mardi 9 juillet 2013

S&P tatane l'Italie de BBB+ à BBB

S&P Downgrades Italy From BBB+ From BBB; Full "Puffery" Statement
ZeroHedge, 09/07/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien

3 commentaires:

  1. Surprenant.

    On n'avait pas entendu les guignolos de S&P depuis longtemps. Et là, pouf, l'Italie.

    En plus pourquoi l'Italie ? Grèce, Espagne, France, Portugal... tous ces pays sont à la dérive.

    Bref, ça fait cheveux sur la soupe.

    Dégrader l'Italie sans dégrader l'Espagne achève de décrédibiliser ces guignols.

    RépondreSupprimer
  2. Sur le site "Arrêt sur images", la journaliste Anne-Sophie Jacques écrit :

    "l’évidence s’impose : la convergence des économies souhaitée lors de la création de la monnaie unique n’a pas eu lieu. Pire : les économies divergent, et pas qu’un peu. On le voit bien sur les graphiques brandis par Jacques Sapir en début d’émission : ces lignes vous semblent peut-être absconses – vous pouvez les regarder de plus près, les graphiques sont au pied de cet article – mais peu importe, l’important est dans le mouvement. On ne converge pas, on s’éloigne. On s’oppose. Et cette opposition crée des tensions, forcément. Suffit d’avoir l’œil rivé sur le fil d’actualités espagnoles, italiennes, portugaises, sans même parler de la Grèce ou de Chypre pour comprendre que la situation va tourner en eau de boudin."

    http://www.les-crises.fr/debat-sapir-melenchon/

    A l’intérieur de la zone euro, ça diverge, et ça diverge de plus en plus.

    Autrement dit :

    Dans le monde réel, nous avons obtenu le contraire de ce que nous avaient promis les partisans de l’euro en 1992.

    La question n’est plus :

    "Faut-il sortir de l’euro ?"

    La question est désormais :

    "Quand allons-nous subir la sortie de l’euro ?"

    Le mot important, c’est : "subir".

    La sortie de l’euro ne sera ni choisie, ni organisée. Nous allons subir la sortie de l’euro.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.