vendredi 27 septembre 2013

Eric Zemmour : Viviane Reding dirige-t-elle la France ?

Viviane Reding dirige-t-elle la France ?
RTL, 27/09/2013 (en Français texte en français )


  




Le détail :
Another win for @UKIP in Kent:
Crockenhill (Sevenoaks) RESULT:
UKIP - 35.7% (+28.0)
LAB - 31.1% (-27.3)
CON - 23.0% (-11.0)

LIB - 10.2% (+10.2)

Ça monte... ça monte... Partout...

17 commentaires:

  1. Si son penchant à gauche économique un peu trop à gauche rebute des fois un peu, force est de constater que, niveau politique, il est le dernier journaliste français.

    RépondreSupprimer
  2. La colère monte montE monTE moNTE mONTE MONTE

    RépondreSupprimer
  3. Il n'y a pas de colère.

    Vous verrez qu'aux prochaines élections, les Français voteront encore massivement pour ceux qui ont mis notre pays dans cet état de délabrement total, c'est à dire qu'ils voteront une fois de plus pour l'UMPS de façon a ce que rien ne change dans leur petit train-train quotidien.

    L'avenir de notre pays, tout le monde s'en fout, nos gosses se démerderont pour payer la dette, ils devront tenter de vivre avec ceux qu'on aura laissé venir par millions et surement se soumettre ou fuir.....

    Inutile de gesticuler intellectuellement ou de se débattre physiquement, il est déjà trop tard, la France est foutue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélas tellement vrai...

      Supprimer
    2. Je partage votre opinion sur l'UMPS de gauche, ce sont des charlots, des pourris, mais honnêtement et en toute objectivité, je ne voie pas trop ce que voter FN ou cough cough FDG changera.
      On a largement dépassé le pt de non retour depuis belle lurette (sous Chirac probablement), et tout ce qu'il nous reste à faire, est de se mettre à l'abri et attendre que ça dégringole pour tout reconstruire.
      Telle est l'histoire cruelle de France en révolution/reconstruction permanente

      Supprimer
  4. Vous êtes bien sombre.

    La France est en effet foutue. Mais c'est parce qu'elle est foutue... qu'il y a de l'espoir !

    Contribuons, accélérons la faillite de l'état mafieux... en lui coupant les vivres... vous verrez alors que nous irons au fond du trou... mais qu'ensuite on pourra remonter.

    Pas de garantie de succès, mais condition sine qua non pour un vrai changement.

    Donc paradoxalement, le "foutu" est très positif.

    Mais je comprends votre dégoût, frustration...

    Reportez votre énergie et vos moyens sur cet objectif unique : l'accélération de la mise en faillite de l'état mafieux.

    Vous verrez, non seulement ça vous fera du bien psychologiquement (il est temps d'attaquer, de rendre coup pour coup, d'arrêter d'être les serfs de la mafia privée pseudo "publique" qui se cache sous le nom Etat) mais en plus vous vous sauverez vous-même et aiderez la collectivité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton raisonnement est correct pour ce qui est de notre problème économique. Mais il est hélas faux pour notre petit problème démographique...

      Supprimer
  5. Quelle ironie cette chanson, Paris libéré de l'envahisseur germain et de ses collabos par la resistance active de ses citoyens. Aujourd'hui, c'est la France et donc sa capitale qui sont soumis a Bruxelles et in extenso a l'Allemagne. Nos politiques, collabos d'hier et d'aujourd'hui, se satisfont de cette situation; ne manque plus qu'un peuple suffisamment opprimé pour qu'il résiste de nouveau a l'oppression et a l'humiliation du traité de versailles moderne: lisbonne (traité rejeté par le peuple mais validé par le parlement scélérat)
    MASTER T

    RépondreSupprimer
  6. J'adore les réactions offusquées des petits politiciens... !

    Exemple : Bartolone.

    Il est fâché tout rouge.
    **************
    «Elle est tout ce qui nous amène à ne plus aimer l'Europe, a tonné vendredi le président de l'Assemblée nationale. L'Europe ne peut pas être l'Europe des pères ou des mères fouettards. Au lieu de venir nous menacer, elle devrait venir sur le terrain voir ce qui ne marche pas dans les décisions prises par l'Europe. On en a ras-le-bol de ces commissaires européens, de ces Barroso et de leurs enfants, qui n'ont comme vision de l'Europe que l'Europe de la sanction!»
    *******************

    Quelle hypocrisie. Quelle veulerie. Quelle lâcheté. C'est stupéfiant ! Alors que lui et tous ses petits copains ont voté les traités, ont accepté de violer la volonté populaire (on n'a pas oublié les référendums contournés au Congrès !), encore et encore, ont promu les politiques mortifères de Bruxelles, ont milité pour la fin des frontières, la destruction de la souveraineté des états, etc.

