samedi 1 juin 2013

Obligés de fuir leur quartier parce que blancs : gros plan sur une famille victime d'un racisme qui n'intéresse pas les médias

Obligés de fuir leur quartier parce que blancs : gros plan sur une famille victime d'un racisme qui n'intéresse pas les médias
atlantico, 31/05/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Le 30 juin 2010, dans un quartier habité par une forte communauté maghrébine, une famille ostracisée par son voisinage est exfiltrée de son domicile par les policiers sous un torrent de menaces et d'injures racistes anti-blanc. L'affaire a été jugée ce jeudi dans le silence médiatique.

[...]

18 commentaires:

  1. je suis sur que c paske elle a pas respekté les fréres !!!

    RépondreSupprimer
  2. de part chez moi zone pavillonnaire limite bord de seine sud, depuis 3-4 ans ils rachètent les maisons de papyboomer à plusieurs familles de plus des milliers de logement 3F on était crée sur chaque parcelle de terrain libre et ville humaniste il y a des hôtels payé par la ville, je ne vois plus que des bonnes sœurs circuler à pieds pour l'instant je me suis fait agresser que par des tout petits 6-12 ans max, cracha 1 fois, insultes 3 fois sans un mot prononcé ni un regard ( j'ai été à l'école publique je connais).

    RépondreSupprimer
  3. Circulez il n'y a (plus) rien à voir.

    Jusqu'à la lie. Vous boirez la potion mortifère jusqu'à la lie.

    Il en faudra beaucoup, beaucoup plus (meurtres, pogroms) pour que les veaux français éventuellement se réveillent.

    D'ici là, profitez de vos RTT, payez bien votre troisième tiers, et votez bien UMPS.

    On vous remercie chaleureusement.

    RépondreSupprimer
  4. Mon fils, 8 ans, me dit spontanément qu'il, je le cite, "en a marre des arabes" parce qu'ils, je le cite, "ne font que parler d'allah, allah a dit ça, allah dit faut pas faire ça" etc...

    Mon fils a été victime de racisme anti-blanc : On ne veut pas le toucher ou s'assoir à côté de lui, parce qu'il est blanc.
    Des (soit-disant ?) petits français se disent arabes et ne veulent pas toucher, ou s'assoir à côté de petits blancs français...

    C'est juste la vérité, la vie réelle. Il faut que cela soit dit !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est juste la vérité, mais personne ne veut, pour le moment entendre cette vérité. Combien faudra t'il de familles victimes pour le que le gouvernement prennent conscience des méfaits de sa politique de laxisme et de protection à l'égard de cette immigration massive et sans tat d'ame

      Supprimer
    2. Et ça fait combien d'année que vous tenez des propos racistes devant votre enfant ?

      A moins que vous n'ayez découvert que récemment qui'il y avait des races inférieurs ?

      Supprimer
  5. Perso un membre de ma famille vit à Montreuil (93). J'y ai aussi vécu 2 ans. Et là-bas aucun soucis, malgré que ça brasse sévèrement: africain, maghrébin, asiatique... Pour avoir pris les transports quotidiennement, jamais je n'ai eu un regard de travers ni un manque de respect. Même le contraire: au parc il m'arrive d'aborder des jeunes qui jouent ou font du sport, et c'est toujours la bonne entente.

    Comment ça se fait ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est peut-être parce que tu n'as pas d' apriori et que tu es conscient que ces gars sont victime d'un racisme ordinaire.

      Tu as peut-être la manière pour leurs faire comprendre que tu ne fais pas parti de cette clique d'abruti qui pensent que la couleur de la peau permet de juger un homme.

      Supprimer
    2. Marrant, j'ai un ami prof d'histoire dans un lycée de la région lilloise, ancien militant MJS, pas vraiment un néo-nazi...
      Il a complétement jeté l'éponge.
      Pour lui l’intégration a totalement échoué et il se demande comment cela va finir.

      Mais de toutes façon les antiracistes patenté n'en ont rien a faire des immigrés, la seule chose qui les intéresse c'est de booster leur petit ego.
      Se sentir "supérieur" en faisant leur petite profession de foi
      antiraciste.

      Supprimer
  6. Voilà ce que c'est la "haine raciale".

    Les petits kapos, les collabos bruxellois gauchistes fanatiques... jouent à faire leur petit robespierre.

    "vote secret"... tout est dit... lettre de cachet...

