mercredi 28 août 2013

Pourquoi le Likoud a tout à gagner à ce que la Syrie attaque la première

Un des scénarios évoqués ces derniers jours pour ce qui est des frappes en Syrie serait que la Surie n'attende pas et frappe Israel la première.

Et malgré les avertissements de Netanyahu, je ne peux m'empêcher de penser que le Likoud aurait tout intérêt justement à ce que Assad frappe.

Car il faut voir la situation en Israël.

   Le Likoud n'est repassé aux dernières élections qu'en étant obligé de bricoler un accord avec le centre droit local, alors que l'extrême droite identitaire a morflé.
   On commence à voir des contestations sur fond renaissant de lutte des classes et des questions d'inégalités sociales et d'âge, surtout à cause d'une bulle immobilière terrible qui massacre la jeunesse.
   On commence à voir aussi poindre des revendications sociétales immigrationnistes et festivistes gay (cf invitation à Tel Aviv du premier couple marié homo en France). Visiblement le petit peuple israélien est en train de s'auto intoxiquer par sa propre propagande et j'imagine que pour la droite conservatrice, il est temps de lui rappeler que le métissage, le multi culturalisme, l'enrichissement par la diversité, et papa porte une robe, c'est réservé aux goys...

Là dessus, imaginez... Un petit millier de morts suite à un tir de missiles massif par la Syrie, avec quelques enfants à exhiber, c'est rien au vu de la population israélienne, mais politiquement, ça changerait tout. Tout le monde uni comme un seul homme derrière Tsahal qui ira ramoner la Syrie sans effort (car avec le soutien de toute l'OTAN). Le tout suivi d'une annexion d'un gros bout du pays, grand Israel toussa toussa (ce qui permettra au passage de construire massivement et de régler en partie la question de la bulle immobilière)... Et surtout, finies les revendications sociales, aux chiottes le festivisme sociétal.

Tout ça peut sembler parfaitement cynique, mais il faut garder à l'esprit que nos dirigeants ne nous "représentent" pas, ils nous cultivent... Comme des tomates hors sol dans le cas des goys, ou des tomates au contraire bien enracinées dans le cas d'Israel...

Et c'est donc pourquoi je pense que la droite conservatrice israélienne a tout intérêt à ce que la Syrie frappe la première, et en premier lieu, pour des questions de politique intérieure...

7 commentaires:

  1. Tu as parfaitement raison sur le fond (le cynisme absolu des états) mais tu as tord sur le cheminement.

    Pourquoi veux tu que la Syrie attaque la 1ere ? Ca n'a aucun sens.

    Il y a beaucoup plus simple et réaliste :

    -les USA envoient une volée de Tomahawks sur Damas
    -El Assad réplique alors... sur Israel

    Et hop ! C'est parti.

    C'est le scénario le plus probable.

    El Assad perdrait le soutien russe, et d'autres, s'il attaquait le premier. Il doit demeurer absolument dans la posture victimaire.

    D'ailleurs... je crois de plus en plus qu'il se couchera face a l'attaque des missiles US et ne répliquera pas.

    Le raisonnement est simple :

    -il réplique : il est alors immédiatement éliminé (par israel et les US)

    -il ne réplique pas : il gagne du temps, peut jouer la carte victimaire

    ... A la fin de toute les facons, il est perdu, mais au moins il gagnerait du temps.

    Dernier élément : il s'est couché à chaque fois qu'Israel a mené une attaque directe sur le sol syrien (au moins à 5 reprises ces 2 dernières années).

    Donc il va se coucher. En tout cas dans l'immédiat.

    Ses ministres continueront à faire les marioles (souvenez vous Saddam Hussein et Bagdad Bob) : "mère de toutes les batailles", "nous allons répliquer", "déluge de feu", et toutes ces conneries qui sont si insupportablement moyen orientales...

    Mais El Assad va se coucher. C'est une certitude.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'en sais des choses toi!
      Et en plus des CERTITUDES...certaines!

      Bravo.

      Supprimer
  2. Le pire dans ces scenarii démoniaques, c'est qu'ils ne sont pas forcément que des supputations.

    RépondreSupprimer
  3. http://www.wikistrike.com/article-syrie-c-est-roland-dumas-qui-vous-le-dit-119752863.html

    RépondreSupprimer
  4. Même si Assad n'attaque pas le premier Israël, on lui inventera bien une attaque quelconque. Au Golan, tiens au hasard. Ca fait depuis juin que ça chauffe là-bas, on sait pas trop pourquoi mais ceci n'est peut-être pas sans lien avec cela.
    Un false flag, c'est facile à faire ; après c'est une affaire de com et de timing.

    Assad n'est pas assez con pour donner le bâton pour se faire battre. Et reste à voir quelles seront les représailles sino-russes.
    Je serais eux, j'envisagerais de couler une bonne fois pour toute ces Occidentaux arrogants, en faisant exploser leur système basée sur la dette infinie, et en recentrant mon économie sur la demande intérieure.

    D'ici à ce qu'ils estiment que le moment est venu...

    On joue avec les allumettes, là.

    RépondreSupprimer
  5. http://www.humanite.fr/fil-rouge/jeudi-29-aout-rassemblements-pour-dire-non-a-la-guerre-en-syrie-mouvement-de-la-paix . Rien n'est inéluctable, RV tantôt!

    RépondreSupprimer
  6. http://www.24heures.ch/suisse/russie-menace-suede-c-suisse-perd/story/14170357

    Je pense que les russes sont coincés, et ne pourront pas faire grand chose en Syrie.
    S'ils sortent 3 avions de leur espace aérien, l'Otan est tout de suite sur leur dos, même si c'est en rapport avec la Suède qui n'en est pas un membre...
    Et je ne suis pas convaincu que la Russie ait plus de moyens économiques que le BAO pour soutenir une guerre projetée.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.