vendredi 14 juin 2013

Les experts avec Olivier Delamarche et Jean-Pierre Petit

Les Experts
BFM Business, 14/06/2013 (en Français texte en français )


14 commentaires:

  1. Delamarche est toujours aussi mauvais...
    Quel clown...

    Par contre il réussit à enfoncer un gros clou dans la tronche à Jp PETIT... Voila... on est maintenant au courant toutes les politiques monétaires expansives... créent des bulles... ces bulles pètent TOUTES sans exception...

    Donc ce que les zozos de banquiers centraux nous préparent... c'est pas la résolution de cette crise mais... l'émergence de la prochaine crise... Qui sera plus grave que la précédente...

    Bienvenue dans un monde gouverné par des tarés.

    PS : Delamarche tu es vraiment mauvais, cela fait peur à voir...

    RépondreSupprimer
  2. Petit me déçoit sur ce coup là.

    Il gobe les chiffres de l'emploi US... c'est vertigineux !

    Et pourquoi tu traites Delamarche de clown ?

    RépondreSupprimer
  3. jp petit a le timing !!!!!!!! hi hi
    à 22 mn

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir,

    Je n'ai pas trouvé non plus M. Delamarche très bon au sens où il ne dresse pas une perspective, une réflexion construite sur ce qu'il faut faire pour le coup d'après, même en tant que simple gestionnaire.

    Il demeure dans le constat, qui frôle parfois la rengaine "on va tous mourir".

    A noter les échanges très vifs entre lui et JP Petit qui, effectivement, se fait très fortement moucher...

    Cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui

      Delamarche est un matheux.
      On touche ici la différence entre les maths purs et les autres sciences comme la biologie par exemple.
      Je n'ai jamais vu de matheux faire de perspectives, comme de biologistes arguant de l'exactitude de leur raisonnement

      Supprimer
    2. Delamarche un matheux... je rêve.

      Par contre JP Petit est quelqu'un d'intelligent qui met son intelligence au service d'une mafia criminelle, le monde actuel de la finance... tel que la finance est pratiquée en ce moment...

      Des petits arrangements entre amis... Des escroqueries... Pour pouvoir refiler leur "paume" ou extraire de la richesse à d'autres personnes ne disposant pas des mêmes appuis...

      Honte à toi Jean Pierre car tu sais très bien où cela va nous mener : des crises de plus en plus violentes et destructrices...

      Supprimer
  5. Oh la quenelle qu'il se prend le Petit !!! Trop drôle.

    Ne reprochez pas à Delamarche de ne pas tracer de perspectives de sortie de crise, car il n'y en a pas.

    On est allé beaucoup trop loin...

    RépondreSupprimer
  6. Le pauvre Petit... il se décarcasse à tourner des phrases qui font bien pour nous persuader que les bulles sont sous contrôle, qu'on peut les anticiper et les mater... et paf ! ne voilà-t-il pas qu'Olivier vient le ridiculiser juste avant le générique de fin.

    Quel métier !

    RépondreSupprimer
  7. Delamarche est fidele a lui meme et jp petit est...petit! Delamarche a méchamment mouché jp Petit sur ses prétendues qualités de stratégiste qui anticiperait, telle la pythie de delphes, les retournements de marché. Un gestionnaire de gros patrimoines bossant chez AXA m'a chanté la meme rengaine sur des produits d'assurances vie haut de gamme logés au Luxembourg et sur l'anticipation d'un gros krach obligataire et lui aussi en se vantant de pouvoir sortir a temps!
    Ils y croient et sont d'ailleurs gracement payés pour y croire et faire croire a leurs gogos de clients qu'ils ont cette clairevoyance! L'orgueil les rend borgne et les aveugles se laissent promener par leur cupidité.
    Delamarche est simplement logique, il n'y a pas de stratégie de sortie sans casse, le systeme est lancé dans une course effrenée vers l'abime... gagné du temps n'évite pas l'issue fatale a laquelle on se destine: "alea jacta est".
    La repression financiere c'est maintenant et pour longtemps!
    (MASTER T)

    RépondreSupprimer
  8. Ce que j'aime chez Delamarche :

    1. Il est sincère, il pense vraiment ce qu'il dit. C'est d'ailleurs pour ça qu'il ne change pas de discours (contrairement aux autres, les girouettes)

    2. Les faits lui donnent raison.

    RépondreSupprimer
  9. C'est juste "petit " de la part de Delamarche en fin d émission . Ce personnage est humainement désagréable. Personne sur BFM ne lui a rendu l '
    ascenseur : quand on regarde les performances de son fond c'est catastrophique , on est à la limite de l escroquerie:
    https://www.boursorama.com/bourse/opcvm/performances.phtml?symbole=MP-806131

    D' ailleurs , il n a quasiment plus de clients : normal il les a ruiné.

    Son seul crédo : ses coups de gueule, une posture systématique de bear . Son fond de commerce est la crise . Il en vit tout simplement . Il l aime.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être mais le vrai escroc est JP PETIT.
      Il sait pertinemment que l'on va droit dans le mur...

      Ce que lui offre Bernanke et cons-sorts ce sont les "encore 5 minutes monsieur le bourreau"... Et il veut [jusqu'à ce qu'il se contredit] nous faire croire que tout est sous contrôle... Enfin... Jusqu'à ce qu'il se fasse baiser à son propre jeu... et nous lâche benoitement que... On est dans une économie de bulle et que bien sûr tout finira encore par péter.

      Supprimer
  10. La deuxième partie n'est plus disponible sur Youtube, et a été caviardée sur Dailymotion (coupure à la fin).
    Mais que ce sont-ils dit, Delamarche et Petit, qui a déclenché cette autocensure de la part de BFM ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Petit s'est démené comme un diable pour faire disparaitre une bien piètre prestation et la baffe qu'il se prend à la fin.
      Il a quand même osé raconter de sacrés énormités. Le caviar : il sait anticiper la bulle qui va péter et quand...
      Mais que fait-il encore à la tété cet homme ?

      Avec de telles qualités de devin il devrait être... au moins.

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.