mercredi 26 juin 2013

Vous avez déjà perdu

Vous avez déjà perdu
Intervention des Hommen via Le salon beige, 26/06/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Intervention des Hommen hier soir, place Dauphine :

"Alors si on fait les comptes:

*Vous faites adopter une loi qui viole les droits de la majorité et des plus vulnérables pour plaire à un lobby qui représente la minorité d'une minorité.

*Vous manipulez les sondages en dissociant les questions de mariage et d'adoption quand la loi porte sur les deux ensemble.

*Vous ignorez des centaines de milliers de personnes descendues pacifiquement dans la rue à plusieurs reprises et falsifiez les chiffres de leurs mobilisations.

*Vous foutez au panier une pétition historique de 700 000 signatures.

*Vous accélérez le calendrier législatif pour prendre de vitesse les opposants.

*Vous refusez d'organiser un référendum en invoquant le fait que l'article 11 ne prévoit qu'on y ait recours que pour les questions sociales et non sociétales; alors même que le terme "sociétal" est un néologisme qui n'existait pas en 58, et que la commission choisie pour examiner le texte à l'assemblée est précisément la commission des affaires SOCIALES.

*Vous laissez des racailles de flics en civil malmener des jeunes filles et tabasser des gamins de 14 ans.

*Vous refusez aux maires leur droit à l'objection de conscience en les menaçants de 7 ans de prison.

*Vous faites coffrer des promeneurs parce qu'ils portent un sweat de la Manif.

*Vous multipliez les détentions arbitraires et les procédures abusives.

Et maintenant vous foutez en taule un étudiant qui est allé chanter la Marseillaise sur les Champs Elysées...

Mais continuez M. Hollande! A ce train-là vous finirez par faire tirer sur la foule

Continuez mesdames et messieurs les juges, ministres, chroniqueurs et autres bonnes consciences subventionnées! Bientôt vous réhabiliterez la gégène…

Continuez! Vous êtes en train de forger une génération de résistants.

Vous croyez n'avoir à faire qu'à des cathos réacs mus par leur sentiment religieux? Vous êtes mal! L'ordre naturel qu'ils défendent est universel et vos coups de tonfa ont trempé leur conscience politique. Ils ont compris que ce mariage homo était le fruit vénéneux d'un arbre pourri par le mépris du peuple, la propagande médiatique et la dictature des minorités. S'ils pointent encore le fruit, ils pensent désormais à couper l'arbre. Et demain ils rallieront à eux le pays réel qui ne supporte plus votre condescendance.

Continuez! Votre société utopique ne fait plus rêver. Notre génération en a soupé de votre progrès. Nous avons vu où mène votre libération des mœurs, votre marché-roi et votre relativisme déguisé en ouverture d'esprit. Nous sommes les enfants du divorce de masse, de la gay pride et de l'adultère en publicité dans le métro. Nous ne voulons pas de vos vies de merde de cocus compréhensifs et de working-girl dépressives.

Continuez! De toute façon vous avez déjà perdu... Déjà Cohn-Bendit est tombé, le monde dégueulasse qu'il incarnait le suit. Votre activisme n'y changera rien, c'est du bouche-à-bouche à un cadavre."

19 commentaires:

  1. Belle synthèse, et bien tournée.

    Mais maintenant il faut aller au-delà des mots.

    J'en parle car H16 a fait aujourd'hui un papier dessus : les actions concrètes pour AFFAMER LA BETE.

    Le système que vous vomissez est avant tout un système qui tient sur la thune, via la rapine légale.

    Réduisez la thune, et le système (et ses valeurs pourries) tombera.

    CQFD.

    Donc au boulot les gars : on s'expatrie, on réduit sa conso, on achète en Europe sur internet pour squizzer la TVA de l'état mafieux français, on travaille au noir, etc.

    Bougez vous !

    Les manifs c'est de la merde dans un bas de soie. Car ils n'hésiteront pas (on l'a vu) à vous foutre en taule.

    Non, il faut les attaquer sur la THUNE, le point névralgique, le point central.

    Bougez vous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le travail au noir, c'est illégal.

      Travailler pour soi même (potager, menuiserie...), en revanche, c'est parfaitement autorisé...

