mercredi 3 juillet 2013

Cette Europe qui assume désormais ouvertement sa volonté de détruire les nations

Très intéressant ce débat entre Todd, et une élue européenne du modem, qu'on dirait tout droit sortie de ces élites traitres telles que décrites par Rougeyron...

Y a pas grand chose à commenter. C'est limpide...



Et je suis bien d'accord avec Farage. Je leur promets une belle branlée électorale...

10 commentaires:

  1. aller les zélites courage appelé un chat un énarque babelien survivant parasite.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_Spinelli

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Sylvie_Goulard

    RépondreSupprimer
  2. C'est horrible d'écouter cette ultra-européiste et son catalogue d'arguments bidons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les zélites aveugles,sourdes,pensantes et parlantes,sont en train de faire l’unanimité........."contre eux"

      Supprimer
    2. Oui, j'ai tenu les 40 minutes, mais bon Dieu quel robinet d'eau tiède, cette nana !
      On croirait qu'elle sort d'un centre de rééducation de 1984. Elle est en permanence en réflexes pavloviens.
      Je sais que ca ne sert à rien, mais il faudrait que qqn lui dise qu'il n'y a pas besoin de nations pour créer des guerres et même les plus horribles.
      Et pas la peine de remonter bien loin dans l'histoire, il n'y qu'à regarder sur les vingt dernières années : Soudan, Rwanda, Cote d'Ivoire, Mali, Yougoslavie, Afghanistan, Algérie, Libye, Sri Lanka, Syrie…
      Ring a bell, McFly ?

      Supprimer
    3. C'est exactement ca : ils récitent toujours les mêmes couplets, les mêmes sophismes en boucle :
      *L'Europe c'est la paix ...
      *La nation c'est le repli sur soi....
      *L'Europe contre-poids des US
      * L'identité européenne existe (le peuple et la culture).
      *La langue n'est pas un obstacle

      Bref, c'est Babel, l'homme nouveau, donnons nous la main et faisons nous des bisous...

      Supprimer
    4. Todd rappelle 2 elements fondamentaux a mes yeux:
      il y a des relents neo vichystes dans les discours eurodolatres; en effet, la "collaboration" de la France de 1940 reposait sur la necessité de federaliser le continent autour du moteur germanique (le vainqueur).Le reich géographique devait s'étendre bien au dela de l'Allemagne seule puisqu'elle incluait une hiérarchie de sa zone d'influence: pays présentant des communautés germanophones et par extension les autres pays (non germanophone) conquis et acquis a la cause nazi. (Allemagne/capitale, pays germanophones/banlieues puis la périphérie/provinces) ce qui impliquait une caste de seigneurs/aryens, de métayers/non aryens et de pays esclaves et corveables a souhait... les peuples slaves!
      Cette federation naissante devait reposer sur une rationalisation des moyens economiques, financiers, militaires, monetaire... avec comme tete de pont le socialisme (état composé de fonctionnaires fanatiques associés aux entreprises privées mais aux ordres!)et un (inter)nationalisme racialiste... le racialisme a depuis disparus, certes, mais a conservé sa dimension pan-germanique actuelle (domination autoritaire de l'Allemagne).
      Le 2eme point porte sur le constat que fait Todd du role de l'Allemagne comme déclencheur des 2 premieres guerres mondiales et de son role clivant actuel face aux pays du sud que l'on plonge dans l'horreur socio-économique sans fin et qu'on humilie avec cette TROIKA gestapiste!. Comment sera le retour de baton de l'histoire? Un eternel recommencement? On remarquera que la 1ere guerre mondiale survient dans un contexte de déglobalisation sur fond de guerre economique/hegemonique entre l'Allemagne émergente et la Grande Bretagne déclinante. La 2eme guerre mondiale naquit des humiliations de la défaite combinée aux cures d'austérités bestiales des vainqueurs sur le vaincu allemand (Traité de Versaille) cf: occupation de la Ruhr, dépression des années 1930, guerre civile larvée entre Komintern et NSDAP avec une classe politique de plus en plus dépassée.... Il n'y aurait pas comme des séquences similaires au passé?? Sans horizon, et humilié sans arret les peuples finissent dans l'irrationalité que motive l'instinct de survie combinée au désir de vengeance. Quand on pense qu'il n'y a plus d'issue par la fuite de l'humiliation et du compromis avilissant, parceque la peur vous chevillait l'esprit, il ne reste plus que le bras d'honneur de la guerre.
      (MASTER T)

      Supprimer
    5. En complément historique, voir Henri Guillemin, notamment sur l'avant-guerre de 14 : pas de raisons "nationales" aux conflits mondiaux (qui traduirait une haine d'une culture de l'autre) mais opportunités commerciales de quelques possédants influant, qui préfèrent déclencher le conflit (cf. la main mise de la France sur le Maroc, qui a agacé l'Allemagne) ou l'accompagner dans le sens qui arrange (en 40).

      Supprimer
  3. La compétence des élus politiques Français existe, mais elle est au service de leurs propres avantages !!! Le peuple Français a dit "non" aux accords de Schengen et il a été trahis par "les politiques". Et personne dans la rue..........Pauvres Français !!

    RépondreSupprimer
  4. C'est là où l'expression de Todd «Je regarde la réalité telle qu'elle est» prend tout son sens !

    RépondreSupprimer
  5. http://christroi.over-blog.com/m/article-118771027.html

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.