samedi 27 juillet 2013

Jannet Yellen à la FED en remplacement de Bernanke, ou la ressucée système de l'effet Obama

Souvenez vous l'élection d'Obama. Un président noir ! Vous vous rendez compte ? Et au final... "I have a drone"...

Pour la succession de Bernanke à la FED, visiblement, le système nous prépare la même chose, alors que l'ultra dove Janet Yellen est visiblement la favorite. On voit déjà la une de la propagande. Vous vous rendez compte ? Une femme à la FED. C'est révolutionnaire ! Modernité et progrès !

Qui va succéder à Bernanke, le patron de la Fed ?
Challenges, 26/07/2013 (en Français texte en français )
→ lien
La course à la succession de Ben Bernanke est lancée. Les deux favoris, pour l’instant, sont Janet Yellen et Larry Summers

Naturellement, derrière cette grande victoire de la gôche sociétale (j'imagine déjà la une de Libération), on aura l'explosion de la planche à billets et la continuation exponentielle de ça :


Mais quoique je me tâte...

Summers a aussi ses chances. Il est bien plus compétent que Yellen pour gérer la Fed à la sauce finance "moderne" (seuls comptent la gestion des flux et des perceptions par le mensonge et la manipulation, et pas du tout le réel, les stocks et les fondamentaux). Après tout, il est l'un des 3, avec Rubin et Greenspan, qui ont créé ce golem... Et si on pourrait croire que Summers est là uniquement pour servir de repoussoir, pour ma part, je n'en suis pas si sûr.



Au fur et à mesure que l'Empire s'effondre, l'oligarchie qui le tient aura de moins en moins de degrés de liberté en terme de positionnement des élites. Elle pourra de moins en moins se permettre de placer des crétins demi soumis à la Obama, histoire d'empapaouter le peuple.

D'abord parce que le peuple désormais, elle s'en branle. Elle en a fait sciemment une masse de sheeple sans cohérence et lobotomisée sous tittytainment. Et puis elle est en passe d'en finir avec la démocratie.

Le problème, ce n'est plus le peuple, ce sont les empires concurrents émergents. L'oligarchie n'a plus à se battre contre son peuple, sous contrôle total. Le vrai combat pour elle désormais, c'est de se battre contre des oligarchies concurrentes naissantes.

Et devant l'état de faillite avancé de l'occident, elle va devoir la jouer serré. Elle va devoir mettre des foireux, intégralement soumis à l'agenda babelien partout, quand bien même ça se voit. Pour achever le passage de la République à l'Empire babelien, elle va devoir serrer les rangs. Et devant les turbulences qui s'annoncent, il n'y a plus de place pour l'amateurisme ou la moindre dissension. Il ne va plus falloir voir une seule tête dépasser du côté de l'élite éclairée.

3 commentaires:

  1. http://www.express.be/business/fr/technology/maintenant-le-gouvernement-americain-veut-vos-mots-de-passe/193543.htm

    RépondreSupprimer
  2. Voir sur Wikipédia :
    "Yellen was born in Brooklyn, New York, daughter of Anna (née Blumenthal) and Julius Yellen, a doctor." => quelle surprise !!!
    Avec un peu de chance ce sera en plus une "gouinasse" ;o)

    RépondreSupprimer
  3. La fed cultive t-elle une certaine ségrégation dans ses rangs ?

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.