      Supprimer
    2. Tonio avec ton approfondissement progressif de l'autoproduction on va bientôt te voir sur onpeutlefaire.com :-)
      site assez hétéroclite mais avec pas mal d'infos pratiques trop peu connues. en parcourant le forum on croise aussi d'ailleurs yoananda.

      Supprimer
    3. j'ai participé (très modestement) a la fondation d'onpeutlefaire en effet ;-)

      Supprimer
    4. Honnêtement ça me saoule les discours qui font des constats sensés sur l'artificialisation généralisée et qui dans le même temps tapent sur l'homosexualité comme "antinaturelle".
      J'ai une amie lesbienne. À choisir elle aurait préféré être hétéro, ça lui aurait évité bon nombre de désavantages, mais elle ne l'est pas. Elle est également catho pratiquante (avant de découvrir son homosexualité elle souhaitait entrer dans les ordres), elle sait que son eglise ne voudra jamais la marier avec sa compagne mais elle compte au moins sur cette loi pour pouvoir se marier civilement et être protégée comme tout le monde pour les héritages etc. Elle espère pouvoir adopter deux enfants, qu'elles éduqueront dans leur foi et dans leurs familles élargies respectives, qui comportent des oncles et des grands-pères.
      Tous ces slogans à base de "un papa et une maman" qui estiment prôner ainsi le retour à un ordre naturel ne disent jamais rien (ou alors pas très fort, on ne les entend pas) sur la famille nucléaire. Pourtant la famille nucléaire est en soi un déracinement. Des foyers déracinés vivant à des centaines de km des parents fratries et cousins, précaires nomades forcés déménageant au bon vouloir du marché de l'emploi, sans possibilité de s'installer réellement quelque-part, d'y vivre et d'y nouer des liens. Ça me semble assez majoritaire et prioritaire, mais j'ai l'impression que pas grand monde ne s'y intéresse. Comme si ce déracinement était déjà admis comme un fait indépassable.

      Supprimer
    5. Illégal ?

      "Article 35. - Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. "

      Constitution de 1793.

      Voilà ce qu'il faut répondre. Voilà où nous en sommes aujourd'hui.

      Nous en avons une face de nous un gang mafieux, ni plus ni moins.

      L'insurrection est donc un droit et même un devoir, non violente, mais concentrée sur le nerf de la guerre, c'est à dire l'argent.

      Sans argent : plus de Taubira, plus de Hollande, plus de mariage gay, plus de syndicalistes grévistes à la SNCF, plus de régimes spéciaux pour les retraites, plus d'immigrationnisme forcené, finis, envolés tous nos problèmes.

      L'état (mafia au service d'intérêts privés se cachant derrière le "bien public") est devenu l'ennemi.

      Il faut l'abattre en lui coupant les vivres.

      Supprimer
    6. (je précise juste que mon dernier comm était relatif au texte des "hommen", ce n'est bien sûr pas une réponse aux comms de Tonio et yoananda)

      Supprimer
    7. On s'en tape de l'homosexualité.

      Chacun fait ce qu'il veut avec son coeur et avec son cul.

      Ce que nous ne supportons pas :
      -l'activisme : est ce que j'emmerde le monde dans la rue en hurlant que je suis "hétérosexuel" ? Est -ce que j'agite un drapeau ? Porte des T-shirt "fier d'être hétéro" ? Est ce que je milite dans une "association d'hétérosexuels" ?
      Non. Donc j'attends la même chose des "homosexuels".

      -Le projet idéologique de destruction contre une structure qui est en effet naturelle (ne vous en déplaise) : la famill, la filiation. Des enfants ça deux parents (un homme et une femme). Point barre.

      Dire "ah mais oui mais parfois il n'y a qu'un seul parent" (barré, mort, déménagé, séparé, peu importe) n'est pas un contre-argument valable. Il ne faut pas opposer le micro au macro.

