samedi 7 septembre 2013

Du côté du futur front

   CARTE INTERACTIVE - Syrie: état des lieux des forces en présence (BFM)
Notre carte sur les pays favorables et hostiles à une intervention militaire en Syrie
Bref, c'est l'OTAN contre le reste du monde... Et on voit poindre l'affrontement naissant Asie contre occident, l'Asie ne supportant plus l'hypocrisie de la dictature maçonnique occidentale à géométrie variable... Et notez bien l'Allemagne qui se rapproche de plus en plus de la Russie... Le cauchemar de Brzezinski...

   Syrie: 11 pays du G20 favorables à une intervention sans l'aval de l'ONU (Ria Novosti)

   Putin "Brings It": Says Will Assist Syria In Case Of Attack (ZeroHedge)
   "Will We Help Syria? We Will" - What Putin Really Said (ZeroHedge)
   The Soap Opera Plot Thickens: Iran Plots Revenge If US Hits Syria, According To "Intercepted" Message (ZeroHedge)

   Putin: "Chemical Attack In Syria Was 'Provocation' By Rebels" (ZeroHedge)
   High-Level U.S. Intelligence Officers: Syrian Government Didn’t Launch Chemical Weapons (ZeroHedge)

   State Department Orders Evacuation Of Lebanon Diplomats (ZeroHedge)

   Syrie : Obama annoncera mardi sa décision sur une intervention militaire (Les Echos)
   Syrie/attaque chimique: Hollande réclame d'urgence le rapport de l'ONU (Ria Novosti)

   We Have Officially Jumped The Shark: Al-Arabiya Reports Another "Gas Attack" By Syrian Regime (ZeroHedge)

5 commentaires:

  1. Il faut d'abord noter la stupéfiante résistance de la Russie.
    Sur la Lybie, Poutine avait très légèrement protesté, et était passé à autre chose rapidement.

    Mais là, c'est vraiment surprenant. La Russie est vent debout.

    Conclusion : on ne nous fera pas croire qu'il s'agit seulement pour la Russie de sauver/conserver sa base navale en Syrie et pour l'amour du respect de son alliance avec ce pays.

    Non. C'est la preuve que les enjeux sont extraordinairement élevés (les objectifs "profonds" des USA dont nous parlions hier).

    Alors que j'ai toujours pensé à l'inévitabilité de la chute du domino syrien, pour faire ensuite faire tomber l'Iran... je commence à douter.

    En tout cas d'une attaque unilatérale des USA.

    Il faut reconnaître que :
    -Obama est mauvais... Come Carter avant lui. Confus, brouillon.

    -Il a fait une énorme erreur samedi avec son discours demandant le vote du Congrès. Il y avait un momentum... les USA auraient pu frapper, en "réagissant" à la soit disante attaque chimique.
    Kerry avait fait un discours parfait la veille.

    Mais là cet idiot donne du temps à la Russie. Tout le monde a eu le temps de se compter et de se reconnaître contre une telle attaque. Tous les pseudo alliés (regardez le pathétique Neuneu Hollande) ont les chocottes et se barrent.

    Bref. Il est sacrément coincé.

    En outre, on aurait pu penser qu'il aurait passé un deal secret avec la Russie, du style "bon vlad', tu me laisses envoyer 50 tomahawks sur des bâtiments vides, tu donnes l'ordre à Bachar de ne pas répondre... et comme ça tout le monde sauve la face".

    Mais vu la salve des déclarations très dures de Poutin, après, on peut en douter.

    Bref. Obama brouille les cartes. Est ou semble très faible.

    Suprême habilité pour celui qui voudrait en fait déclencher un conflit beaucoup plus large ? Ou alors soit disant homme plus puissant du monde... totalement à poil ?

    Il se pourrait qu'avec le vote du Congrès il se couche tout simplement. Comme les autres... Et là les USA prendraient un sacré coup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A moins d'organiser un 2eme "false flag" afin de tenter le tout pour le tout pour décrébiliser ASSAD, genre: "regarder il récidive!"
      MASTER T

      Supprimer
  2. http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/060913/syrie-la-lettre-dun-ancien-ambassadeur-de-france-francois-hollande

    RépondreSupprimer
  3. @Anonyme de 9.51

    Vous semblez ignorer qu'Obama a été sommé de demander au Congrès par les autorités constitutionnelles sous peine de destitution...

    RépondreSupprimer
  4. @Anonyme de 9.51

    oui, effectivement, bien vu, concernant la Russie.

    par contre :
    "-Obama est mauvais... Come Carter avant lui. Confus, brouillon."

    peut être pas !
    n'oublions pas qu'il est Prix Nobel de la Paix... "quand même" lol

    peut être qu'Obama ne veut pas de cette guerre, mais les vrais dirigeants des USA le poussent à la guerre, alors, il fait "le con" pour faire foirer le plan.... pourquoi pas...

    yongtai

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.