lundi 22 juillet 2013

L’or de l’Allemagne et de la Fed est parti en Chine

L’or de l’Allemagne et de la Fed est parti en Chine
King World News via Contrepoints, 22/07/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Selon William Kaye, gestionnaire de hedge fund à Hong Kong, la Fed ainsi que la Bundesbank, n’ont plus d’or dans leurs coffres. Kaye, qui a travaillé chez Goldman Sachs il y a 25 ans, parle également du véritable montant des réserves détenues par la Banque populaire de Chine (PBOC).

Interview d'Eric King.

William Kaye
: La plupart des gens ne s'en rendent pas vraiment compte, mais l’hégémonie mondiale (leadership ou de domination) est en train de changer. Cette région du monde, l’Asie-Pacifique, et la Chine en particulier, est en train de se positionner pour devenir la puissance mondiale dominante dans les cinq à dix années à venir.

Mes sources me disent que, contrairement aux chiffres officiels disponibles, la Chine possède entre 4000 et possiblement 8000 tonnes d’or physique... Non seulement les Chinois sont les plus gros producteurs d’or, mais ils sont aussi les plus gros importateurs d’or au monde. C'est une initiative stratégique. La Chine accumule massivement l’or extirpé de l’Ouest à une cadence très rapide. La dynamique, ici, est très géopolitique, et l’Extrême-Orient y gagne.

Dans le « nouvel ordre mondial » qui émanera quand ce « raid » se terminera, la position de la Chine, de la Russie et du Brésil sera grandement améliorée. En revanche, la position des États-Unis, aussi bien que celle de l’Europe et du Royaume-Uni, sera grandement diminuée. Telles en seront les conséquences majeures.

Eric King : Vous dites que la Chine possède plus de 4000 tonnes d’or déjà, peut-être même jusqu’à 8000 tonnes. Jusqu’où la voyez-vous aller en termes de possession possible d’or ?

William Kaye : Je pense qu'ils n’ont pas encore terminé. De l’or a été loué ; nous le savons, puisque les grandes banques centrales l’ont admis. La Fed l’a admis, la BCE l’a admis, la Banque d’Angleterre l’a admis. Elles ont toutes admis qu’elles louent de grandes quantités d’or sur le marché.

En pratique, cela fonctionne ainsi : la Fed contacte son « agent », souvent JP Morgan, quelques fois Goldman Sachs, et lui dit : "Ok, il faut empêcher le prix de l’or de grimper, alors voici 20, 30, 40, ou 50 tonnes d’or que nous allons vous louer. En théorie, nous pouvons vous le réclamer".

C’est une belle théorie mais, en réalité, cela ne fait aucun sens puisque, une fois que JP Morgan ou Goldman Sachs obtient son or, il le vend sur le marché. Alors ces bullion banks deviennent vendeuses nettes d’or. Et la Fed dit : "Nous disposons encore de contrats où, en théorie, nous sommes libres de revendiquer l’or. Nous continuerons donc de reporter que nous en sommes les propriétaires dans les documents officiels."

Mais, en réalité, cet or a été vendu sur le marché. Il termine sa course dans des endroits comme Pékin. Mais, avant qu’il ne se retrouve à Pékin, il passe souvent par Hong Kong. Et, quand il arrive à Hong Kong, il passe par notre raffinerie, la même que nous utilisons. Et, en passant, peut-être possédons-nous une partie de l’or que l’Allemagne croit posséder. Mais l’Allemagne ne verra jamais cet or, parce qu’il est en sécurité dans mon compte et dans ceux de nos investisseurs à l’Aéroport international de Hong Kong.

Au sujet de cet or, qui aurait pu arborer le symbole de la Bundesbank à son arrivée à Hong Kong, une grande raffinerie, une des plus grandes au monde qui travaille avec la People’s Bank of China, a certifié que : "Oui, nous avons de l’or que nous pouvons livrer. Nous l’avons fondu, nous l’avons testé. Peut-être arborait-il le symbole de la Bundesbank à son arrivée, mais maintenant, c’est de l’or fondu, d’une finesse de 0.9999."

Voilà comment cela fonctionne en pratique. Alors l’or de la Fed, que les Américains croient posséder, est parti. L’or des Allemands, qu’on leur a promis dans sept ans, ils ne le reverront pas, parce qu’il n’existe plus (à la Fed) ; je le possède... la People’s Bank of China le possède... la Reserve Bank of India le possède... la banque centrale de Russie le possède. Mais les Allemands (et les Américains) ne le possèdent pas.