    ***************************
    Selon la BBC, un comité du Parlement européen a levé l'immunité parlementaire de Marine Le Pen, lors d'un vote secret cette semaine. Ce dernier doit encore être ratifié par les députés européens. Cette décision ouvrirait la voie à une mise en examen de la présidente du Front national, qui est visée depuis janvier 2011 par une enquête préliminaire pour "incitation à la haine raciale".

    Un mois plus tôt à Lyon, Marine Le Pen avait comparé les prières de rue et l'Occupation. "Je suis désolée, mais pour ceux qui aiment beaucoup parler de la Seconde Guerre mondiale, s'il s'agit de parler d'occupation, on pourrait en parler, pour le coup, parce que ça c'est une occupation du territoire", avait-elle déclaré.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne vois pas en quoi cette femme serait plus dangereuse que tous ces radicaux qui pillent qui brulent qui tuent au nom de l'islam. Arrêtons l'angelisme et regardons la réalité en face, si rien n'est fait maintenant, le racisme anti-blanc gagnera du terrain et il sera alors trop tard pour agir

      Supprimer
  7. Qu'on loge les juges dans ce genre de quartiers et la justice redeviendra peut-être la justice...

    RépondreSupprimer
  8. Les faits datent pourtant de 2010 ... personne n'a parlé de cette affaire. Atlantico a bloqué les commentaires, de peur des représailles.
    Cette histoire c'est SCANDALEUX !

    RépondreSupprimer
  9. À mettre en rapport avec le "White Flight" :
    http://auxinfosdunain.blogspot.ch/2013/05/les-anglais-ne-veulent-pas-du-multi.html

    RépondreSupprimer
  10. Un truc balisant dans cette histoire c'est le journal local qui explique que la famille n'avait pas su "s'intégrer".
    Il va falloir peut être revenir aux bases : lorsqu'on vient dans un pays c'est à l'immigrant de s'intégrer, ce n'est pas le pays qui doit se réformer; lorsqu'on se défend lors d'une agression, on est la victime pas le coupable : si l'agresseur se fait mal en commettant son forfait c'est son unique responsabilité qui est engagée.

    On nage en plein délire en fait.

    RépondreSupprimer
  11. L'éclatement de la yougoslavie a commencé suite à des problèmes larvés de ce genre... Je vous invite à vous informer sur la réelle histoire de l'éclatement de l'ex yougoslavie. Juste un exemple : le kosovo qui est le coeur historique et culturel de la serbie a été "indépendantisé" parce que la majorité de ces habitants d'un point de vue démographique étaient albanais et musulmans. La vraie raison c'était parce que les usa avec la complicité de l'europe un corridor d'accès pour divers pipeline (ce qu'hitler avait d'ailleurs comme projet mais n'avait jamais réussi à faire !!!).
    Bref sous raison d'une démographique proportionnellement supérieure en albanais musulmans, la bien pensante communauté internantionale à annexé le kosovo... Un non sens historique et culturel.

    Enfin et pour recoller au sujet de racisme anti blanc. Dans ce même kosovo, avant son annexion, des amis serbes m'ont racontés que comme les familles musulmanes étaient de grandes familles avec beaucoup d'enfants, leur nombre à surnombré les population autochtones. Puis, progressivement il y'a eu de plus en plus de faits divers (cela se passaient avant 1999)comme celui ci : une famille serbe qui habitait la région du serbe du kosovo était partie en vacances, a son retour de vacances, elle constate avec effroi que son logement, sa maison, est habitée par des albanais musulmans... Ainsi des quartiers entiers se sont fait colonisés presque "naturellement". Cela a mené à un conflit qui a été manipulé par l'aliance euro-atlantiste pour créer le fameux corridor des pipelines et implanté une des plus grandes bases militaire américaine du nom de "bondsteel" visible depuis la lune. Cette base est située en plein kosovo, et comprend près de 6000 hommes...
    Et je rappelle au passage que les nouvelles lois américaines permettent les usa de faire la guerre à tout état "jugé" de terroriste et ces nouvelles lois leur permettent aussi ni vu ni connu de faire la guerre à tout pays alliés (vou savez bien lu !!!).

    Donc si la france dérape façon ex yougosllavie pour revendiquer le droit de ses habitants autochtones à vivre librement et bien nous pourrions nous attendre dans un cas extrême à voir l'otan nous pilloner comme cela a été fait en 1999 en ex yougoslavie.

    L'ex yougoslavie a et avait pourtant une expérience et une histoire du multiculturalisme beaucoup plus ancienne, plus riche,et plus harmonieuse que la france. Donc si un jour ça pète en france ce sera beaucoup, beaucoup plus violent.


    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.