jeudi 26 septembre 2013

France : évolution des revenus des différents déciles de population

Statistique étonnante, dont j'avais déjà formulé l'intuition, mais que Berruyer vient confirmer :
0256 Les inégalités de revenus en France (4/5)
Les-Crises.fr, Olivier Berruyer, 24/09/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Le graphique suivant nous montre l’évolution des revenus par quantile de population.



On observe une croissance de plus de 80 % des revenus du Top 0,01% sur la période (avec des pointes de +10 % en 1999 à +15 % en 2006), alors que le revenu de la très grande majorité de la population n’ont augmenté que de 8 %. Le fait surprenant est que la courbe P0-90 a largement surpassé celle de P90-95 et P95-99. On retrouve bien le fait précédemment souligné : cette catégorie des hauts-revenus a connu une diminution de sa part, grignotée par les classes pauvres mais surtout par les classes très riches.

C'est bien ce que je pensais.

Avec le socialisme fabien de l'UMPS, on se retrouve avec une sorte d'oligarchie d'ancien régime qui ne touche plus le sol, mais ceux qui ont le plus morflé, sont les petits riches, juste en dessous.

Et on se retrouve en fait avec une sorte de grosse masse globale de population d'où on ne peut pas sortir (l'État UMPS y veille par le massacre fiscal de tout petit jeune qui réussirait par son mérite) pendant que les 0,5% de l'oligarchie kleptocrate se goinfrent (et échappent largement à l'impôt).

On voit bien là dans ce graphique la mise à mort des petits notables. La maçonnerie mondialiste n'a plus besoin d'eux. Elle s'est mondialisée. Les notaires et les pharmaciens de rotary clubs, c'est tellement has been... Tout ça s'est mondialisé. Le monde va plus vite. Plus besoin pour la kleptocratie DSK compatible de subir les petits notables du coin. Un avion et on se retrouve entre soi pour aller tirer des putes à Marbella...

19 commentaires:

  1. Dommage que ça s'arrête à 2006. J'imagine que les courbes se sont prolongées, mais serait-ce au même rythme ?

    RépondreSupprimer
  2. interdit à discotonio

    http://podcast.river-tiger.com/20130926-1930-2100.mp3

    RépondreSupprimer
  3. C'est corrigé de l'inflation ?

    De toute manière ca ne montre qu'une seule chose : que ce sont toutes des croissances exponentielles ! Sauf que du coup, 1% de différence par an, sur le temps, c'est énorme !

    RépondreSupprimer
  4. Exacte, d'ailleurs les loges de provinces sont souvent ruinées, vieilles.

    RépondreSupprimer
  5. On sent quelque frustration ; toi aussi tu peux aller tirer quelques putes en Aquitaine (elles seront juste un peu plus moches, et moins chères)

    RépondreSupprimer
  6. P0-90 n'étant pas du tout une classe homogène, je ne trouve pas ce graphique très concluant, quoi qu'on en dise. Il me semble qu'il manque pas mal d'infos pour pouvoir véritablement en tirer des conclusions. En particulier la concentration des richesses...

    RépondreSupprimer
  7. Vous êtes rien que des méchants, à toujours dire du mal des banques et des marchés financiers. On a BESOIN d'eux, voici l'anti-argent dette :
    https://www.youtube.com/watch?v=0kPNfrcleHY
    Vive la dette infinie, la spéculation à haute fréquence et la monnaie dématérialisée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca alors, la BNP fait de la propagande...
      Bienvenue dans un monde tout beau où les banquiers sont tout gentils. Apu levier, apu shadow banking system.
      Merci pour ce lien, j'ai bien rigolé.

      Bon, on rappelle quand même les choses sérieuses avec Grignon : https://www.youtube.com/watch?v=kgA2-bWXSN4

      Supprimer
  8. HS Etrange couverture du magazine valeurs actuelles à propos de l'immigration "l'invasion qu'on cache". Tollé général évidemment. Vraie dissidence ou poussée vers le conflit de civilisation ? En tous cas sur le site, ils "balancent" pas mal : les 700 000 euros de ristourne de Thomas Fabius, C.Taubira qui essaie de sauver les fesses de son fils... Journal de droite visiblement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dissidence ? Sûrement pas, c'est surtout pour vendre du papier.