    Dehors les politiciens, dehors ! C'est insupportable.

    RépondreSupprimer
  7. Désolé de faire l'emmerdeur mais :
    - Concernant l'UKIP, je veux bien... Mais sur 600 votes exprimés cela reste limité...
    - En revanche c'est regrettable que le parti "anti-euro" ne soit pas rentré au Bundestag.
    - Comparativement parlant je pense que le FN a beaucoup plus de poids en France que l'UKIP au Royaume-Uni. (Même si je ne considère pas que l'on puisse comparer valablement les 2, c'est même une erreur qui fait le jeu de ceux qui mettent tout le monde dans le même panier).

    RépondreSupprimer
  8. Zemmour fait une grande erreur en opposant Reding à Valls par exemple, ou Reding à Sarkozy.

    Car ainsi il valide le mauvais théâtre qu'on nous fait gober depuis des décennies.

    Le story telling est le suivant : nos courageux politiciens français batailleraient dur contre les sinistres "commissaires politiques" non élus de Bruxelles. Une lutte homérique.

    Quelle foutaise. Quelle erreur d'analyse !

    Reding, Valls, Sarkozy, Barroso et tous les autres... appartiennent à un seul et même groupe.

    Ils ont certes des différentes de style, dont le Système use et abuse pour fabriquer de la fausse dissension... mais ils poursuivent les mêmes politiques, les mêmes objectifs.

    Ne tombez pas dans le piège !

    C'est toute cette clique qu'il faut écarter ! Toute !

    RépondreSupprimer
  9. Vivement que les paras sautent sur Paris!
    Cette EURO/EUrope a échoué. C'est maintenant un fait.
    Revenons au Franc, reprenons nos droits souverains, et passons à quelque chose d'autre.
    Et entre temps, faisons le ménage parmi nos politiques, qui pour la plupart nous ont trahi contre une promesse d'argent facile.
    Le Suisse

    RépondreSupprimer
  10. Un excellent week-end !

    GRECE
    -les bruxellois collabos et corrompus jouent aux petits tchekistes... en arrêtant le leader du parti Aube dorée et une douzaine de cadres... pour une pathétique affaire Meric locale. Stupéfiant !

    Bien entendu, cela va augmenter l'entropie et rendre de nombreux grecs fous de rage.
    Non seulement les bruxellois empêchent de nouvelles élections, mais en plus maintenant ils montent d'un cran dans la crapulerie en pratiquant la répression politique, comme du temps des Colonels... Erreur tactique fondamentale qui va leur péter au nez.

    ITALIE
    Bunga Bunga a mis ses menaces à exécution : démission en bloc des ministres PDL ! Le serviteur de Bruxelles, Letta, est fini... Là aussi, ils vont tout faire pour empêcher de nouvelles élections... Donc s'attendre à tout.
    L'entropie augmente fortement.

    USA
    Le sketch sur le "governement shutdown" semble bien progresser.... Toujours pas de votes sur l'extension du plafond de la dette. Ils jouent à se faire peur, mais cela pourrait quand même entraîner certains effets secondaires.

    Bref... la semaine prochaine s'annonce intéressante.

    RépondreSupprimer
  11. Dans chaque famille française on trouve un ou plusieurs immigrés. Fin du débat .

    RépondreSupprimer
  12. Mais oui, mais oui, prends tes pilules, ravale ta "pensée" automatique et sectaire.

    Le débat est plus que jamais... ouvert.

    Et cela vient à point nommé : enfin un article sur le vote musulman !

    http://www.valeursactuelles.com/vote-musulman-gauche-toute20130925.html

    Bravo à VA.

    Nous en avions déjà parlé ici. Il suffit de voir les résultats en Seine St Denis (banlieue massivement immigrée)... Neuneu Hollande y faisait 80 % au 2nd tour ! Forcément, il y avait une explication... communautaire. Religieuse même.

    Alors, remballe la marchandise.

    Quand tu comprendras qu'un immigré italien ou espagnol dans les années 30 ne peut ABSOLUMENT pas être comparé -en nombre et en spécificités- à un immigré d'aujourd'hui (Afrique du nord, Afrique sub saharienne)...Tu verras alors la lumière.

    Le débat est grand ouvert. Et il va péter au nez des gogos comme toi qui ne réfléchissent pas, mais assènent des slogans.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.