samedi 6 juillet 2013

Alain Soral : entretien de mai & juin 2013

Particulièrement intéressant ce mois ci.

Pour une fois, il sort (un peu) de son obsession communautaire pour prendre de la hauteur, et parler du système autour de l'actualité.

Alain Soral : entretien de mai & juin 2013
Egalité & réconciliation, 06/07/2013 (en Français texte en français )
→ lien

5 commentaires:

  1. La police de la braguette c'est pas d'abord dans les pays musulmans plutot que dans l'amérique puritaniste.
    sos racisme crée le clivage entre les immigrés et les français de souche, c'est pas plutot pour étouffer cette contestation légitime naissante pour pouvoir continuer à importer en masse les travailleurs devant peser à la baisse sur les salaires et les conditions de travail.
    Les chiffres d'obertone sont faux ? il y a autant de crimes qu'en 1900 et 1950 ?, on en a rien à cirer de savoir si les sionistes sont derrières, si c'est la réalité.
    Les idiots regardent le doigt quand le sage montre la lune, un pays d'idiots qu'il crève, sinon il est facile de comprendre que les immigrés ne sont pas responsables, celà n'en reste pas moins un problème grave. Il fait pas dans la repentance comme d'autres mais dans la déculpabilisation.
    Pourquoi le poujadisme comme le populisme est devenu un gros mot ? comme par hasard.
    Frigide barjot n'est pas hystérique comme les autres, elle est excentrique, c'est tout. Et l'image "moderne" qu'elle renvoie a permis à la mobilisation de se faire puisqu'on s'adresse à des lobotomisés. Mais elle semble avoir été récupérée par le pouvoir politique, son métier c'est la com elle a travaillé pour le rpr, et les vrais opposants n'ont pas apprécié sa dérive sur l'union civile qui est un compromis qui fait toujours le jeu de la dénaturation.
    "Venner était sur cette peur du grand remplacement" : 60% des naissances en ile de france à risque concernant la maladie génétique de la drépanocytose. Lisez les avis de naissance dans certaines villes, c'est du 99% de consonnance étrangère. Je comprend pourquoi il tient tellement à leur tendre la main, au fond il sait combien le taux de remplacement est important et qu'on est obligé de compter avec eux pour essayer d'enrayer la décomposition du pays.
    Marine n'était pas obligé de ne pas s'engager contre le mariage pour tous pour dénoncer l'enfumage du pouvoir pour masquer les mesures économiques anti-sociales. On peut tendre la main aux musulmans sans nier la réalité de la colonisation migratoire.
    Coexistence pacifique multiséculaire... pas obligé de mentir pour s'entendre au contraire.
    La haute trahison supprimée en douce, c'est françois asselineau dans ces conférences qui le fait remarquer.
    Si la libération ne viendra pas d'un putsch ni des urnes, viendra d'où ? il faudrait peut être le dire pour que les gens les moins "imaginatifs" puisse se faire à l'idée et y participer, puisque çà viendra de l'union des divergences et du nombre.
    Pourquoi faudrait caviarder tout le monde sauf le coran ?

    RépondreSupprimer
  2. Bof, tout d'abord je ne vois pas en quoi il sort de son antisémitisme habituel vu qu'il structure tout son discours. De plus, son argumentation sur les "sionistes" est calquee sur celui de l'Iran qui le rémunère d'ailleurs pour cela. Le plus drôle ou le plus pathétique demeure lorsqu'il fustige la médiocrité intellectuelle des autres alors que la sienne est patente. Pierre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette fois, c'est moins marqué. Surtout dans les premières vidéos.

      Il n'a pas forcément tort sur cette élite. Y a qu'à regarder d'un regard statistique froid la composition des gens qui défilent dans les médias, surtout dès qu'il s'agit d'expliquer ce qu'on a le droit de penser, ça devient hallucinant. Ou même en politique : finances, intérieur, éducation, affaires étrangères... La plupart des ministères les plus importants sont tenus.

      Mais regardez le post que Berruyer a fait cette semaine sur l'énarchie bancaire. Si l'élite fonctionne par réseau, contrairement à tout le mensonge républicain, pour la banque, il s'agit d'un autre réseau. Et ce réseau bancaire là, est tout autant, voire plus, que celui des médias et de la politique.

      Son obsession communautaire finit par lui faire manquer des pans immenses de la réalité.

      Supprimer
    2. ne pas prendre en compte les sionistes est une erreur et ne permet pas de comprendre le monde dans lequel on vit ,je ne vois absolument pas ou se trouve l'antisémitisme là dedans....."financer par l'iran" la bonne blague^^

      Supprimer
  3. Soral fait avant tout du business.

    Le but de ses vidéos, au delà de son narcissisme pathologique, c'est de faire tourner les boutiques qui gravitent autour de sa secte.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.