mercredi 17 juillet 2013

Philippe Béchade : la réforme de la santé d'Obama n'est qu'une tartuferie pour mettre tous les employés du privé à temps partiel

Et naturellement, cela va sans dire, la nouvelle aristocratie fonctionnaire n'est pas concernée...

Philippe Béchade(Agora)/ BFM: "On leur sort le 357 Magnum, on leur met sur la tempe" 17 Juillet 2013
BFM Business - Intégrale Bourse via Le blog à Lupus, Philippe Béchade, 17/07/2013 (en Français texte en français )
→ lien

2 commentaires:

  1. "Et naturellement, cela va sans dire, la nouvelle aristocratie fonctionnaire n'est pas concernée..."

    Impossible. Comme tu l'a bien compris, il faut une base sociologique, menant une vie normale, minimale aux kleptocrates. Il se trouve que pour l'instant ce sont les fonctionnaires. S'ils s'attaquent à tout le monde c'est terminé pour eux.

    RépondreSupprimer
  2. Il y en a beaucoup qui critiquent Olivier Delamarche notamment sur les sites boursiers, selon quoi ses prévisions catastrophiques ne se réalisent jamais, qu'il se trompe tout le temps, et que sa société ne marcherait pas si bien que ça.

    Il faudrait peut-être leur expliquer la stratégie du 357 magnum.

    Globalement la finance à compris la même chose que les mafias italiennes pour être toujours gagnants/gagnants, à savoir s'arranger pour encaisser toujours les bénéfices, quand bien même on perdrait logiquement de l'argent si ce n'était pas des escroqueries, et de l'autre côté dissimuler les pertes en les faisant assumer part d'autres.

    Nous sommes dans des systèmes de gestion qui se sont généralisés obéissant aux même logiques que la Cosa Nostra ou la Camora.

    Pourquoi se gêner puisque tout les politiciens sont à notre botte et l'on a acheté tout les leviers de contre pouvoir, en particulier on contrôle la communication.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.