voir la vérité peuvent donc se retrancher assez confortablement dans leur mauvaise foi et faire durer de longs débats stériles.

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.