mercredi 31 juillet 2013

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont il chérissent les causes

Les chouineries du GODF en France, qui vient pleurer de ce que la dictature de leur idéologie immigrationniste et anti nations commence à provoquer chez le peuple enraciné et trahi quelques réactions immunitaires allergiques...
Hollande saisi par le GODF
La Lumière (☝☀), L'express, 31/07/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Mieux vaut s’adresser au Bon Dieu qu’à ses saints. José Gulino a donc écrit à François Hollande et au Pape François… ce même 18 juillet 2013… en terminant avec la même formule ses missives aux François : « Je me tiens à votre disposition pour vous rencontrer« .

Pourquoi le Grand Maître du GODF saisit-il le Président de la République Française ? Pour l’alerter « sur la montée de l’antimaçonnisme et des violences d’extrême droite« .

Les formules ne semblent pas très modernes : « Le GODF, sentinelle de la République, estime que la montée des extrémismes, des communautarismes, des violences verbales et de l’intolérance met à mal la République et l’universalisme« .

José Gulino s’inquiète même de la « résurgence de la bête immonde« . Veut-il évoquer le risque d’une victoire de Marine Le Pen à la Présidentielle de 2017 ?

Toujours est-il que le haut-dignitaire, qui termine son mandat dans moins d’un mois, ne demande rien de très concret à François Hollande : « une redynamisation de l’idéal républicain« .

Son courrier à résonance très « Vallsienne » a-t-il des chances de déboucher sur un rendez-vous à L’Élysée ? Très peu. Mais toujours plus qu’au Vatican !

Avec le lien vers la lettre en questions.


Athènes : l’Aube Dorée organise une gigantesque distribution de nourriture
Nouvelles de France, 26/07/2013 (en Français texte en français )
→ lien

Depuis que l’Aube Dorée est entrée au Parlement il y a un peu plus d’un an, elle utilise une grande partie de ses ressources (financements publics, émoluments des élus) pour l’achat et la distribution gratuite de nourriture destinée à la population grecque (avec vérification de l’identité des personnes, afin de ne distribuer de la nourriture qu’aux « Grecs de souche »). Mercredi 24 juillet 2013, une distribution d’une ampleur encore jamais vue a eu lieu à Athènes, avec près de 10 000 personnes.







La classe politique grecque a unanimement condamné ces distributions de nourriture en raison de leur caractère discriminatoire.

Ces derniers mois, l’Aube Dorée a également organisé un système de milices : toute personne menacée par l’insécurité peut faire appel à elle pour être défendue (notamment les commerçants). En effet, de nombreux migrants clandestins sont arrivés en Grèce ces dernières années en raison de son appartenance à l’Union européenne et à l’espace Schengen (et de la porosité de ses frontières) mais ont tendance à y rester bloqués car la Grèce ne dispose pas de frontière terrestre commune avec d’autres États de l’espace Schengen – la Bulgarie et la Roumanie n’en font pas encore partie.

Le député de l’Aube Dorée Ilias Panagiotaros a récemment déclaré à la télévision australienne que l’Aube Dorée ambitionnait de devenir pour la Grèce ce qu’est le Hezbollah pour le Liban (le Hezbollah vient d’ailleurs récemment d’être classé parmi les organisations terroristes par l’Union Européenne – pour mieux comprendre le Hezbollah : vidéo 1, vidéo 2 et vidéo 3).

Par ses actions spectaculaires et radicales qui viennent en aide à une population en situation d’extrême détresse, l’Aube Dorée – longtemps restée groupusculaire – a acquis une popularité considérable auprès de l’électorat grec : les derniers sondages la placent officiellement en troisième position des intentions de vote, avec 14,5% des voix.


(A noter aussi au passage que la Grèce a dépensé 75% des 50 milliards du bailout de l'argent des autres pour distribuer de l'argent gratuit à ses banques ruinées, et que celles-ci en ont encore besoin...)

Quoi qu'il en soit, la vraie question est naturellement de se demander pourquoi nos zélites ont fait venir des millions d'étrangers inassimilables chez nous...

D'où le titre...

Faut pas qu'ils viennent pleurer maintenant des résultats prévisibles de ce qu'ils ont sciemment fabriqué de leurs mains. Et imposé au peuple contre sa volonté. J'avais cru comprendre que ce petit monde prônait la doctrine de la responsabilité. Visiblement, il arrive l'heure pour la dictature maçonnique d'assumer son superbe bilan... Quand on y pense, le pillage festif et chatoyant de cadavres à Brétigny sur Orge par leurs petits chéris darwiniens et déracinés de l'immigration la chance, c'est un peu leur bébé... C'est l'aboutissement logique de cette religion obligatoire d'Etat qui ne s'assume pas.

3 commentaires:

  1. J'extrais cette phrase : "La classe politique grecque a unanimement condamné ces distributions de nourriture en raison de leur caractère discriminatoire".
    Comme toujours, il suffit d'observer le vocabulaire : "la classe politique", notez bien, les politiciens professionnels constituent une classe avec une identité de classe.
    Tout est dit.
    Ceux qui ont une vraie culture politique (peanuts en quantité) apprécieront sans autre commentaire...

    RépondreSupprimer
  2. Juste pour l'article sur le GODF que je ne connais pas et ne défend pas ici.
    Mais quand même allez vendaliser des arbres plantés, c'est vraiment ne pas avoir de cerveau, il y a bien d'autres actions. Ce type d'actions vient totalement nuire à ceux qui luttent de façon intellectuelle et même en actes de manifestations ou autre. Les actions devraient être réfléchies. Soit c'est la preuve d'un réel soulèvement et d'une révolution à venir, soit c'est un acte isolé qui est dénué de sens, et qui n'a pas lieu d'être, car la nature c'est sacré et on touche pas. Ce sont pour moi des révolutionnaires sans cerveau qui font ça et qui méritent pas mieux que ceux contre qui ils manisfestent.

    RépondreSupprimer
  3. Ben les réseaux maçonniques c'est pas bien. Ils devraient rester occultes ou alors s'ouvrir complètement et pas faire dans le demi-secret pour essayer de convaincre les gens qu'ils n'ont rien à cacher.
    S'ils défendaient un peu la nation au lieu de chercher et de réussir à la soumettre au cartel bancaire et à la détruire on n'en aurait pas une image déplorable.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.