mardi 25 juin 2013

Méridien Zéro : Pierre-Yves Rougeyron sur l'agenda babelien, Monnet et Giscard

Très intéressant de comprendre qui était la bande à Monnet et Giscard...

Émission n°149 : " La loi du 3 janvier 1973"
Méridien Zéro, 24/06/2013 (en Français texte en français )
→ lien


→ lien 

6 commentaires:

  1. En termes de compréhension des mécanismes économiques et monétaires sur cette loi , il n explique pas grand chose . Il n'est pas économiste visiblement ( cf bio )

    Drôle de personnage que cet homme là ...
    http://pierre-yves-rougeyron.blogspot.fr/p/breve-biographie-de-pierre-yves.html

    Pierre-Yves Rougeyron est le président de l'Association des amis d'eric zemour (:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Joli bricolage pour descendre quelqu'un. Au fait, tu es qui toi? Et surtout qui te paye pour cartonner Rougeyron?

      Supprimer
  2. Toujours pas d'avis tranché sur la loi de 73 et sa dérivée dans les traités européens, comment De Gaulle a financé les grands projets sans passer par les "marchés", pourquoi nos grands parents pouvaient acquérir des bons du Trésor français, pourquoi tous les pays se sont mis à s'endetter en même temps... et finir tous en faillite en même temps aussi.

    RépondreSupprimer
  3. Critique de son bouquin , par contre là très technique .....;;

    http://contrelacour.over-blog.fr/article-loi-de-1973-critique-du-livre-de-pierre-yves-rougeyron-117178401.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas un livre technique pour les économistes à la noix (comme ceux du blog sus-cité), c'est un livre politique, l'histoire d'une trahison par l'élite, phénomène coutumier en France. Le phénomène s'étend sur plus de 20 ans et cette loi n'est qu'une étape du processus.

      Ce bouquin permet surtout de connaitre plus intimement les quelques traitres à la nation qui par ces procédés mensongers et louvoyants nous ont amenés là ou nous sommes.

      Tonio, je vois que tu fais toujours de allées et venues idéologiques, que tu n'as pas encore compris le rôle de l’État (étant entendu qu'actuellement l’État brille par son absence), ce qui te pousse à prêter oreille et à relayer des truffes comme Gave Bertez etc... Un jour, quand tous se sera cassé la gueule, tu pigeras que l’État c'est tout ce qu'il reste à ceux qui n'ont plus rien. Je ne te souhaite pas bien sur de faire partie de ce lot là, mais il va falloir que tu tranches sans tarder maintenant.

      Amicalement.

      Supprimer
    2. Il me semble que les deux auteurs avaient fait une vidéo avec Etienne Chouard pour essayer de trier le vrai du faux. Même si ca partait d'un bon sentiment, la video était d'un niveau assez faible et peu convainquante.

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.