      Pour le reste, c'est comme les autres canards, une presse aux ordres du capital.

      Mais comment pourrait-il en être autrement, à moins d'interdire un actionnariat autre que 100% presse ?

      Supprimer
  9. Je vois que les données viennent (en partie) de Piketty. Il semblerait qu'il ait tendance à retenir les données qui l'arrange:
    http://www.contrepoints.org/2011/06/16/30364-comment-thomas-piketty-a-manipule-ses-chiffres

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Intérssant ton lien. Les manipulations ne sont même pas subtiles et effectivement personne n'y fait attention, puisque la seule chose qu'on retient c'est le graphe...

      Supprimer
    2. @SC : je viens d'aller jeter un coup d'oeil sur ton lien.
      L'auteur est tout aussi partial, voir plus, que sa cible.
      Et la fondation dont il tire ses propres chiffres est tout aussi douteuse.
      Alors franchement, bôf !

      Supprimer
    3. Faut pas deconner, OK votre courbe 2 montre que les très pauvres paient (un peu) moins d'impôt que les très riches, mais ce qu'elle montre aussi c'est que parmis le 50% les plus riches, le 1% payent moins d'impôt que les autres.

      On se fout des très pauvres qui de toutes façon seront toujours une charge pour tous, mais que le gros des gars qui bossent à plein temps et gagnent, de modestement à très bien leurs vies, payent plus d'impôt que le 1% : MERDE

      Supprimer
  10. Ce n'est pas très surprenant: le travail, forcement local, et surtaxé, ne rapporte plus grand chose et permet tout juste de vivre. Le capital, part très importante des revenus des grosse fortunes de notre pays, va chercher la croissance et les profits en dehors de France. Selon moi, le conclusion n'est pas que le capital est mauvais ou inégalitaire (au contraire, il est très utile, appelons-le épargne) mais que le travail est trop surtaxé (part salariale ET patronale)... dans un environment économique déjà morose.

    RépondreSupprimer
  11. Petite question en passant... Pourquoi voulez vous que les ultra riches payent des impôts... Vu qu'ils ne coutent pas un rond à l'état... De plus si vous voulez savoir ce qu'ils payent vraiment vous devez rajouter la T.V.A. Et à mon avis, ils douillent bonbon... Arrêtez de pleurer et mettez-vous au taf.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Commentaire écœurant, et le français moyen qui bosse, il coûte à l'état ?

      Certains tirent des bénéfices exorbitants de notre société mais ce serait à ceux qui en tire un bénéfice modéré de payer les infrastructures ?

      Chacun doit contribuer en fonction de ses moyens.

      Surtout que c'est bien les ultra riches qui pilotent ce système totalement vérolé et notamment l'immigration, tous les délires de la mondialisation et la masse de "réforme" qui ne sont en fait que des régressions sociales pour faire un peu plus de place aux ultra riche justement.

      La vrai mentalité de larbin.

      Supprimer
    2. Et bien que le français moyen qui ne coûte pas un rond à l'état refuse lui aussi de se faire plumer. Ce n'est pas parce que tu es assez con pour accepter de te laisser plumer que les autres doivent faire pareil. Si tu refuses de payer l'impôt car tu le juges inique ils ne vont pas te faire un deuxième trou au cul.

      Supprimer
  12. http://france-inflation.com/prevision_inflation_en_france.php

    => si on regarde l'INFLATION PAR GRANDS CONTRIBUTEURS, il semble y avoir une inflation moyenne de 1.5. (Je ne sais pas si c'est un bon indicateur mais bon). Cela semble montrer que 5% n'ont pas vraiment bougé pendant que le reste oui.

    => comme dit précédemment, c'est vrai que englober 90% est un peu bizarre...

    => Pour rappel c'est la période Chirac.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.