dimanche 28 juillet 2013

Economie US 2007/2013: D’étranges similitudes

Désolé, là, ça commence à faire resucée du blog à Lupus, mais faut avouer qu'ils ont envoyé une excellente fournée aujourd'hui...

Economie US- 2007/2013: D’étranges similitudes
The Economic Collapse via Le blog à Lupus, Michael Snyder, 25/07/2013 (en Français texte en français )
→ lien
# 1 Selon l’équipe de gestionnaires en stratégie actions de chez Merrill Lynch, leurs grands clients institutionnels vendent des actions à un rythme jamais vu " depuis 2008 ".


# 2 En 2008, les cours boursiers ont grandement divergé des fondamentaux économiques. C’est à nouveau le cas aujourd’hui.


# 3 Au début de 2008, le prix moyen d’un gallon d’essence avait augmenté substantiellement. Cela est en train de se produire à nouveau . Et n’oubliez pas qu’à chaque fois que le prix moyen d’un gallon d’essence aux États-Unis a augmenté au-dessus de 3,80 $ au cours des trois dernières années, une baisse du marché boursier a toujours suivi .

# 4 Le prix des maisons neuves a connu sa plus forte baisse en deux mois depuis la faillite de Lehman Brothers.


# 5 Au cours de la dernière crise financière, le taux de délinquance sur les prêts hypothécaires a augmenté de façon spectaculaire. Cela est en train de se produire à nouveau .

# 6 Avant la crise financière de 2008, il y avait un pic dans le nombre de prêts hypothécaires à taux variable. Cela est à nouveau le cas!

# 7 Juste avant la dernière crise financière, les inscriptions au chômage ont commencé à monter en flèche. Eh bien, les demandes initiales d’allocations chômage sont à nouveau en hausse . Une fois que nous aurons atteint le niveau de 400.000, nous entrerons officiellement dans la zone de danger.


# 8 Les demandes cumulées d’allocations chômage sont en fait au plus haut niveau depuis début 2009 .




# 9 Le rendement du bon du Trésor à 10 ans est désormais passé à 2,60 pour cent . Nous avions également vu le rendement des bons du Trésor américain à 10 an augmenter de manière significative au cours du premier semestre 2008.


# 10 Selon Zéro Hedge , "A chaque fois que la variation annuelle de base du capex, aussi connu comme les dépenses d’exploitation à l’exclusion du secteur aérien, devient négative, les États-Unis sont traditionnellement entré en récession". Devinez quoi? le Capex se dirige à nouveau rapidement aujourd’hui en territoire négatif .


# 11 La rémunération horaire moyenne aux États-Unis a connu sa plus forte baisse depuis 2009 sur le premier trimestre 2013.


# 12 Au mois de Juin, les dépenses des consommateurs chez les restaurateurs ont baissé comme jamais vu depuis Février 2008 .


# 13 Juste avant la dernière crise financière de 2007/2008 , les bénéfices des entreprises ont été très décevants. Cela est en train de se reproduire à nouveau.

# 14 la dette sur marge était gonflée à bloc juste avant l’éclatement de la bulle dot.com, elle l’était à nouveau juste avant le krach financier de 2008, et maintenant elle est à nouveau dopée comme jamais.


# 15 En 2008, le prix de l’or a chuté considérablement. A nouveau c’est le mème phénomène qui est à l’oeuvre.


# 16 L’indice mondial de confiance des entreprises est à son plus bas atteint seulement lors de la dernière récession .

# 17 En 2008, la dette publique américaine a rapidement augmenté à des niveaux insoutenables. Nous sommes en bien pire situation aujourd’hui .


# 18 Avant la dernière crise financière, la Réserve fédérale et son chef Ben Bernanke a assuré le peuple américain que les prix des maisons n’allaient pas diminuer et qu’il n’y aurait pas de récession. Nous savons tous ce qui s’est passé par la suite . Aujourd"hui il nous promet encore une fois que tout va bien se passer!

4 commentaires:

  1. Pas de soucis, nos zélites ont la solution. Regardez du coté du Sieur Attali, les choses sont faciles pour avoir de la croissance : l'immigration. 300 000 immigrés par an et tout repart. Simple, non?

    http://www.youtube.com/watch?v=7nHC1p-F6VM&feature=player_embedded

    RépondreSupprimer
  2. Qui y a t'il d'étrange???

    RépondreSupprimer
  3. http://www.express.be/business/fr/economy/qui-croit-encore-en-cet-homme-le-graphique-qui-demolit-le-bluff-economique-de-barack-obama/193632.htm

    RépondreSupprimer
  4. Pas forcément signe de crash, puisque le système s'est "vacciné" depuis la dernière crise, mais preuve que les remèdes sont de moins en moins efficaces.
    Cela étant, trop de gens chez l'élite mondiale sont inféodées à l'Occident et son mode d'exploitation des masses.
    Personne n'a intérêt à une explosion. Mais on va rééquilibrer en douceur, en obligeant l'occident sous perfusion à se vendre par appartements, à lâcher peu à peu son savoir-faire si précieux (transferts de techno) jusqu'au jour où il ne servira tellement plus à rien qu'il deviendra un parc à thèmes pour asiatiques enrichis.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.