Eric King : Vraiment, cette raffinerie a admis avoir fondu les lingots de la Bundesbank ?

William Kaye : Elle a juste confirmé que tout ce que je vous ai dit est juste : ils obtiennent des lingots d’or de partout, incluant ceux des principales banques centrales, avec leur symbole dessus, et ils les fondent.

Eric King : Mais elle a bien confirmé que l’or provenait des banques centrales de l’Ouest, dans la plupart des cas ?

William Kaye : Si on lit entre les lignes, et on n’a pas besoin de le faire beaucoup, c’est une vraie farce. L’or est parti. Il a été hypothéqué et ré-hypothéqué. Il est parti. Non seulement la Fed et le Trésor US ne possèdent pas 8000 tonnes ou plus, mais ils ne possèdent probablement rien.



L'interview originale sur King World News, avec toutes les pincettes et le sens critique qui conviennent à cette source pas des plus objective dès qu'il est question de métaux précieux :
William Kaye
King World News, 10/07/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien

→ lien 

9 commentaires:

  1. Il ne faut pas oublié que Nicolas Sarkozy a fait perdre des milliards à la France en vendant 20% de l'or des Français en le bradant , et de plus liquide notre patrimoine sans nous consulter
    La prochaine fois qu’un sympathisant ou un encarté de l'UMP vous bassine avec son merveilleux gestionnaire qui a sauvé la France de l’apocalypse financière, rappelez-lui ce mémorable exploit de son leader, ainsi que sa dilapidation de notre patrimoine.

    RépondreSupprimer
  2. Si c'est vrai et c'est terriblement crédible, l'or va être "démonétisé" à vitesse grand V en occident.

    De toutes façons, on ne fait pas de commerce avec une valeur que l'on ne possède pas et il n'y a aucune raison que l'or ne redevienne pas un métaux comme les autres.

    Le pétrole ou n'importe quelle autre énergie est autrement plus utile et on a certainement plus besoin d'eau ou de sable que d'or.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfaitement. Les terres rares, le cuivre , le nickel sont bien plus utiles que l'or dont l'usage industriel est très très limité (connecteurs ?)
      Le pétrole restant le plus indispensable.

      Supprimer
    2. Faux. Si l'occident n'a plus d'or, elle n'aura rien à dire sur se re-monétisation ou non. Si je ne possède pas d'action d'Air Liquide, je n'ai aucune voix au chapitre lors de l'AG des actionnaires.
      Si l'Asie + Inde + Russie + Brésil détiennent plus de 50% de l'or des BC, aucun pays de l'OCDE ne pourra les empêcher de décréter la monétarisation de l'or, voire de l'argent pendant qu'on y est.

      Supprimer
    3. Le dernier vecteur de domination de l'occident c'est la finance et le dollar!!
      Le jour où les BRICs (+pays du shangaï five) voudront rééquilibrer les rapports géostratégiques et économiques, ils décrètent que la seule monnaie qu’ils acceptent c'est l'or ou une monnaie basée sur l'étalon or, et l'occident et son système sont cuit…

      Supprimer
  3. Tout est basé sur l'or, tout absolument tout. Et quand vous avez 20% du peuple terrestre qui n'a pas d'or, ces derniers doivent se plier aux exigences de ce qui le possède. Le bank run est pour bientôt.

    RépondreSupprimer
  4. Y’a-t-il une canicule sur les marchés? Sur l’or et l’argent-métal, c’était l’ébullition !
    http://la-chronique-agora.com/canicule-or-argent-metal/

    RépondreSupprimer
  5. La Russie et la Chine priveront le dollar de son rôle de monnaie de réserve
    http://french.ruvr.ru/news/2013_07_24/La-Russie-et-la-Chine-priveront-le-dollar-de-son-role-de-monnaie-de-reserve-4422/

    l'or accumulé de la chine,la russie leur sert devises pour soutenir le yuan,le rouble qui seront elle aussi des monnaies de reserves

    RépondreSupprimer
  6. L’Allemagne réclame son or à la Réserve fédérale américaine

    http://www.egaliteetreconciliation.fr/L-Allemagne-reclame-son-or-a-la-Reserve-federale-americaine-19617.html#forum494651

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.