mercredi 10 juillet 2013

Egypte : l'impossible consensus

Egypte: les Frères musulmans refusent d'entrer au gouvernement
Ria Novosti, 10/07/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Les Frères musulmans, dont est issu le président égyptien déchu Mohamed Morsi, ont refusé d'entrer au gouvernement formé par le nouveau premier ministre Hazem el-Beblawi, rapportent mercredi les médias internationaux.



Egypte: la déclaration constitutionnelle rejetée par l'opposition laïque
Ria Novosti, 10/07/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Le Front de salut national (FSN), principale coalition de l'opposition laïque égyptienne, a rejeté mercredi la Déclaration constitutionnelle adoptée par un décret du président intérimaire Adly Mansour pour la période de transition, rapportent les médias internationaux.

11 commentaires:

  1. Moi je suis très inquiet pour l'égypte.
    Avec quoi ils vont faire tourner leur économie ?
    le pétrole se tari, le tourisme, n'en parlons pas en ce moment, et les investisseurs, ils sont venu tenter un coup de poker, mais ils vont finir par comprendre qu'il n'y a rien à en tirer.

    Et après ?

    Ils vont rebondir avec quoi ?
    Ils sont 80 millions sur une bande de terre qui ne survit que grâce au barrage d'assouan qui lui même est en instance de divorce avec le pays (alluvions qui s'accumulent, problèmes en cascade).

    Ils ne vont pas se lancer dans la conquête de l'espace, ni les nano tech ... ils vont faire quoi ???
    avec quoi ils vont faire tourner leur économie ???

    Ils vont révéler ce qu'il y a de caché sous les pyramides ????

    Sinon je vois vraiment pas.
    Est-ce que quelqu'un a une idée parce que la, ca risque de pas être drôle du tout pour ce pays. Ca va se compter par millions les cadavres.
    :-(((((((((((((((((((((((((((((

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben comme d'hab, on leurs file du blé, il mange du pain et c'est marre.

      "On" c'est les pays riches. Ça fait bosser les agriculteurs, les usines de tracteur, Monsanto, les transporteurs.

      Supprimer
    2. il vont peut être se lancer dans le pétrole de chistes, il y en aurait un tas sous l'est du pays
      (tout comme en libye tiens tiens bizarre)
      et en plus comme c'est desert, l'envirronnement...

      techniquement çà marche le fracking a l'eau de mer?

      Supprimer
  2. En Israël ils doivent se marrer. Entre l'autodestruction de la Syrie et de l'Egypte, ils ont gagné la paix pour 20 ans !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heu a mon avis c'est l'inverse !!!
      toutes ces guerres/troubles au frontières ca ne doit pas beaucoup les rassurer.
      tu écoutes trop le père soral

      Supprimer
    2. Tu as peut-être raison...

      Et ouais j'adore Soral et j'achète ses produits dissidents. Au bout de 50 bouquins antisémites achetés sur Kontre Kultur j'ai eu doit à une radio-lampe à dynamo (made in china) gratuite :

      http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=UeegbuY1e1A

      Supprimer
  3. Et pendant ce temps, il y a des branquignoles à l'ONU qui enfoncent des portes ouvertes... au sujet de l'Irak. Dis donc, ça ressemble à une "guerre civile", non ? Sans déc' ? Ah ben dis donc qui aurait pu penser ça hein ?
    ;-)

    ************

    Le spectre d'une guerre civile plane sur l'Irak, où un regain de violence confessionnelle entre sunnites et chiites pourrait plonger le pays dans le sang, a averti aujourd'hui le responsable de la mission onusienne pour les droits de l'Homme. "L'Irak est à la croisée des chemins. Je ne dirais pas que nous sommes déjà dans une guerre civile, mais les chiffres ne sont pas bons", a déclaré Francesco Motta.

    http://tinyurl.com/nzl3rrp

    ***************

    "Les chiffres ne sont pas bons !"

    Tu parles Charles. Les mecs tuent à l'aveugle (bombes) chaque jour, depuis des années, y compris après le départ des troupes US.

    Au passage notons l'avant/après

    AVANT LE TRAITEMENT US
    -l'Irak de Sadddam Hussein, pays dirigé d'une main de fer, armée puissante, pouvant prétendre à un rôle de puissance régionale, l'Irak était dans l'actualité

    APRES LE TRAITEMENT US
    -un non pays ingouvernable, un bordello absolu, des musulmans qui se foutent sur la gueule, le tribalisme, une économie en ruine, une armée façon Benny Hill, plus personne ne parle, ne s'intéresse à l'Irak, l'Irak est un trou noir.

    Sans être cynique... on peut tout de même qualifier cela de grande victoire stratégique pour les US.

    Je me souviens : on se moquait de Bush quand il avait déclaré "mission accomplie" sur un porte-avion, juste après la guerre numéro 2.

    On s'était dit : Bush est un crétin, un neuneu.

    Mais aujourd'hui, je crois qu'il était tout simplement génial et visionnaire.

    Oui en effet mission accomplie, au-delà même !

    Le même traitement a été appliqué à la Libye. Syrie. Egypte. Reste maintenant les copains iraniens....

    RépondreSupprimer
  4. hachis parmentier10 juillet 2013 à 21:23

    souvient toi de alain cotta, ce type est vraiment loin detre con.
    il disait qu il faut toujours regarder la démographie d un pays et que sur ce point l'egypte est condamnée car la population est bcp trop importante et jeune par rapport aux ressources du pays.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut aussi regarder la culture et la religion dominante. Les pays musulmans sont quand même assez particuliers...

      Supprimer
  5. Oui la démographie, on oublie sans arrêt cette terrible réalité.

    Terrible, car on ne triche pas avec la démographie, on ne peut pas "biaiser".

    Et dans le cas de l'Egypte... ça donne le vertige. Un désert, le nil, pas de ressources, 88 millions de personnes dont une bonne partie de jeunes, chauffés à blanc, sans boulot, sans perspectives, secoués par une idéologies mortifère (l'islam rigoriste), les jeunes hommes ne peuvent pas se marier, ne peuvent même pas baiser !

    Il faut quand même rappeler que les mecs sont obligés de faire des "mariages temporaires"... juste pour pouvoir tirer un coup ("urfi" chez les sunnites, "mut'a" chez les chiites).

    Désolé d'être vulgaire, mais une masse de millions de jeunes hommes, chauffés à blanc et sans release possible... c'est l'allumette au-dessus d'un bidon d'essence.

    Guerre civile ? Conflit larvé ? Et ensuite... masse énorme de réfugiés... Déstabilisation des pays riverains... voire de l'Europe ?

    La cause est entendue :
    -les militaires égyptiens sont incapables de gérer le pays
    -les religieux égyptiens sont incapables de gérer le pays
    -la pression démo s'accentue, l'économie sombre....

    Tout est en place pour une tragédie.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.