mercredi 10 juillet 2013

N'en a plein du pétrole ! Alors pourquoi ce dernier ne descend plus en dessous de 100$ ?

Alors qu'il tournait autour de 20$ jusqu'en 2004...



Aujourd'hui, il n'arrive pas à repasser sous les 80$ :


Et on s'envole à 105$, sur fond de crise en Egypte, de mensonge sur les schistes, et ... de fuite dans une plate forme pétrolière dans le golfe du Mexique...
WTI Spikes Following News Of GOM Platform Loss Of Control, Spill
ZeroHedge, 10/07/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
Even if the last thing the tapering US "recovery" needed is a surge in energy costs, it may soon be getting them following yet another news flashback, this time to the 2010 GOM disaster. Just headlines for now from Bloomberg:
  • U.S. IS RESPONDING TO A LOSS OF WELL CONTROL IN GULF OF MEXICO
  • GULF OF MEXICO EVENT OCCURRED AT SHIP SHOAL BLACK 225 PLATFORM
  • GULF SITE POSSIBLE SHEEN IS OVER 4 MILES WIDE BY 3/4 MILE LONG
  • ENERGY RESOURCES TECHNOLOGY GULF OF MEXICO OWNS PLATFORM: U.S.
  • U.S.: COMPANY ASSESSMENT SAYS GAS FLOWING FROM GULF WELL
  • U.S. SAYS ALL PLATFORM WORKERS SAFELY EVACUATED FROM PLATFORM
  • U.S.: 2 OTHER WELLS ON PLATFORM B WERE PRODUCING AND WERE SHUT
  • U.S. TO CONDUCT INVESTIGATION ON CAUSE OF GULF OF MEXICO EVENT



Le Food Price Index de la FAO est toujours dans la fourchette très haute :


Le tout sur fond de goinfrerie de plus en plus outrangeante de la kleptocratie mondialisée :
Economic Inequality Is Not An Accident, It Was Created
The Big Picture, 10/07/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien


Tout ça est en train de partir en sucette.

J'ai comme dans l'idée que si les maçonneries babeliennes éclairées (☝ ☀ ) qui nous dirigent veulent continuer jusqu'au bout leur projet de fascisme 2.0 à la sauce meilleur des mondes, va falloir qu'ils deviennent vraiment méchants désormais... Parce que là, ça va commencer à péter de partout.

Car maintenant, ils ne peuvent plus associer leur projet global d'Homme Nouveau aculturé, esseulé, et soumis au seul marché et à la finance, à de la croissance, de la hausse du niveau de vie, des iDaubes, avec de vraix morceaux de progrès et de modernité dedans... Ce qui a pourtant été l'élément de base qui a permis jusqu'ici de faire accepter aux peuples qu'on les suicide et qu'on leur vole leurs libertés et leurs identités...

Ils n'arriveront plus à vendre du rêve, de la mondialisation heureuse, de l'euro qui fait la croissance, de la démocratie festive, toussa toussa. Ils ont entubé les peuples depuis trop longtemps.

La démocratie va devoir sauter pour de bon... Ils ne pourront pas garder le pouvoir et continuer l'agenda bien longtemps sinon.

On assiste à la faillite évidente de la religion de la "modernité" et du "progrès" sur le mur du peak everything. Leur sens de l'histoire, on dirait qu'ils sont bien partis pour pouvoir se le tailler en pointe... Et c'est dans ces cas là que les curetons deviennent les plus dangereux...


D'ailleurs, histoire d'avoir un avant goût, voici ce que la très puissante maçonnerie juive demande (bref, exige) désormais :
Les propositions du B’nai B’rith France "pour la citoyenneté et contre l’antisémitisme"
B’nai B’rith France via Egalité & réconciliation, 28/05/2013 (en Français texte en français )
→ lien
« L'organisation juive B'nai B'rith France demande au gouvernement d'introduire un test sur "les valeurs de la République" lors de la Journée Défense et Citoyenneté, dans un Livre Blanc publié mardi qui recense ses propositions pour lutter contre l'antisémitisme.

Lors de ces journées, obligatoires pour tous les jeunes de 18 ans, "il serait pertinent de faire passer un test préalable de sensibilité aux valeurs de la République et au principe de laïcité", estime cette ONG dans son ouvrage, transmis vendredi au président François Hollande.

Il s'agirait à la fois de mieux connaître l'ampleur des déficits et d'imposer une formation aux "jeunes chez qui le test relèverait des fondamentaux défaillants", ajoute l'organisme.

Vous lisez bien. C'est une pure citation...

