samedi 20 juillet 2013

Bruno Bertez : Votre épargne, vos réserves sont votre liberté ! Votre consommation, par les temps qui courent, sont la garantie de votre dépendance et de votre soumission !

Concis, mais on ne peut plus clair !

Votre épargne, vos réserves sont votre liberté! Votre consommation, par les temps qui courent, sont la garantie de votre dépendance et de votre soumission!
Le blog à Lupus, Bruno Bertez, 20/07/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Si la crise était finie, on pourrait stopper les remèdes et palliatifs. Or on fait le contraire, la BCE vient d’accepter de pourrir encore plus son bilan, l’Italie et le Portugal sont à nouveau en rechute, l’Espagne tient par un miracle Potemkine. La France tient pour la communauté spéculative internationale parce que les socialistes acceptent de tondre le peuple qui a voté pour eux et promettent d’aller jusqu’au bout de la honte dans cette direction.

Pourquoi Hollande, contre toute évidence veut-il faire croire que la crise est finie ?

Tout simplement pour que les citoyens changent de comportement et fassent ce qu’ils ne feraient pas spontanément, c’est à dire dépensent.

Il veut que les Français perdent toute prudence et acceptent de se départir de leur argent, acceptent le risque de régression sociale, se dévouent pour que lui et sa clique restent au pouvoir.

Peu lui importe que le comportement des Français soit rationnel dans sa prudence, plus il y aura de gens dépendants, déclassés, ruinés, plus il y aura de la clientèle potentielle pour la fausse gauche et la sociale démo. Ils veulent des sujets, des serfs qui ouvrent la bouche et tendent la main pour demander et quémander. L’homme fier, digne, voilà leur ennemi.

Votre épargne, vos réserves sont votre liberté !

Votre consommation, par les temps qui courent est la garantie de votre dépendance et de votre soumission !

13 commentaires:

  1. Clair quand au titre de l'article, perso je consomme ...rien. Compte en banque vide ou presque, plus de viande.
    Oui oui je sais c'est rien mais "je lutte docteur je lutte" à petite échelle mais je lutte seul dans mon coin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les petits ruisseaux font les grandes rivières...

      Supprimer
    2. en grève depuis le 1er Aout 2012 et finalement, on y trouve son "compte". Rien de mieux que le marché du Dimanche matin. En plus de faire des économies, on s'aère, on sourit, bref, le top.

      Je compte bien emmerder le monde encore longtemps, la croissance ne passera pas par moi et mon banquier, qu'il aille se faire foutre, mon épargne, Hollande et ses sbires, il ne faut surtout pas qu'ils comptent dessus. J'ai mis de l'ordre !

      Supprimer
  2. lisez GUY DEBORD , tres difficile d'acces mais un niveau de clairvoyance inegale
    Je suis en Espagne , l'effondrememt est palpable ...la consommation s'est finie

    RépondreSupprimer
  3. je fais des efforts, mais il est difficile de ne rien consommer; Moi même je vends un système qui permet d'avoir une indépendance en eau potable (fini cartouche, bouteille etc)....ok cela stop la consommation des eaux en bouteilles etc... mais il y a tout de même transaction lors de l'achat de ce système.

    par contre j'ai abandonné mon précédent job qui obligeait les gens à consommer...des photocopieurs.

    Rome ne s'est pas fait en un jour.

    Gaet .
    www.berkeywater.eu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai acheté le mien en Angleterre la moitié du prix d'en France et quel bonheur...Plus d'odeur de javel...Quand l'eau filtrée commence à couler, on entend les gouttes sur l'inox...
      je vois une source...Je passe ce dont j'ai besoin et je remplis deux bouteilles en verre pour le frigo...On tire au robinet comme pour un tonneau...

      Supprimer
  4. Livret A a 1.25%, pour construire des HLM auxquels ma famille n'a jamais eu le droit, faute du nombres de personnes prioritaires, c'est fini! Je retire mes 21 500 euros, pour les cacher comme faisait nos vieux, et si le système se casse la gueule, cela sera au moins sauver pour partie ! Je ne laisse jamais plus de 20 euros sur mon compte en banque, je demande chaque mois de retirer mon liquide en précisant a mon banquier que c'est parce que je n'ai aucune confiance aux banques !

    RépondreSupprimer
  5. Je ne prends plus le métro, je vais même au taf à pied depuis trois ans, 10 km par jour à pied. Consommation mini, mini... Plus de restau, plus de vêtements, plus de cinéma, plus de produits neufs, plus rien. Je ne consomme plus que des services exemptés de tva (association, santé).

    Je les emmerde.

    RépondreSupprimer
  6. Cet article de Bertez sonne faux.
    Il ne cesse de dire (avec crédibilité) que l'Etat cherche à taper dans l'épargne par des moyens de moins en moins détournés (inflation/défaut/impôts).
    Si les gens dépensent, l'argent file en Chine.
    Pas cohérent.
    La vraie liberté est d'être "off the grid". En autarcie et sans épargne autre que physique (or, métaux, graines).
    Mais si l'on n'a pas d'échappatoire ou peu d'épargne, consommer maintenant pour acheter des biens de qualité tant qu'ils ne sont pas (trop) chers (biens réparables, ou à forte durabilité) n'est pas un si mauvais choix.
    Pourquoi attendre le pic ou le tarissement des ressources ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Si les gens dépensent, l'argent file en Chine."

      ...et ceux que protège ce système de pillage généralisé se servent au passage...

      Il faut effectivement faire attention à ce qu'on achète et surtout à qui on l'achète. Soyons plus intelligents.

      Supprimer
  7. Dans l'Union Européenne, seulement 2,7 % de la population est membre d'un autre Etat de l'Union Européenne.

    Lisez cet article du site express.be, daté du 18 juillet 2013 :

    La mobilité professionnelle intra-européenne reste un phénomène marginal.

    De nouvelles données publiées par l’office européen de statistiques Eurostat indiquent qu’en fait, cette migration de main-d'œuvre au sein de l'UE est restée négligeable, et qu’elle peut même être décrite comme un phénomène marginal.

    Ainsi, seulement 2,7% de la population de l'UE sont des citoyens d'autres pays de l'UE.

    Les taux les plus élevés se trouvent dans les petits pays comme le Luxembourg (38% de la population totale), et d’une moindre manière, de Chypre (13%).

    Ces deux pays sont suivis par l'Irlande avec 9% et la Belgique, pour 7%.

    http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/3-17072013-BP/EN/3-17072013-BP-EN.PDF

    Conclusion :

    Depuis la signature du traité de Rome en 1957, la construction européenne n'a pas abouti à la mobilité professionnelle intra-européenne.

    Dans l'Union Européenne, les travailleurs restent dans leur nation d'origine, pour 97,3 % d'entre eux.

    Dans l'Union Européenne, il y a seulement 2,7 % de travailleurs nomades.

    RépondreSupprimer
  8. je consomme local ; légumes fruits miel , cela me reviend beaucoup moins cher que dans les hypers merde , pardon les hypers marchés ; pas difficile pour moi de ne pas dépenser mon argent , tout simplement parce que je ne veux pas acheter des produits bas de gamme ,donc de qualité médiocres et comme quand on n'est pas riches on n'a pas le choix , je n'achète rien ; je vis de peu , et je suis quelqu'un d'heureux ;
    christ

    RépondreSupprimer
  9. Mais ... Alors ... Je ne suis pas seul ...

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.