mardi 18 juin 2013

Moscovici dément avoir la liste des politiques ayant un compte en Suisse

Moscovici dément avoir la liste des politiques ayant un compte en Suisse
Le Point, 18/06/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Le ministre de l'Économie Pierre Moscovici a assuré mardi sur Canal+ que le gouvernement ne disposait pas de la liste des quinze personnalités politiques françaises, dont un ministre en exercice, accusées d'avoir un compte en Suisse. Pierre Condamin-Gerbier, ex-cadre de l'établissement financier suisse Reyl et Cie et témoin clé dans l'affaire Cahuzac, assure disposer d'une liste d'une quinzaine de noms de ministres, anciens et actuels, détenteurs de comptes en Suisse.

Antoine Peillon, journaliste au quotidien La Croix et spécialiste de l'évasion fiscale et frère de Vincent Peillon, a aussi indiqué disposer de cette liste. Interrogé, Pierre Moscovici s'est voulu ferme : "Évidemment que non", le gouvernement ne l'a pas. Et d'ajouter : "s'il (Antoine Peillon, NDLR) a une liste, qu'il la montre". "Si nous (le gouvernement) avions une liste, nous serions coupables, fautifs de ne pas l'utiliser", a affirmé Pierre Moscovici.

6 commentaires:

  1. La manière et le culot de Moscovici sont stupéfiants. Ce type ment, mais en plus de mentir, il semble nous dire, en version codée : "je vous emmerde, et j'en suis fier".

    Il refait le même coup qu'avec Cahuzac, avec la même réthorique à 2 euros ridicule : "si nous avions une telle liste, nous serions fautifs de ne pas l'utiliser" !!!!

    Vivement qu'il soit balayé et retourne à sa place : les poubelles de l'histoire.

    RépondreSupprimer
  2. Et voilà le boomerang dans la gueule de Mosco et de Neuneu !

    Ils mentent en permanence.
    ****************

    Lors de son audition devant la commission d'enquête sur l'affaire Cahuzac, le directeur adjoint de cabinet de l'Élysée, Alain Zabulon, a déclaré avoir alerté François Hollande dès le 15 décembre 2012 de sa conversation avec Michel Gonelle. Ce dernier lui avait affirmé avoir les preuves - un enregistrement - que Jérôme Cahuzac détenait un compte à l'étranger.

    RépondreSupprimer
  3. Mardi 18 juin 2013 :

    Affaire Cahuzac : Hollande a été informé le 15 décembre de l’enregistrement.

    Alain Zabulon, directeur de cabinet adjoint du président de la République, a affirmé mardi qu’il avait prévenu le 15 décembre François Hollande de l’existence d’une bande enregistrée provenant de Michel Gonelle sur laquelle une voix attribuée à Jérôme Cahuzac avouait détenir un compte en Suisse.

    Alain Zabulon, auditionné mardi matin par la commission d’enquête parlementaire sur l’affaire Cahuzac à l’Assemblée, a relaté son entretien avec François Hollande :

    « Le président de la République est très attentif, demande ce que j’en pense. A la fin il me dit: ’si vous avez un nouveau contact avec Michel Gonelle, dites-lui que ces informations doivent être sans délai apportées à la connaissance de la justice’ et ne me donne aucune autre instruction ».

    Alain Zabulon a parallèlement confirmé avoir reçu le samedi 15 décembre, depuis son domicile, un appel téléphonique de Michel Gonelle, ancien élu RPR ayant perdu la mairie de Villeneuve-sur-Lot au profit de Jérôme Cahuzac, qui lui dit détenir une bande enregistrée sur laquelle l’ex-ministre avoue détenir en compte en Suisse.

    « Il me dit, ’j’ai conservé cet enregistrement’ ». A la fin de la conversation, « il me demande mes conseils, mes instructions (...) Je lui dis ’je vais d’abord en référer en interne dans ma maison’ », a raconté Alain Zabulon, en précisant qu’ils avaient convenu de se rappeler.

    « Je vais voir le secrétaire général de la présidence à qui je commence à raconter (...). Pierre René-Lemas me propose d’aller dans le bureau du président de la République. Je rends compte en détail de l’entretien que je viens d’avoir, au président de la République et secrétaire général », a-t-il expliqué.

    http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0202836191589-affaire-cahuzac-hollande-a-ete-informe-le-15-decembre-de-l-enregistrement-576847.php

    Question :

    Si François Hollande a été informé le 15 décembre de l'enregistrement, pourquoi a-t-il attendu le 19 mars 2013 pour virer Jérôme Cahuzac ?

    RépondreSupprimer
  4. Donc le ministère des Finances a récupéré les fichiers de Falcani, A. Peillon aussi. Sur ceux d'A. Peillon, il y a des noms de ministres, mais pas sur ceux du FinMin.
    Cherchez l'erreur!

    RépondreSupprimer
  5. J'espère qu'après Zébulon, Pimprenelle et Nicolas, Gros Nounours va revenir pour nous endormir - responsables mais pas coupables qu'ils ont dit ;o)
    Dire qu'il y a encore au moins 30% de bobos télévisuels qui vont veauter pour ça !!!

    RépondreSupprimer
  6. Dans la loi, si la police procède à une interpellation et qu'elle soupçonne que d'autres personnes ont participé aux mêmes actes illégales, elle est tenus d'arrêter et contrôler tout le monde.

    N'importe qui peux prendre un liste de politicard est la balancé au juge.
    Dès lors, la justice est tenue d'enquêter, ne serais-ce que pour calomnie.

    Comme la France à conclus de nouveau accords avec la Suisse, ça devrais être qu'une formalité. Sauf qu'on nous fais le coup des impôts pour tous pour que l'enfumage cache les cacas en arc en ciel !

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.