Vous êtes prévenus... Et c'est qu'un début. Il est en train de monter une lame de fond de colère contre le système et l'agenda babelien de la maçonnerie au pouvoir qui n'est pas sans faire penser la même lame de fond qui a renversé l'ancien régime et mis au pouvoir cette même maçonnerie... Et le système en a parfaitement conscience. Ça va tourner vilain...






Quand même !





9 commentaires:

  1. La devaluation du dollar se reflete dans les matieres premieres comme le petrole et l'or...qui si vous les comparait suivent un rally haussier del'an 2000, avec certes des corrections majeures.

    RépondreSupprimer
  2. Ce que tu décris là Tonio, c'est... ta propre colère.

    C'est ta colère qui a clairement monté d'un cran, depuis 2 ou 3 ans. Ton blog l'atteste. On riait d'ailleurs au début quand tu parlais du Modem (Bayrou, énorme), des révolutions dans les pays arabes qui allaient peut-être donner quelque chose de positif, etc.

    Mais ton cheminement, combien l'ont fait ?

    Il y a incontestablement une élite, une très faible minorité, qui par exemple est :
    -horrifiée par les dissonances cognitives (Obama prix nobel de la paix = drones tueurs + écoutes RDA style)
    -scandalisées par Sarkozy, Hollande, leur militarisme minable en Lybie et Mali, leur incompétence crasse
    -outrées par les privilèges des fonctionnaires en france
    -stupéfiées par le projet soviétique des bruxellois, le double langage de Merckel
    -effrayée par les effets bien réels d'une immigration totalement hors de contrôle

    etc. etc. La liste est sans fin.

    Mais ? Et alors ?

    Regarde la NSA aux USA... A part l'élite dont je parle.... 90 % des americains n'en ont rien, mais alors rien à foutre du tout. Idem chez nous. La révolte des jeunes ? Où ça ? Même la banlieue se tient peinard (dernières émeutes en 2007 !).

    Notre colère monte. Mais nous ne sommes pas assez nombreux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et le million de gens de la manif pour tous ?

      Supprimer
    2. La cote d'avenir de Le Pen à 3&%

      Supprimer
    3. La fuite de l'impôt qui monte

      Supprimer
    4. Salut Tonio,
      tu n'as pas encore parlé de l'asile politique accordé par Flambi à la femen en chef, une ukrainienne qui a tronçonné un christ en croix à Kiev, soit disant pour protester contre l'incarcération des Pussy Riots. C'est sûr, les ukrainiens sont un peu agacés maintenant.
      Dans le même temps on le refuse à Snowden et on interdit de survol l'avion de Morales.
      C'est énorme, et ce qui l'est encore plus c'est que quasiment personne n'en parle.
      En tout cas à rajouter à la liste.

      Supprimer
  3. Pour le prix du pétrole ne va pas chercher plus loin que le fait qu'au dessous de 80 $ le baril... Ben il y a pas mal de puits de pétrole non conventionnels aux US qui peuvent fermer (au texas notamment)... Il est primordial pour le "bien" de ces investisseurs... Que le prix du baril reste au dessus.

    Ce serait trop bête que ces magnifiques investissements soient contrariés par de stupides baisses de prix...

    Où irions nous ?

    RépondreSupprimer
  4. Je suis au Texas en ce moment.

    Mon collegue bosse à Tamu pour Chevron....Il y a dans les 3000-5000 milliards de barils de matière organique visqueuse qu'il est aujourd'hui impossible d'extraire. Il bosse sur une méthode pour réduire la viscoisité par utilisation de plasma froid....
    ==> N'en a vraiment plein de pétrole mais il demande de plus en plus d'énergie et de technique pour l'extraire (==>si il faut plus de technique et plus d'énergie), ça veut dire qu'il faut payer plus de gens pour l'extraire donc le prix augmente....

    Je ne parle que de ressource, pas de débit de production, donc ça n'enlève rien au plateau de production de pétrole actuel....et à sa très probabl décrue dans les qqs années devant nous

    Chlamy50

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "ça n'enlève rien au plateau de production de pétrole actuel"

      Ben si, si les ressources sont là et que l'on ne va juste pas les chercher parce que c'est trop cher et qu'on préfère utiliser des énergies renouvelables finalement devenu moins coûteuse.

      Ce n'est plus un plateau de production mais un plateau de demande.

      On peut imaginer que la ressource ne sera jamais épuisée mais que la demande diminuera en même temps que le prix augmentera jusqu'à être anecdotique.

      Il est aussi possible que les énergies alternatives soient de plus en plus efficace et que le pétrole n'ait pas besoin d'atteindre $400 le baril pour être abandonné.

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.