jeudi 27 juin 2013

Pourquoi l'élite babelienne est t'elle babelienne ?

La question peut sembler conne, mais en fait pas tant que ça...

Qu'est ce qui fait que les brochettes de nazes qu'on voit défiler à C dans l'air, et les élites françaises en général, soient toutes de véritables missionnaires du babelisme ?

A cela plusieurs réponses.

Le babelisme, ils trouvent tous ça génial. Parce que globalement, ce sont des blaireaux, et qu'avec le babelisme, ils touchent 10 000€ par mois. Et un système qui a su reconnaître leur valeur, ne peut être que génial. Et c'est donc que le babelisme, c'est génial !

Ensuite, ne montent dans la hiérarchie que les babeliens... Regardez autour de vous... Quelle est la probabilité, dans le public comme dans le privé, qu'un souverainiste/nationaliste/identitaire compétent obtienne une promotion ? Le babelisme est devenu la condition quasi nécessaire pour faire carrière... C'est de plus en plus prégnant. Et pour les non babeliens, désormais, c'est même la purge (cf l'éjection de Chauprade, ce qui se trame dans l'armée, la placardisation d'Asselineau, etc etc...)

En fait, c'est primitif comme procédé. Du conditionnement. Du bête pavlov appliqué à la promotion sociale... De quoi ramener les zélites à ce qu'elles sont...

Gentils toutous...

(Naturellement, les clébards ayant surtout été attirés par l'odeur de la gamelle, il va sans dire qu'ils changeront immédiatement leurs allégeances le jour où le discours changera)

3 commentaires:

  1. C'est bien votre dernière remarque - entre parenthèse en fin de texte, je cite :
    " (Naturellement, les clébards ayant surtout été attirés par l'odeur de la gamelle, il va sans dire qu'ils changeront immédiatement leurs allégeances le jour où le discours changera)",
    qui explique tout.
    Il suffisait d'éteindre la télévision, de ne pas acheter la presse aux ordres, de ne pas s'endetter... Etc.
    Mais comme le disait si bien Calvera dans les 7 mercenaires (John Sturges 1960): "Si le seigneur voulait pas qu'on les tonde, pourquoi qu'il en a fait des moutons ?".
    Donc, ils étaient, ont été, sont, et seront tondus, car tel est leur destin !
    CQFD.
    On ne peut pas les sauver malgré eux, le dernier qui a essayé il y a deux mille ans à très mal terminé !
    Dès demain, la populace votera pour les mêmes.
    D'ailleurs, l'existence du seul vocable "homme politique" devrait nous alerter : un gus qui vit de l'argent public pour diriger les autres...
    Allez avouez qu'ils le méritent leur sort...Incapable de se diriger eux-mêmes, ils ont besoin des bateleurs publics… qui en profitent de façon éhontée...Allez, je vais acheter un appartement de 7 M€ sans revenus...
    pour oublier...

    RépondreSupprimer
  2. Bertez faisait allusion a l'internationale socialiste comme coordinateur du babelisme

    Gold.

    RépondreSupprimer
  3. finalement c'est le principe de Peter https://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_de_Peter appliqué dans une idéologie attalienne http://www.dailymotion.com/video/xfno47_le-nomade-attalien_webcam

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.