samedi 1 juin 2013

L'Europe et le chômage / le recensement de la population allemande

Et on parle là des chiffres officiels, largement bidonnés :
Europe Winning Global Unemployment Race
ZeroHedge, 31/05/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien



Europe's Scariest Chart Goes Parabolic
ZeroHedge, 31/05/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien



Douce France/ Chômage : 3 264 400 demandeurs d’emploi en avril, 40 000 de plus en un mois
Le blog à Lupus, 31/05/2013 (en Français texte en français )
→ lien







Très étonnant, à noter aussi le dernier recensement en Allemagne qui fait ressortir une population totale inférieure de 1,5 millions d'habitants que ce qu'elle pensait. Ce qui signifie en premier lieu que le PIB/habitant va être fortement revu à la hausse...

Avec 80,2 millions d’habitants, l’Allemagne est moins peuplée que prévu
AFP via Libération, 31/05/2013 (en Français texte en français )
→ lien
L’Allemagne est toujours le pays le plus peuplé de l’Union européenne mais elle compte 1,5 million d’habitants et sensiblement moins d’étrangers qu’estimé: tels sont les principaux enseignements du premier recensement de l’Allemagne réunifiée.

La population allemande a été revue à la baisse de 1,5 million de personnes, à 80,2 millions d’habitants au 9 mai 2011, contre une précédente estimation à 81,7 millions d’habitants. L’ancien chiffre, dont la fiabilité était contestée, était calculé à partir des derniers recensements qui dataient de 1987 en Allemagne de l’Ouest et 1981 en Allemagne de l’Est.

Elle s’explique essentiellement par un nombre d’étrangers bien moindres que prévu.

L’Allemagne recense 6,2 millions d’étrangers sur son territoire, soit 7,7% de la population. C’est presque 1,1 million de personnes de moins que prévu. Le nombre de ressortissants allemands, lui, a été revu en baisse de «seulement» 428.000 personnes.

Ces données auront des conséquences importantes pour nombre d’indicateurs prenant en compte la population, comme le PIB par habitant ou le taux de chômage.

3 commentaires:

  1. Mardi 28 mai 2013 :

    L'Allemagne craint une révolution si l'Europe jette à la ferraille son modèle social.

    Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble a averti mardi que perdre la bataille contre le chômage des jeunes pourrait déchirer l'Europe, et que l'abandon du modèle social du continent européen en faveur de normes plus strictes comme aux États-Unis pourrait déclencher une révolution.

    L'Allemagne, la France, l'Espagne et l'Italie veulent une action urgente pour sauver toute une génération de jeunes Européens qui craignent de ne pas trouver d'emploi. Le chômage des jeunes dans l'Union Européenne se chiffre à près de un sur quatre, soit plus du double que le chômage des adultes.

    "Nous devons être plus efficaces dans notre lutte contre le chômage des jeunes, sinon nous perdrons la bataille pour maintenir l'unité de l'Europe", a déclaré Wolfgang Schäuble.

    Alors que l'Allemagne insiste sur l'importance de la consolidation budgétaire, Wolfgang Schäuble, lui, a évoqué la nécessité de préserver le modèle social de l'Europe.

    Si les normes sociales américaines sont introduites en Europe, "alors nous aurons une révolution, pas le lendemain, mais le jour même" a déclaré Schäuble lors d'une conférence à Paris.

    http://www.reuters.com/article/2013/05/28/us-europe-unemployment-idUSBRE94R0D320130528

    Zone euro : taux de chômage des jeunes de moins de 25 ans :

    Slovénie : 24,4 % de chômage.

    Irlande : 26,6 % de chômage.

    Chypre : 32,7 %.

    Italie : 40,5 %.

    Portugal : 42,5 %.

    Espagne : 56,4 %.

    Grèce : 62,5 %.

    http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/3-31052013-BP/FR/3-31052013-BP-FR.PDF

    RépondreSupprimer
  2. Comme quoi le droit du sang et non du sol fait toute la différence.
    1.1million d'émigrés en que prévu, quant il n'y a plus de boulot pour, rentrez chez vous messieurs.
    Mais chez nous c'est la patrie du doigt de l'homme, pas des devoirs.

    RépondreSupprimer
  3. Les 50 plus gros détenteurs de la dette française !

    Vous trouverez ci-dessous les 33 plus gros détenteurs de la dette de notre pays.

    Vous remarquerez la présence de toutes les sociétés d’assurance-vie. Il faut bien être conscient que les détenteurs de la dette des États et de la France, c’est vous. Vous, les épargnants, notamment via les contrats d’assurance-vie fonds euros !

    Annuler la dette, faire défaut sur la dette, ou encore imaginer un moratoire, c’est avant tout ruiner les épargnants… De toute façon, nous ne pourrons jamais rembourser de tels montants !!

    Charles SANNAT

    http://www.lecontrarien.com/les-50-plus-gros-detenteurs-de-la-dette-francaise-03-06-2013-france

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.