vendredi 7 juin 2013

Les Etats Unis ont mis tout leur peuple sur écoute

En même temps, ils ont déjà préparé les cerveaux avec toutes leurs séries TV de propagande, expliquant que tout ça, c'est pour que les bons flics protègent les gentils citoyens des pédonazis salafistes de l'Internet...

Etats-Unis: de nouvelles révélations accablent Obama
Le Populaire, 06/06/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Le renseignement américain récolte les relevés téléphoniques aux États-Unis et aurait accès aux serveurs de groupes informatiques comme Google et Facebook, des pratiques héritées de l'ère Bush et approuvées par l'administration de Barack Obama, selon deux journaux.

La classe politique américaine a vivement réagi jeudi aux révélations du Guardian et du Washington Post sur ces pratiques, dont l'existence était soupçonnée mais n'avait encore jamais été confirmée.

Le directeur du renseignement américain James Clapper a ainsi estimé que ces fuites menaçaient la sécurité nationale. Ces divulgations constituent "une menace potentielle à notre capacité à identifier et à répondre aux risques auxquels est confronté notre pays", a-t-il écrit dans un communiqué publié en fin de soirée.

De son côté, la Maison Blanche a démenti espionner les citoyens américains ou les personnes vivant aux États-Unis, selon un responsable de l'administration Obama ayant requis l'anonymat.



FREEDOM FONE
The WilliamBanzai7 Blog, 06/06/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien



PERSONS OF INTEREST (v2)
The WilliamBanzai7 Blog, 06/06/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien

8 commentaires:

  1. On voit souvent le coté big brother derrière ces histoires d’espionnage, mais en réalité, je crois que c'est bien plus une histoire d’espionnage industriel dont il s'agit !
    car ils ne doivent sûrement pas se gêner pour jeter un petit coup d'oeil sur les contrats des concurrents ... et autres petites entourloupes entres amis.
    Histoire de garder une longueur patriotique d'avance.

    RépondreSupprimer
  2. Il faut enfoncer le clou.

    La mise sous surveillance initiée par Bush et le 9/11... SE POURSUIT et même s'accélère avec Obama, the black Jesus !

    C'est finalement ça le fait marquant, qui prouve la permanence de l'état profond US et l'art du story telling.

    On propulse un "démocrate" noir à la présidence, et zou les gogos, les bobos et plus largement les veaux se pâment. SOouvenez vous des scènes d'hystérie aux USA, mais bien sûr en France.

    Ah ah ah aha. "Change, Yes we can". Of course.

    Ca marche du feu de dieu. Le coup de génie du système US c'est ça.

    Plus c'est gros, plus ça marche. Les drones, le "surge" en Afghanistan, Guantanmo... alors que le mec a reçu le "prix nobel de la paix" déjà ça aurait dû réveiller les veaux.

    Pensez vous.

    Ils ont revoté pour lui.

    Et maintenant les écoutes généralisées, le scandale de l'IRS etc.... Ca glisse.

    On peut ainsi conclure que les USA sont beaucoup plus forts que ce que beaucoup de gens peuvent (ou veulent) penser.

    Ce sont véritablement nos maîtres.

    Et beaucoup de guignols vont prendre une sacrée leçon de géopolitique et de machiavélisme au Moyen-Orient, bientôt... Pensez à tous ceux qui annoncent que les US sont finis, etc...

    L'été va être chaud.

    RépondreSupprimer
  3. et en france: http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/internet-sms-comment-thales-va-mettre-les-reseaux-francais-sur-ecoute_383757.html
    Heureusement pour nous, ils ne savent pas encore exploiter cette masse gigantesque de données, c'est d'ailleurs un des sujets principaux discuté en ce moment au bilderberg meeting: big data.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ca va venir avec les ordinateurs quantiques (google vient de s'en procurer un)

      Supprimer
  4. En même temps nous nous en doutions bien. C'est juste une confirmation. D'un côté nous avons le bon peuple naïf qui se fait ficher, mieux, qui se fiche lui même avec Facebook, de l'autre ceux qui sont un peu éveillés et qui utilisent des techniques de confidentialité, encryption, vpn etc qui compliquent énormément la tâche des espions en les ralentissant. Un bon conseil : ouvrez un vpn en Suède ou en Suisse, c'est très bon marché. Pour les emails, pas de web service.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bof, ça doit grouiller de backdoors ces trucs vpn et cryptages.
      En plus c'est forcément ce qui est le plus surveillé.

      La meilleure stratégie est de rester 'full open' au milieu de la masse et rester dans la ligne de l'empire dans ses mails.

      En URSS les vraies discussions se passaient dans les cuisines....en descendant des vodkas. Back to basics. En plus c'est convivial.

      Supprimer
  5. La couv' qui tue : "George W. Obama" avec un photo qui résume tout.

    http://tinyurl.com/k9cxuaf

    RépondreSupprimer
  6. N'oubliez pas qu'Obama avait gardé le même secrétaire à la défense que sous Bush. Ce n'est pas qu'il soit compétent, c'était juste la démonstration que l'armée est un Etat dans l'Etat qui fait ce qu'elle veut (ou presque).
    Les Etats ont les moyens d'écouter tout ce qui se dit.
    Vos portables passent leur temps à signaler votre position par GPS ou triangulation de signal.
    Vous balancez (volontairement !) vos données privées sur Facebook ou Tweeter, Google connaît vos centres d'intérêt puisqu'il sait ce que vous cherchez sur le Net (et il vous taille un profiling sur mesure).
    Personne ne s'est interrogé sur le modèle économique de Google. Comment il paye ses énormes fermes d'ordinateurs, etc. La pub ? quelle blague... il y a la NSA derrière ça.

    Après en effet le problème c'est : que faire de tout ça ? on sait tout, mais on sait trop.
    Et il reste toujours des petits malins qui refusent d'avoir des portables ou de les laisser allumés, et qui ne sont pas sur Facebook...

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.