dimanche 21 juillet 2013

Des émissions de voiture, de cuisine, de football, mais étrangement, aucune émission de bricolage, de chasse ou de jardinage

Simple remarque...

En France, à la télé, on a des émissions de voiture, de cuisine, de football...

En revanche, alors qu'il y a surement au moins une dizaine de millions de français qui jardinent ou bricolent, et plus de 20 chaines sur la TNT qui émettent 24h/24, il n'y a absolument aucune émission sérieuse de jardinage, de chasse ou de bricolage (je compte pas silence ça pousse ou côté maison qui sont plus des D&co qu'autre chose).

Il n'y a que des émissions qui poussent à la conso. Et aucune qui explique réellement comment les gens pourraient faire de la vraie débrouille efficace, à produire pour eux mêmes avec leurs petits bras musclés.

Même sur 100% mag qui se veut donner des solutions à la crise, jamais on vous explique comment faire un potager. En revanche, vous avez des tas de reportages où on vous montre des greluches urbaines qui nous expliquent comment elle winnent trop la trendy life en cuisinant les épluchures ou en faisant la chasse aux bons promo...

12 commentaires:

  1. la même chose dans les usines nouvelle au ticket de rationnement on te fait un panier de conserve de brique de plat cuisiné on te fait payer à la caisse et on te demande quel marque tu préfère et on te fait payer histoire de pas perdre les mauvaises habitudes

    https://lh4.googleusercontent.com/-uPouPbQsoeE/TWxPQW0y61I/AAAAAAAAATA/-90xeWBrwn8/s640/resto+du+coeur+2+grd.jpg

    on est vraiment foutu

    RépondreSupprimer
  2. Une émission de TV n'est qu'un support à pub. On ne crache pas dans la main qui vous nourrie.

    RépondreSupprimer
  3. évidement, qui va sponsoriser des émissions on l'on n'achète rien au final ?
    San Giorgio ?
    lol

    rien d'étonnant, c'est juste notre système qui est ainsi. On va pas lui demander de faire de la pub pour aider les gens a sortir du système non plus !

    RépondreSupprimer
  4. l'urbanisation remplace la ruralité...

    RépondreSupprimer
  5. TV ---> poubelle (enfin déchèterie..)

    RépondreSupprimer
  6. Il existe bien une émission de jardinage , 'silence ça pousse'.
    http://www.france5.fr/emissions/silence-ca-pousse
    Très relaxant, et sympa.
    Probablement trop bobo pour certains ;)

    RépondreSupprimer
  7. Pour connaitre le monde des passionnés de jardinage, il y'a la presse (ma maison mon jardin...) et les "expos" (beauregard, courson,...)

    RépondreSupprimer
  8. Oulah, tu vas prendre des claques par Valérie Damidot !
    M6 Déco, toi pas connaître ?
    Faut regarder, c'est marrant. Les gens qui sont contents qu'on leur repeigne leur chambre en rose fluo...

    RépondreSupprimer
  9. Sur M6 tu as de la bricole, plein:

    http://www.m6.fr/emission-c_est_du_propre/
    http://www.deco.fr/
    http://www.m6.fr/emission-fier_de_ma_maison/
    http://www.m6.fr/emission-maison_a_vendre/

    RépondreSupprimer
  10. If it's free, you are the product.

    La télé vend des plages de pub, et ensuite se demande quoi mettre pour remplir le reste du temps. Le résultat n'est pas terrible, mais c'est *normal*!

    Vivement le retour de "Très chasse" à 3:00 du mat.

    RépondreSupprimer
  11. Ne me dit pas Tonio que tu as raté le reportage 100% Mag sur les poulaillers c'était vraiment pas mal et leur chroniqueuse est une spécialiste dans ce domaine (potager, poulaillers, compost...) mais impossible de me souvenir de son nom.

    Pourtant c'était y a pas longtemps, à voir sur M6 Replay !

    RépondreSupprimer
  12. Mon dieu la télé libre ne veut pas votre bien. Enfin libre, pas libre de ses annonceurs.

    Surtout ne pas interdire la pub, c'est bien la pub, c'est vachement utile, ça fait toucher des méga bonus à Maurice LEVY, et ça rend la jeunesse beaucoup plus intelligente.

    Si la pub était inventé aujourd'hui, elle serait considéré comme une pratique d'endoctrinement sectaire et interdite.

    Notez que la plupart des revenus délirants (sportif, acteur, chanteur, star de la TV) sont possible grâce à la pub que vous payez malgré vous.

    Une sorte d'impôt libéral.

    D'ailleurs, s'il n'y avait plus de chaîne public et plus de redevance, vous payeriez quand même pour les chaînes privées même si vous ne les regardez pas.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.