dimanche 21 juillet 2013

Détroit sera suivie par de nombreuses autres grandes villes américaines

... dont Chicago, ville d'Obama, et qui vient d'être dégradée par Moody's...

Avalanche of City Debt Downgrades and Eventual Bankruptcies Coming Up; Numerous Cities Bankrupt Over Pension Promises
Mish's Global Economic Trend Analysis, Mike Shedlock, 19/07/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
Yesterday Moody's downgrades Chicago's credit rating, pension debt to blame.

Chicago's credit score is on the way down. The city is getting a small down grade from Aa3 to A3, because of the city's pension problem.

Moody's Investors Service says it's making the move because of "formidable legal and political barriers to pension reform" in the state. The downgrade affects $8.2 billion in debt and means it will cost the city more to borrow money.

According to Moody's Chicago has $19 billion in unfunded pension liability and faces a "tremendous strain" in meeting their budget and paying law enforcement.


Avalanche of City Downgrades Coming Up

With the bankruptcy of Detroit and numerous cities in California, it will not be long before the rating agencies downgrade city debt en masse.

Zombified Cities


There is absolutely no way Chicago, Oakland, Baltimore, Philadelphia, LA, Houston, and numerous other cities can meet pension obligations without a major restructuring of promises.

Given that public unions seldom if ever agree on even the smallest of pension concessions, expect many of those haircuts to happen in bankruptcy court.

This article regarding the bankruptcy of Stockton, California shows why bankruptcy is inevitable: Federal Bankruptcy Court Lets Stockton, California Cut Retiree Health Care Benefits

The bankruptcies in California cities and Detroit provide a backdrop of what's about to happen. In the meantime, expect an avalanche of city debt downgrades.

6 commentaires:

  1. Je m'étonne que ça n'ait pas encore déclenché de tempête sur les USA et le Dollar.
    Sacrée résilience de ce système...
    Les Chinois doivent le soutenir.

    Raison sans doute, pour laquelle on balance ces mauvaises news pendant les vacances. Ca se voit moins.

    RépondreSupprimer
  2. Taratata, la justice a invalidé la faillite parce que ça va couter leur retraite aux fonctionnaires.

    RépondreSupprimer
  3. Oui, alors ça c'est encore plus incroyable : c'est directement les administrations locales qui paient les retraites de leurs employés !
    Doit-on y voir un coup de bluff pour détourner une partie de la planche à billets de la FED ?
    C'est juste une hypothèse.

    N'empêche, quel signal envoyé au reste du monde...
    Mais rien, les marchés s'en foutent.
    Tout va bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peux-être un coup de bluff, mais comme par hasard, la loi sur les faillites a été réviser dans la même période que les lois sur le libéralisme bancaire.
      Faudrait commencer à s'intéresser à ce qui c'est fait pas chez nous.

      Supprimer
    2. Decentralisation...

      Supprimer
  4. Encore une petite partie de la population qui va se faire tondre par le libéralisme, pas grave puisque grâce à ça les autres paient moins d'impôt.

    Il ne faut surtout pas collectiviser la retraite ça marche si bien là bas et si mal ici.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.