samedi 6 juillet 2013

Les 50 nations les plus obèses

The 50 Fattest Nations
ZeroHedge, 05/07/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien

3 commentaires:

  1. établir un comparatif sur le poids uniquement pour parler d'obésité et stupide. La taille moyenne de la population doit entrer en compte pour estimer l'obésité. Par exemple sans connaitre les données statistiques les néerlandais me semblent plus grand que les français en moyenne sur l'échantillon que j'ai pu croiser. Pareil pour les australiens et les tchèques. Les néo zélandais avec leur forte proportion de Mahori et autres polynésiens sont certainement plus gros mais c'est un trait génétique de tous ces peuples qui fait qu'ils sont plus lourd et accessoirement plus costauds.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai il faudrait calculer l'Indice de Masse Corporel. Mais peut-etre que ce classement ne serait pas si différent. Et puis pour une fois qu'on était dans les meilleurs et les zuniens derniers :)

      Pour les néerlandais, il me semble en effet qu'ils sont les plus grands d'europe.Ce qui serait interressant aussi c'est de comparer la taille d'une génération d'une population donnée avec la quantité de lait (industriel) consommé.

      Supprimer
  2. Arrêter de critiquer pour critiquer, juste lire, voyager et observer. Je vous signale que l'être humain peut être grand et maigre, et, inversement ... Le syndrome de l'obésité est liée directement aux modes de vie et à sa condition sociale, très rarement aux gènes des populations. Et, le mode de vie anglo-saxons à la sauce américaine, des années 70-80, généralisée à leur première sphère d'influence (Angleterre, Canada, Australie, Nouvelle Zélande, Pays Bas, etc.) produit de plus en plus d'obèses. C'est un fait. Faites un régime fast-food, vous verrez rapidement les résultats. Au contraire, une alimentation saine de type méditerranéenne, asiatique, française, etc. En réalité, une alimentation cuisinée soi-même basée sur des produits locaux, adaptée à sa nature et son environnement et bien entendu sans se priver de bonnes choses !!! (en gros le sucre & nos pâtisseries, pour ma part!!!) je ne suis pas pour un retour aux années 50, je ne fantasme pas un passée idéalisée, mais il faut au moins avoir conscience de l'apport, positif ou négatif, du mode de vie américain contemporain et ne pas être surpris de la multiplication des obèses, véritable fléau moderne et anachronique face aux enjeux naturels et agricoles actuels. D'ailleurs, je pense que le "principe de réalité" va vite refaire fondre nos obèses ...

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.