mercredi 3 juillet 2013

[autarcie] Un qui promet

Je l'avais déjà postée celle là, mais elle vaut le coup d'oeil, pour ceux qui l'auraient raté...



Et je résiste pas à l'envie de vous remettre celle là, avec notre permaculteur en moule burnes, qu'on diraot sorti d'un film de Max Pecas, mais pour m'être lancé dans le potager, pour qui sait ce qu'il obtient, ça fait rêver :


Sinon, y a aussi la modernité et le progrès, toussa toussa... Et son boeuf de cheval roumain racheté par du trader chypriote, passé par Amsterdam, avant d'être refourgué à Spanghero... C'est le sens de l'histoire (Taubira copyright).


Et vous, vous êtes quoi ?

12 commentaires:

  1. bon c'est la dernière fois que je soule, mais elle est ou la productivité de nicolas non mais c'est le remake de 68 pour la télé et il finira à la tête de europe ecolobobo ou un poste à france propagande pour service rendu sur ses 30 hectares ou rien ne pousse sauf du rêve, la mal bouffe c'est pas bien mais le ventre vide c'est pire.
    La permamachin à la con c'est apporter des tonnes de terre pour être tranquille quelques années sachant qu'il faut de l'apport et le nicolas avec ses déchets ménager pour aménager 30 hectare mais c'est de la connerie de bobo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 1) Ben il cultive un versant en montagne qui ne l'était pas de toutes façons.

      2) T'as pas besoin de ramener du compost une fois le sol relancé. C'est justement toute l'idée. Tout ça se nourrit tout seul.

      En fait, je crois que ça emmerde par mal de libéraux propres sur eux qu'un lockseux en tongs puisse monter un véritable petit truc capitaliste, larzaquesque, et rentable...

      Moi je suis pas obtus, et je regarde le résultat...

      Qui crée du capital réel, et qui en détruit...

      Supprimer
    2. D'accord avec toi que l'industrie tel qu'elle fonctionne aujourd'hui, c'est forcément intenable sur le long terme et catastrophique au niveau des gaspillages.

      Cependant, rien ne se crée, rien ne se perd ... donc tu ne pourras pas sortir d'une parcelle x kg de matière sèche et ne ramener que les épluchures. Au minimum, il faudra ramèner les déjections humaines.

      Reste ce qui part dans les urines et la douche. Ça ne fait pas lourd en matière sèche mais s'il y a là dedans des éléments qui ne sont pas ailleurs, il faudra bien également faire un apport à ta parcelle.

      Supprimer
    3. Les mauvaises langues diront qu'on lui a payé sa ferme...

      Sinon, ce serait une bonne solution pour quand ce pays tournera à la sauce grecque. Avec les chiens hargneux et le 12 chargé...

      Supprimer
    4. Cela se voit qu'il n'y a pas beaucoup de spécialistes des plantes ici.
      La photosynthèse, ça ne vous dit rien ?
      Les plantes ont la capacité de transformer le carbone atmosphérique et les minéraux su sol en composés organiques.

      @Tonio
      Le C02 ne manque pas, par contre, tu dois forcement retourner des minéraux au sol. Penche toi sur les cycles du soufre, du phosphore et de l'azote pour en savoir plus.

      Supprimer
    5. "que ça emmerde par mal de libéraux propres sur eux"

      ToNio... Tout libéral te dira... Voir quelqu'un réussir ou échouer n'emmerde pas un libéral... Tant mieux pour lui et pour la société (s'il réussit). Et s'il rate on... ne suivra pas son exemple... on mettra à profit cette expérience... pour ne pas faire les mêmes erreurs...

      Le reste les libétraux s'en balancent...
      Ce qui nous emmerderait ce serait qu'une expérience toute puante socialiste fonctionne... Mais de ce point de vue on est assez tranquille... La ruine est assurée.

      Supprimer
    6. "ToNio... Tout libéral te dira..."

      Oui ça c'est la doctrine officielle. Mais les libéraux abritent en réalité beaucoup de voltairiens, c'est à dire pas des libéraux, des groucho capitalistes kleptocrates de la classe mobilière.

      N'importe quel libéral conséquent devrait applaudir des deux mains en voyant ces gusses faire dans leur jardin un véritable acte de production, d'indépendance, et surtout d'innovation, avec leurs nouvelles méthodes ultra efficaces. Du véritable petit capitalisme. Mais comme c du loquedu en tongs, ça plait pas aux voltairiens...

      Supprimer
    7. "Voir quelqu'un réussir ou échouer n'emmerde pas un libéral"

      "Ce qui nous emmerderait ce serait qu'une expérience toute puante socialiste fonctionne"

      Faudrait savoir ? Finalement certaines réussites te font chier quand même.

      En tout cas le libéralisme n'échouera jamais, c'est comme le communisme, les échecs sont dû au fait que le système n'est jamais assez pur ...

      Supprimer
  2. La permaculture un "véritable petit truc capitaliste" ??!
    Il serait vraiment temps de changer de logiciel Tonio. Tout ce chemin intellectuel pour finir dans l'idéologie, c'est bien dommage.

    RépondreSupprimer
  3. Pour plus d'infos sur les méthodes de Philip Forrer, c'est ici > http://www.youtube.com/watch?v=0jk0h1laL-0

    RépondreSupprimer
  4. "Et vous, vous êtes quoi ?"

    Nihiliste !

    RépondreSupprimer
  5. Tout à fait, je suis très loin du style de vie de Nicolas mais je le félicite pour son côté entrepreneur !

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.