      Supprimer
    8. @ yoananda tu y contribues toujours aujourd'hui? je suivais un peu le forum à l'époque où Johan de Dina y contribuait

      Supprimer
    9. @Anonyme12:32 "Le projet idéologique de destruction"
      Ben faut qu'on m'explique en quoi ce projet m'empêche de me marier avec une femme et de faire des enfants naturellement. À lire certains (je ne dis pas que c'est spécifiquement ton cas) on dirait que la loi a le pouvoir de faire proliférer les homos et de façon sous-jacente la reproduction artificielle, et faire disparaître les couples homme-femme. Il n'y aura ni plus ni moins d'homos avec cette loi, et ils feront toujours partie de familles à majorité hétéro.
      Quant à la repro artificielle, la PMA est pratiquée en France depuis une vingtaine d'années. Est-ce qu'il y a eu autant de manifs s'indignant du fait que la filiation allait en être bouleversée?
      En Espagne la PMA est autorisée pour les femmes célibataires. Et bon nombre de femmes seules passé 37/38 ans y ont recours parce-qu'elles veulent a tout prix être mères, même seules. Ce n'est pas quelque-chose que j'approuve, mais c'est pratiqué. Là aussi, la loi est passée sans manif "un papa une maman" de l'ampleur de celle actuelle.
      Et je pense que malheureusement si la loi actuelle suscite autant d'oppositions c'est parce-qu'elle concerne spécifiquement les couples homos.

      "Des enfants ça deux parents (un homme et une femme)"
      Les enfants adoptés ont aussi deux parents biologiques, personne ne dit le contraire. Quant au couple qui élève les enfants, la capacité à être un couple parental digne de ce nom est liée à bien d'autres choses que le fait d'être hétéro ou pas.
      Des enfants ça a deux parents, ça a aussi une famille élargie, et un enracinement. Question totalement passée à la trappe.

      Supprimer
    10. Tu es un troll, pas possible norilsk.

      Supprimer
    11. Ce que ce mouvement a fait, c'est me faire découvrir que j'étais sexiste. Autant cela ne m'émeut pas qu'un enfant puisse être élevé par un couple de lesbiennes, autant quand il s'agit d'un couple de gays, ça me gêne. Autant cela ne me gêne pas d'envisager un éventuel remboursement par la SS d'une insémination artificielle pour une lesbienne, autant le remboursement d'une gestation pour autrui pour un gay est à mes yeux inacceptable. Bon, dans le deuxième cas, ça pourrait être une question de coût: 3.000 euros pour une IA, 100.000 pour une GPA.

      Supprimer
    12. Euh ... François le français, ne pas être d'accord avec toi, ne fait pas de l'autre un troll.

      Je trouve tout à fait pertinente les interventions de Norilsk et les tiennes lamentable, je ne te traite pourtant pas de gros abruti raciste !?!

      Supprimer
  2. Excellent texte que je co-signe sans hésiter. Tout ce qui sera fait pour hâter le trépas de la bête sera bon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellent texte en effet. Tout y est. Des symptômes au diagnostic de la maladie.
      Hollande et sa bande de pieds nickelés sectaires tendance France-Inter (que je ne supporte plus) et Canal+ (que je n'ai jamais supporté) ont le don de détruire tous les sujets qu'ils touchent (famille avec le mariage pour tous, immobilier avec la Duflot, marché du travail avec les emplois jeunes, entreprises avec le matraquage et l'instabilité fiscale, le pays avec les expatriations fiscales qu'ils provoquent).
      Sarkozy s'agitait beaucoup et obtenait peu de résultats, mais on sentait une direction et on pouvait espérer des lendemains meilleurs.
      Avec Hollande on est certain d'un appauvrissement généralisé et de se prendre le mur sur tout les plans.

      Supprimer
  3. D'un autre coté ce n'est pas un scoop. Cela faisait partie des promesses de campagne. Le probleme c'est que c'est la seule promesse tenue. ET aussi celle qui concerne le moins de monde.

    RépondreSupprimer
  4. Hollande et le PS sont nuls.

    A l'UMP, ils sont nuls eux-aussi.

    Rappel de la campagne électorale pour l'élection présidentielle de 1995 :

    - Nicolas Sarkozy était le porte-parole de campagne d'Edouard Balladur.

    - Nicolas Bazire était le directeur de campagne d'Edouard Balladur. Nicolas Bazire est le témoin de Nicolas Sarkozy lors de son mariage avec Carla Bruni.

    - Le clan balladurien était constitué d'Edouard Balladur, Nicolas Sarkozy, Nicolas Bazire, François Léotard, Renaud Donnedieu de Vabres, etc.

    Mercredi 26 juin 2013 :

    Karachi : M. Takieddine reconnaît avoir financé la campagne de M. Balladur.

