lundi 9 septembre 2013

Du côté du futur front

   Syria Strike To Be "Unbelievably Small" Kerry Promises, Leaves Everyone Puzzled (ZeroHedge)

   Russia Launches New Surprising Strategy: Appeasement (ZeroHedge)
- RUSSIA SAYS WILL URGE SYRIA TO PUT CHEMICAL WEAPONS UNDER INTERNATIONAL CONTROL IF THAT WILL AVERT MILITARY STRIKES
- SYRIA SHOULD GIVE UP WEAPONS IF IT WILL AVOID STRIKE: RUSSIA
- LAVROV SAYS SYRIA’S CHEMICAL WEAPONS COULD BE DESTROYED

- SYRIA WELCOMES RUSSIA'S PROPOSAL FOR DAMASCUS TO PUT ITS CHEMICAL WEAPONS UNDER INTERNATIONAL CONTROL- FOREIGN MINISTER WALID AL-MOUALEM.

   Le Sénat américain commencera à voter mercredi (Le Parisien)
seuls 44 parlementaires sur 533 prêts à à valider la résolution de l'administration Obama prévoyant de mener des frappes en Syrie sans déployer de troupes au sol, selon un sondage réalisé par USA Today Network auprès des législateurs.

   Damas salue la proposition de Moscou sur la mise sous contrôle de son arsenal chimique (Romandie)

   Arsenal chimique syrien: Londres salue l'idée d'un contrôle (Cameron) (Ria Novosti)
La Grande-Bretagne salue l'initiative de Moscou visant à placer les armes chimiques syriennes sous contrôle international, a déclaré lundi le premier ministre britannique David Cameron.

   US Refuses To Admit Checkmate By Russia And Syria, Redirects Purpose Of Military Incursion: Admits Regime Change Intention (ZeroHedge)

   Syrie: les rebelles préparent une attaque chimique contre Israël (TV) (Ria Novosti)
Les adversaires du régime de Bachar el-Assad projettent de lancer une attaque chimique contre Israël depuis un territoire contrôlé par le gouvernement syrien, a annoncé lundi la chaîne de télévision anglophone Russia Today (RT), citant ses propres sources.

3 commentaires:

  1. Il faut donner des détails pour que les gens comprennent.

    -tout est parti dans l'après midi quand Kerry à Londres a fait une bourde de com'. La fameuse question réthorique sur le fait que Assad pourrait rendre ses armes chimiques, "mais je ne crois pas qu'il le ferait pas".

    C'est très clair : c'était une bourde languagière, pas du tout un script prévu.

    -ensuite, emballement. Les médias russes parlent tout de suite d'un "ultimatum".

    -ensuite la russie reprend la balle au bond : et en fait une "proposition".

    -La Syrie "accepte" cette proposition !

    -j'ai regardé la déclaration de Hillary Clinton (20h paris)(qui sortait de la maison blanche)... Elle a été très claire : "je soutiens la proposition de Kerry"... Transformant au passage la bourde en position officielle !
    C'est totalement ahurissant.

    -la confusion est totale. Car Obama doit (ce soir minuit) diffuser sur 6 TV une interview (mais enregistrée AVANT le barnum).

    -ensuite tout le monde a pris le train en marche: l'ONU, Fabius, Turquie etc.

    -Mais Clinton a ajouté un truc important : "pour qu'une telle proposition fonctionne, il faut maintenir la pression militaire"... Sous entendu au Congrès : mes chéris, va falloir voter.

    Voilà. Il s'agit peut -être de la manip' ultime. Faire voter le Congrès, autorisant une action militaire dans le futur, ce qui "maintiendrait la pression sur la Syrie"...

    -et le moment venu (car il est EVIDENT que ce deal ne se fera JAMAIS, Bachar n'abandonnera pas son énorme stock), utiliser l'autorisation.

    Quel bordello !

    Donc rappel :
    -minuit, interview enregistrée d'Obama
    -mardi : speech d'Obama
    -mercredi : vote du Sénat

    RépondreSupprimer
  2. L'annonce de Russia Today est très très très préoccupante.
    Une des clefs de lecture c'est cette phrase trouvée dans un mail de la société de renseignement Stratfor dévoilé par Wikileaks et qui date de fin 2011 :
    "Il semble que les gens sont tout juste sur le point de saisir le fait que de nombreuses parties de l'opposition syrienne mentent et exagèrent, comme si leur vie en dépendait... mais c'est ce qui est... Nous le disons depuis le début, mais c'est bon que d'autres commencent à s'en rendre compte.".

    Ils n'auraient rien à perdre et c'est sans doute un risque grandissant si des armes tombent entre de mauvaises mains

    RépondreSupprimer
  3. http://www.lepoint.fr/monde/syrie-le-regime-accuse-les-rebelles-de-vouloir-utiliser-des-armes-chimiques-08-12-2012-1547340_24.php

    Au cas où, avant que les zexpert de l'onu ne donnent leur compte rendu (en bref) :

    "Le régime syrien a retourné samedi contre les rebelles l'accusation que lui ont faite les Occidentaux de vouloir utiliser des armes chimiques dans le conflit en Syrie, en mettant en avant la prise par les jihadistes d'une usine produisant du gaz hautement toxique."

    "le ministère [Syrien] a "mis en garde contre l'utilisation par les groupes terroristes d'armes chimiques contre le peuple syrien et déploré l'inaction de la communauté internationale après la prise de contrôle par un groupe terroriste d'une usine privée fabriquant du chlore toxique à l'est d'Alep (nord)"."

    Ca date de décembre 2012, Alep a toujours été aux mains des rebels depuis, sait-on jamais...

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.