mardi 2 juillet 2013

Olivier Delamarche sur BFM Business

Olivier Delamarche sur BFM Business
BFM Business - Intégrale Bourse, Olivier Delamarche, 02/07/2013 (en Français texte en français )

11 commentaires:

  1. Voilà les petits kapos, les crapules minables ont fait leur basse besogne.

    *************
    Le Parlement européen a levé l'immunité de Marine Le Pen, ce qui peut ouvrir la voie à une procédure judiciaire contre la présidente du Front national après des propos assimilant les "prières de rue" des musulmans à une "occupation", propos que l'intéressée a maintenus lundi.
    *************

    C'est à gerber. Ils ont osé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu devrais te réjouir,ça lui fait des voix en plus,la majorité des français vomit l'islam.

      Supprimer
  2. Voila la petite kapo , la crapule avait fait sa basse besogne.

    c'est à gerbé . elle avait osé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle a osé dire la vérité en effet...C'est toujours dur pour certain de prendre les faits pour ce qu'ils sont. Soyez objectif.

      Supprimer
    2. C'est une socialo... Elle ira loin... Les français adorent cela le socialisme. Notre pays n'ira pas loin par contre... Mais cela n'est pas important...

      Supprimer
  3. Celui qui a osé comparer MLP à une "kapo" ferait mieux d'apprendre à écrire en français... Sinon on va s'imaginer qu'il appartient au parti de l'étranger.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Imaginez bien ce que vous voulez. ..

      Supprimer
  4. Au niveau des prières de rue ils avaient dès le départ tous nié leur réalité, crié au mensonge, pour ensuite face à la réalité délétère reculé très fortement, quand bien même tout est prétexte pour avoir la peau de Marine Le Pen.

    Ils pensent maintenant avoir trouvé la faille pour lui enlever son immunité parlementaire, ce qui s'appelle en réalité jouer sur les mots pour en faire un délit d'opinion, c'est vraiment très mesquin.

    C'est bien évidemment une grosse erreur en termes de stratégie politique, et bien évidemment Marine face à cela a choisi une stratégie de rupture car elle c'est bien évidemment aperçu que toutes les attaques ne la faisait pas baisser dans les sondages, donc politiquement on est à peu près certain qu'il n'y aura pas de conséquences pour si peu.

    En plus c'est le moment opportun tellement l'UMP est aux pâquerette et la majorité bat des records d'impopularité, le système ne s'est bien évidemment pas aperçu qu'il n'était pas en position de faire des procès politiques pour des motifs ambigus.

    Encore pire ! Cela intervient dans un contexte international où en Turquie et en Égypte le peuple se révolte contre les Frères Musulmans, ça aussi ça leur aura échappé, mais ce qui médiatiquement est un argument particulièrement massue à faire valoir pour Marine.

    Globalement, la classe politique dominante, que ce soit pour les matières purement techniques ou pour la stratégie de politique politicienne, sont dans la plus totale incompétence.

    Cela participe à un tout, dans la mesure ou toutes les avanies européennes, ainsi que toutes les escroqueries et manipulation en pagaille liées à la crise, ne peuvent se faire qu'avec des gens incompétents, lâches et corrompus.

    Je viens encore d'apprendre que pour le scandale du Libor la commission européenne a proposé de procéder à un règlement à l'amiable.

    D'autre par la Commission qui a encore des doutes révèle qui il y aurait eu entente et manipulation au niveau de 13 banques parmi les plus grandes, Bank of America-Merrill Lynch, Barclays, Bear Stearns, BNP Paribas, Citigroup, Morgan Stanley, Credit Suisse, Deutsche Bank, Goldman Sachs, HSBC, JP Morgan, RBS et UBS, http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/actus-des-marches/infos-marches/la-commission-europeenne-denonce-des-pratiques-anticoncurrentielles-sur-le-marche-des-derives-de-credit-892831.php . J'ai lu des articles en portugais où le terme exacte utilisé veut dire "en bande organisée". Car bien évidemment c'est purement et simplement de la délinquance financière.

    Dans le meilleur des cas si l'enquête se poursuit à petit pas pour révéler ce que tout le monde sait déjà depuis longtemps, cela se traduira par des amendes de principe, ou bien comme pour le Libor un règlement amiable.

    Ce système est n'est rien d'autre que du fascisme, ou l'état est gouverne au profit des corporatismes privés, où ces derniers ont compris que pour faire de bonnes affaires sans aucun risque de se planter il suffisait d'adopter les mêmes méthodes que celles qui sont en vigueur chez les mafias telles que la Camora, la Cosa Nostra ou la Nangreta. C'est à dire que ceux qui gagnent sont toujours les mêmes, ainsi ceux qui perdent sont aussi toujours les mêmes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouais, pas besoin de chercher si loin. Ils continuent la stratégie de division. Pendant que Marine va occuper l'actualité en compagnie de Tapie et consorts, ils continueront tranquillement leurs réformes.

      D'ailleurs sur les forums, les trolls habituels vont nous matraquer de "fasciste", "islamiste" dans tous les sens, comme après chaque fait d'actualité périphérique.

      Supprimer
    2. @Anonyme "Marine, Tapie et consorts..." Vous pratiquez la stratégie de l'amalgame et vos arguments sont "Mouais", "Pas besoin...". C'est court !

      Supprimer
  5. Peut-être déjà lu mais c'est une grosse info !

    http://www.rollingstone.com/politics/blogs/taibblog/everything-is-rigged-vol-9-713-this-time-its-currencies-20130613

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.