jeudi 25 juillet 2013

Le gouvernement célèbre la commande de 40 TGV ... par la SNCF

  

Authentique ! Et hallucinant !

Ils en sont là désormais. A se féliciter de ce que Alsthom vende des TGV ... à la SNCF   



Maintenant que la France n'exporte plus rien en terme de grosse industrie et d'armement, avec son mauvais rapport qualité/prix qui n'est même plus compensé par une insoumission à l'Empire, nos tocards se raccrochent à ce qu'ils peuvent...

Le gouvernement célèbre la commande de 40 TGV
Le Figaro, Bertille Bayart, 25/07/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Deux ministres du gouvernement, Frédéric Cuvillier pour les Transports, Arnaud Montebourg pour le Redressement productif, célébreront ce jeudi la signature d'une commande de l'ordre de 1 milliard d'euros par la SNCF auprès d'Alstom.

Les PDG des deux entreprises, Guillaume Pepy et Patrick Kron, doivent en effet définitivement parapher un contrat dont les bases avaient été jetées en avril 2012, quelques jours seulement avant la présidentielle. La SNCF confirme donc sa commande de quelque 40 rames de TGV Euroduplex, un train à deux étages capable de transporter jusqu'à 560 passagers.

Cette signature en grande pompe ce jeudi est une nouvelle étape dans une saga commencée en 2007, avec un premier contrat conclu par la SNCF et Alstom sur plus d'une cinquantaine de rames de TGV. Des trains qui ont commencé à circuler sur les voies françaises de la ligne Rhin-Rhône en 2011.

4 commentaires:

  1. Oh mais p....ain c'est hallucinant ca. Encore pire que les faux contrats de NS qui au dernier moment, façon Gaston Lagaffe, sont annulés...Loin des caméras...

    La on se paye 40 TGV avec de la fausse monnaie impossible à rembourser. Il faut dire que depuis la commande américaine d'un paquebot géant aux chantier naval Atlantique, il n y a pas eu grand chose à annoncer au bon peuple.
    C'est vrai, Keynes aurait dit qu'un peu de relance par la dépense en temps de crise est sain. Sauf que la crise, elle dure depuis 7 ans, c'est un régime continu de crise et ca ne repartira pas. Donc la recette keynésienne ne s'applique pas vraiment.

    RépondreSupprimer
  2. il manque plus qu'un pont au dessus de la méditerranée et c'est parfait.

    bombardier doivent l'avoir verte ils ont finalement perdu un contrat

    RépondreSupprimer
  3. Pour le coup, ça a toujours existé les festivités autour de contrats industriels ou d'armement pour les entreprises nationalisées.

    Là où ce sera vraiment drôle, c'est lorsque la SNCF sera privatisée. Au vu des pressions de l'UE et du niveau d'endettement, ça ne saurait tardé.

    RépondreSupprimer
  4. Ils sont contents parce que dans leur super système européen, l'état ne peut plus d'office acheter à une entreprise locale. Il doit obligatoirement faire un appel d'offre.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.