    Ainsi donc, après des années de dénégations et de déclarations incohérentes, Ziad Takieddine a craqué. L'homme d'affaires au cœur du volet financier de l'affaire de Karachi a livré, jeudi 20 juin, les aveux que les juges Renaud Van Ruymbeke et Roger Le Loire n'espéraient plus.

    L'intermédiaire d'origine libanaise a enfin admis ce que les investigations judiciaires – et journalistiques – avaient rendu évident, à savoir qu'il avait bien œuvré au financement occulte de la campagne présidentielle d'Edouard Balladur en 1995, via des rétrocommissions issues des juteux contrats d'armement avec l'Arabie saoudite et le Pakistan, dans lesquels le gouvernement du même Balladur lui avait concédé le rôle d'intermédiaire.

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/06/26/karachi-m-takieddine-reconnait-avoir-finance-la-campagne-de-m-balladur_3436674_3224.html

    RépondreSupprimer
  5. La droite et l'extrême-droite découvrent avec stupeur (et des sanglots dans la voix) qu'on peut descendre dans la rue par conviction mais que ça ne suffit pas à obtenir ce qu'on veut d'un gouvernement. Presque tout ce qui a été dit dans ce texte aurait pu être écrit par la CGT lors de n'importe quelle manif sous Sarkozy. Amusant.

    RépondreSupprimer
  6. Mercredi 26 juin 2013 :

    La porte-parole des familles de victimes de Karachi : «Nicolas Sarkozy se moquait de nous»

    Porte-parole des familles de victimes de l’attentat de Karachi, Sandrine Leclerc réagit pour «20 Minutes» aux déclarations de Ziad Takieddine sur le financement de la campagne de Balladur en 1995…

    Elle a douté au départ. Mais finalement, Sandrine Leclerc est en convaincue aujourd’hui. Si son père est mort dans l’attentat de Karachi (en 2002 au Pakistan) avec dix autres Français, c’est bien à cause de la mise en place de commissions et rétro-commissions entre la France et le Pakistan en marge de la vente de sous-marins dans les années 1990. Contactée par 20 Minutes, elle réagit aux déclarations de Ziad Takieddine, intermédiaire dans ces contrats d’armements, qui a avoué avoir participé au financement occulte de la campagne d’Edouard Balladur en 1995.

    Comment avez-vous accueilli les révélations de Ziad Takieddine?

    Avec beaucoup de satisfaction. Il faut savoir qu’on attend cela depuis onze ans maintenant. On nous a traitées de folles. On nous a dit que toute cette histoire n’était qu’une fable. Et aujourd’hui, on se rend compte que c’est bien à cause cette histoire de commissions qui est le point de départ de l’attentat qui a causé la mort de nos proches.

    Pour autant, les juges n’ont pas encore fait de lien clair entre les soupçons de financement occulte de la campagne de Balladur en 1995 et l’attentat de Karachi…

    C’est vrai. Mais nous avons nos convictions. Et un faisceau d’éléments qui grossit de jour à jour. Si l’on en croit Takieddine, le camp Balladur a profité des commissions versées dans ce contrat de sous-marins pour financer sa campagne. Or, on sait que c’est l’assèchement de ces commissions, quelques années plus tard, qui aurait conduit à l’attentat de Karachi.

    Mais il n’y a toujours pas de lien ni de preuve…

    Oui mais il n’y a pas d’autres pistes. «Malheureusement, c’est la seule piste crédible» nous a dit le juge Marc Trévidic qui a enquêté sur toute cette affaire…

    De quel œil jugez-vous les hommes politiques impliqués dans cette affaire?

    Avec beaucoup de colère. On s’est moqué de nous pendant des années. Des personnalités politiques nous ont regardé, droit dans les yeux, en promettant de nous aider à faire éclater la vérité. Je pense notamment à Nicolas Sarkozy et à ses promesses. Il se moquait de nous. Il ne pouvait pas ne pas être au courant.

    Que réclamez-vous aujourd’hui?

    Léotard, Balladur, Donnedieu de Vabres ont un point commun : ils ont tous la Légion d’honneur. Je voudrais qu’on la leur retire. Ce ne sont pas des hommes d’honneur.

    http://www.20minutes.fr/societe/1180463-20130626-porte-parole-familles-victimes-karachi-nicolas-sarkozy-moquait-nous

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.